Antonymes

Les antonymes sont des mots qui sont en opposition parce qu’ils expriment des id√©es ou des significations oppos√©es par rapport aux autres mots, mais qui partagent la m√™me cat√©gorie grammaticale, comme amour – haine (nom), push – stretch (verbe), avant – apr√®s (adverbe).

Les antonymes sont le contraire des synonymes, qui sont des expressions ou des mots qui partagent la même idée ou une signification similaire.

Antonymes

Les antonymes n’existent pas par eux-m√™mes, ils ont besoin d’un autre mot pour s’opposer.

De leur c√īt√©, les antonymes Ils ont besoin d’un autre mot pour √©tablir la diff√©rence entre le sens ou le sens des deuxPuisqu’il ne peut y avoir un antonyme sans un terme oppos√©, ils ont m√™me une orthographe et une phon√©tique diff√©rentes de leur oppos√©, comme petit – grand.

Les antonymes sont √©tudi√©s par la discipline de la linguistique, qui, avec d’autres disciplines, est charg√©e d’√©tudier et d’analyser les structures des langues, ainsi que leur √©volution ou leur changement √† travers l’histoire, car la langue est li√©e √† la fa√ßon de penser ou analyser l’√™tre humain.

En ce sens, les antonymes sont un type de mot qui fait partie de notre langage quotidien, en g√©n√©ral, pour exprimer la diff√©rence ou l’opposition d’une situation ou d’un sentiment particulier.

Par exemple: ¬ęHier, je me suis senti encourag√© √† sortir pour faire de l’exercice, mais aujourd’hui, je suis compl√®tement d√©courag√© √† cause du froid et de la pluie¬Ľ; ¬ęQuand j’√©tais jeune, j’aimais les aventures, maintenant en tant que vieil homme je pr√©f√®re vivre dans la tranquillit√©¬Ľ.

De plus, reconna√ģtre les antonymes et conna√ģtre leur utilisation correcte, ainsi que d’autres types de mots, permettra d’√©largir notre vocabulaire et d’am√©liorer notre communication avec ceux qui nous entourent.

Types d’antonymes

Antonymes peut être classé en trois groupes selon le sens et le type de mot auquel il est opposé.

Antonymes progressifs

Les antonymes progressifs sont ces mots dont les significations sont oppos√©es, mais pas absolument. Par cons√©quent, d’autres termes peuvent √™tre utilis√©s qui marquent √©galement une opposition √† un degr√© progressif entre deux mots antonymes.

Par exemple:

  • blanc – noir: il y a la nuance de gris, √† laquelle les diff√©rentes nuances de cette couleur peuvent √™tre ajout√©es.
  • froid – chaud: des degr√©s chauds ou glac√©s peuvent √™tre utilis√©s selon les circonstances.
  • lumi√®re – obscurit√©: pr√©sente la p√©nombre graduelle antonyme, qui est une ombre faible.
  • haut – bas: dans le cas de la taille d’une personne, il y a une note moyenne.
  • jour – nuit: il a les antonymes progressifs l’aube et l’aube.
  • tristesse – joie: il a les antonymes graduels d√©pression ou m√©lancolie.

Antonymes complémentaires

Les antonymes compl√©mentaires sont ceux dont la signification d’un mot √©limine l’existence de l’autre car ce sont des termes incompatibles. Autrement dit, affirmer l’existence d’un terme √©limine l’autre.

Par exemple:

  • vivant – mort: √©tant un √™tre vivant, vous ne pouvez pas √™tre vivant et mort en m√™me temps.
  • l√©gal – ill√©gal: tout ce qui est consid√©r√© comme l√©gal parce qu’il est conforme √† une loi ou √† un r√®glement ne peut pas √™tre ill√©gal.
  • mari√© – c√©libataire: une personne c√©libataire ne peut √™tre mari√©e, car une fois le mariage contract√©, elle n’est plus c√©libataire.
  • √©largir – √©troit: tout ce qui est √©largi n’est plus √©troit car son √©tat initial a chang√©.
  • appara√ģtre – dispara√ģtre: quelque chose qui est pr√©sent √† un moment et √† un endroit pr√©cis ne peut pas manquer.
  • naturel – artificiel: tout ce qui est naturel est impossible √† √™tre artificiel, et vice versa.

Antonymes réciproques

Les antonymes r√©ciproques sont ces mots qui sont li√©s √† leur terme oppos√© pour avoir un sens. Autrement dit, ce sont des mots qui d√©pendent du terme oppos√© pour avoir une raison d’exister.

Par exemple:

  • acheter – vendre: pour qu’une personne ach√®te un bien, il doit √™tre √† vendre, sinon vous ne pouvez pas acheter quelque chose qui n’est pas √† vendre.
  • d√©livrer – recevoir: recevoir quelque chose, une autre personne pour livrer ce qui est re√ßu.
  • payer – collecter: quiconque effectue le paiement d’un bien ou d’un service, le fait parce qu’une autre personne ou entit√© doit effectuer une collecte. Vous ne pouvez pas faire les deux en m√™me temps.

Plus d’exemples d’antonymes

Vous trouverez ci-dessous une liste d’exemples d’antonymes qui peuvent enrichir le lexique que nous utilisons habituellement lorsque nous communiquons avec d’autres:

Noms

facilitédifficulté
lumièreobscurité
défaitetriomphe
opportunitéerreur
charit√©√©go√Įsme
cielenfer
humourgravité
paixguerre
entréeSortie
glacedégel
questionréponse
plainecolline
ordredésordre
amourpeine d’amour

Verbes

effacerinscrire
évaporersolidifier
prendrelivrer
renverserconstruire
faireannuler
ouvertfermer
Accepterrefuser
supprimerredonner
cherchercacher
mettreenlever
s’amusers’ennuyer
exciterdécevoir
fonctionéchouer
de rechangemanquer de
avanceretarder
endroitdéloger
soustraireAjouter
retirerAjouter

Adjectifs

procheloin
affirmativenégatif
peugrand
difficilefacile
Facilecomplexe
raffinévulgaire
beaulaid
co√Ľteuxbon march√©
droitegauche
identiquedifférent
justeinjuste
courageuxcouard
piremieux
fauxauthentique
souplerigide
hygiéniquemauvais pour la santé
propresale
voyantaveugle
richespauvre
pleinvide
garantiincertain
amiennemi
cultivéignorant
lourdléger
gagnantperdant
longcourt
deallumé

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *