ADN

ADN ou acide dĂ©soxyribonuclĂ©ique c’est le matĂ©riel gĂ©nĂ©tique que l’on obtient chez tous les ĂŞtres vivants, des bactĂ©ries aux mammifères.

L’ADN se trouve dans le noyau des organismes eucaryotes et dans les chloroplastes et les mitochondries. Chez les procaryotes, l’ADN flotte librement dans la cellule.

Composants de l’ADN

L’ADN est composĂ© de monomères appelĂ©s nuclĂ©otides. Les nuclĂ©otides se combinent pour former un polynuclĂ©otide, dans ce cas, l’ADN. Chaque nuclĂ©otide contient trois Ă©lĂ©ments principaux:

Bases azotées

Ce sont des molĂ©cules organiques qui contiennent du carbone, de l’azote, de l’oxygène et de l’hydrogène. Ils sont appelĂ©s bases car ils ont un groupe amino qui peut se lier Ă  l’hydrogène supplĂ©mentaire. Quatre bases azotĂ©es peuvent ĂŞtre distinguĂ©es dans l’ADN. Ce sont l’adĂ©nine (A), la guanine (G), la cytosine (C) et la thymine (T).

Penthouse

C’est un sucre Ă  cinq carbones qui, dans le cas de l’ADN, est appelĂ© dĂ©soxyribose. Les atomes de carbone des pentoses sont numĂ©rotĂ©s 1 ‘, 2’, 3 ‘, 4’ et 5 ‘(1’ est lu comme un nombre premier).

Groupes de phosphate

Le phosphate dans l’ADN Ă©tablit des liaisons ou “ponts” entre les pentoses.

Structure de l’ADN

L’ADN a une structure de chaĂ®ne Ă  double hĂ©lice qui ressemble Ă  un escalier en colimaçon. Ă€ l’extĂ©rieur de l’hĂ©lice, les groupes dĂ©soxyribose et phosphate forment le squelette de l’ADN, tandis qu’Ă  l’intĂ©rieur se trouvent des bases azotĂ©es, comme les Ă©chelons d’une Ă©chelle.

Les brins d’ADN courent dans des directions opposĂ©es. C’est ce qu’on appelle l’orientation antiparallèle. Les bases azotĂ©es d’une chaĂ®ne se lient aux bases de la chaĂ®ne opposĂ©e, formant paires de bases. Les paires de bases sont Ă©tablies uniquement entre l’adĂ©nine et la thymine ou la guanine et la cytosine. Ceci est connu comme lrègle de complĂ©mentaritĂ© des bases. Par exemple, si un brin d’ADN a la sĂ©quence AATTGGCC, la sĂ©quence du brin complĂ©mentaire sera GGCCAATT car elle a le sens opposĂ©.

ADN dans les gènes et le génome

L’ADN fournit le code de toutes les activitĂ©s de la cellule. Le gène est la partie de l’ADN dans laquelle ce code est “Ă©crit”. La contenu La constitution gĂ©nĂ©tique d’une cellule est connue sous le nom de gĂ©nome. L’Ă©tude du gĂ©nome est la gĂ©nomique, qui consiste Ă  dĂ©terminer la sĂ©quence des bases azotĂ©es dans l’ADN. La taille du gĂ©nome de l’un des organismes les plus simples, la bactĂ©rie Escherichia coli, est de 4,6 millions de paires de bases.

Dans les cellules eucaryotes, l’ADN est enroulĂ© avec des protĂ©ines histones pour former la chromatine. Ă€ son tour, la chromatine est emballĂ©e dans des structures appelĂ©es chromosomes.. Chez l’homme, 23 paires de chromosomes sont distinguĂ©es.

 

Points clés à retenir

  • La structure de l’ADN est une hĂ©lice double brin.
  • Le phosphate et le dĂ©soxyribose forment les colonnes externes d’ADN et les bases azotĂ©es forment les Ă©chelons internes de l’ADN.
  • Les bases azotĂ©es se lient par paires spĂ©cifiques: adĂ©nine avec thymine, cytosine avec guanine.
  • L’ADN contient l’information gĂ©nĂ©tique de la cellule.

Voir Ă©galement:

  • ARN.
  • Les chromosomes
  • Extraction d’ADN.

 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *