Apprentissage

Les √™tres humains et les autres √™tres vivants font l’exp√©rience de l’apprentissage √† travers divers m√©canismes. C’est un processus constant dans notre quotidienCependant, il peut √™tre plus perceptible chez les enfants que chez les adultes.

L’apprentissage chez les √™tres humains, il est consid√©r√© comme un changement de comportement permanent qui est due, en principe, √† l’exp√©rience et √† diverses situations dans lesquelles diff√©rents processus mentaux sont mis en Ňďuvre qui se refl√®tent dans notre esprit et notre comportement.

Notamment l’apprentissage chez l’homme est diff√©rent de celui des animauxPuisque, s’il est vrai que nous effectuons des apprentissages de base, l’√™tre humain se diff√©rencie en ayant la capacit√© de d√©velopper des connaissances plus complexes.

Les √©tudes autour de l’apprentissage sont men√©es √† partir de la psychologie et dans des contextes d’enseignement, par cons√©quent, elles incluent √©galement la p√©dagogie. Parmi les auteurs qui se sont d√©marqu√©s pour mener des √©tudes sur l’apprentissage, citons Iv√°n P√°vlov, Jean Piaget, Jhon Watson, Albert Bandura, entre autres.

En ce sens, on entend par apprentissage le processus qui, par l’observation, l’exp√©rience, l’enseignement, l’√©tude ou le raisonnement, modifie les comportements, les comp√©tences, les connaissances, les attitudes, les habitudes et les valeurs des individus.

Les exemples d’apprentissage comprennent lorsqu’un enfant apprend √† parler, lire ou √©crire. Aussi lorsqu’une personne apprend √† d√©velopper une certaine activit√© physique d’une mani√®re ou d’une autre apr√®s avoir observ√© son entra√ģneur, comme le yoga, entre autres.

Apprentissage.1

L’apprentissage nous permet de d√©velopper les comp√©tences cognitives et physiques n√©cessaires √† notre d√©veloppement continu et √† notre int√©gration √† l’environnement.

L’apprentissage est d’une importance vitale parce qu’il nous permet de nous adapter √† notre environnement, de d√©velopper des id√©es, d’√©tablir des attitudes et de mener d’innombrables activit√©s. De m√™me, l’apprentissage est li√© au d√©veloppement cognitif, aux comp√©tences d’expression, voire au syst√®me affectif.

Cela conduit au développement de compétences motrices et intellectuelles qui nous différencieront, par conséquent, nous nous référons à un processus individuel Cela dépend aussi du contexte dans lequel il est réalisé et dont le résultat peut être observé après les processus cognitifs que chaque individu développe. Autrement dit, comment vous apprenez et appliquez ces nouvelles connaissances.

Gr√Ęce √† l’apprentissage, les gens peuvent s’adapter √† diff√©rents changements qui peuvent m√™me √™tre li√©s au d√©veloppement personnel, afin de mettre en pratique de nouvelles connaissances et d’am√©liorer la mani√®re dont certaines activit√©s de la vie quotidienne sont men√©es.

Cependant, cela d√©pend de la motivation de chaque individu √† en savoir plus, de la dur√©e d’attention, ainsi que des techniques et des outils p√©dagogiques qu’ils utilisent.

L’apprentissage est un processus n√©cessaire pour toutes les personnes, il nous permet de comprendre notre r√©alit√©, comment fonctionner dans l’environnement dans lequel nous nous trouvons, √† quoi ressemble notre contexte, d√©velopper des comp√©tences, structurer des id√©es, comparer les connaissances, effectuer des analyses, logiques et abstraites raisonnement, entre autres.

P√©dagogie dans l’apprentissage

Apprentissage.2

Les p√©dagogues sont des sp√©cialistes charg√©s de d√©velopper et d’appliquer diverses strat√©gies √©ducatives afin que les √©l√®ves puissent adopter de plus grandes connaissances et des changements de comportement au profit de leur d√©veloppement int√©gral.

La p√©dagogie est un discipline ax√©e sur l’√©ducation qui fait partie des sciences sociales, de la psychologie et des sciences humaines. Son but est d’√©tablir les processus de planification, d’analyse et d’√©valuation des apprentissages, dans le but d’am√©liorer les techniques et outils d’√©tude.

La p√©dagogie est divis√©e en plusieurs fili√®res d’√©tude pour d√©terminer l’importance de l’√©ducation afin d’am√©liorer une r√©alit√© ou diverses situations familiales, sociales, professionnelles, entre autres.

La figure du p√©dagogue est importante dans les √©tablissements d’enseignement, notamment parce qu’elle con√ßoit des strat√©gies √©ducatives afin d’am√©liorer les processus d’apprentissage et le d√©veloppement cognitif des √©l√®ves et leurs changements de comportement.

De m√™me, la p√©dagogie √©tablit diff√©rents types d’apprentissage en fonction de la mani√®re dont les nouvelles connaissances sont acquises ou les comportements sont modifi√©s, soit par la d√©couverte, l’apprentissage r√©ceptif, l’apprentissage significatif ou l’apprentissage r√©p√©titif, entre autres.

Voir aussi Qu’est-ce que l’√©ducation?

Types d’apprentissage

Apprentissage.3

L’apprentissage est un processus continu dans nos vies qui se d√©veloppe d√®s le plus jeune √Ęge, nous pouvons donc changer de comportement plus d’une fois au fil du temps.

L’apprentissage est un processus par lequel les √™tres humains d√©veloppent des comp√©tences, acqui√®rent des connaissances, d√©finissent des strat√©gies, √©tablissent des analyses critiques et adoptent des valeurs, des positions et des attitudes qui sont importantes pour la vie de famille, dans l’environnement social et professionnel, entre autres.

En ce sens, l’apprentissage fait partie du d√©veloppement individuel des personnes, modifiant les comportements et √©tablissant de nouvelles pens√©es. √Ä partir de la p√©dagogie, diff√©rents types d’apprentissage ont √©t√© d√©termin√©s qui sont pr√©sent√©s ci-dessous.

Apprentissage réactif

Il se r√©f√®re au type d’apprentissage dans lequel l’individu parvient, √† travers diverses dynamiques, √† apprendre et √† comprendre quelque chose de nouveau qui peut ensuite √™tre reproduit sans difficult√©s majeures. Ce type d’apprentissage ne repr√©sente pas une d√©couverte pour la personne.

Par exemple, lisez un article sur un sujet historique dont vous pourrez ultérieurement faire une analyse et une synthèse du contenu.

Apprendre par la découverte

Ce type d’apprentissage implique la d√©couverte de nouveaux concepts ou contenus, ainsi que leurs relations, mais √† partir des propres processus de cognition de l’individu. Par cons√©quent, cet apprentissage n’est pas passif.

Dans ces cas, les individus apprennent par eux-mêmes et progressivement, ce qui peut impliquer un défi personnel plus important, comme apprendre à apprendre.

Apprentissage par cŇďur

Il fait r√©f√©rence au type d’apprentissage qui se produit lorsque l’individu r√©p√®te, encore et encore, un concept ou un contenu jusqu’√† ce qu’il soit fix√© dans sa m√©moire. Cela n’implique pas votre compr√©hension ou votre relation avec des connaissances ou un comportement ant√©rieurs.

C’est un apprentissage r√©p√©titif qui peut ou non √™tre conserv√© dans le temps en fonction de son utilit√©. Par exemple, lorsqu’un √©l√®ve m√©morise une phrase c√©l√®bre.

Apprentissage significatif

Dans ce type d’apprentissage, le sujet met en relation ses connaissances ou comportements ant√©rieurs avec les nouvelles informations, de cette mani√®re il restructure ses connaissances, les relie √† ce qu’il sait d√©j√† et les organise de mani√®re coh√©rente.

Par exemple, lorsqu’un √©l√®ve apprend quelque chose de nouveau sur un domaine d’√©tude chaque ann√©e scolaire, ses informations sont ainsi d√©velopp√©es de mani√®re organis√©e au fur et √† mesure qu’il progresse dans sa scolarit√©.

L’apprentissage par observation

C’est un apprentissage qui se base sur l’observation des comportements des personnes autour de l’individu, les consid√©rant comme des mod√®les, par cons√©quent, il r√©p√®te certains comportements qu’il consid√®re b√©n√©fiques ou positifs pour lui-m√™me.

Par exemple, lorsqu’un enfant voit que son p√®re et sa m√®re ont une relation respectueuse, il est plus susceptible de r√©p√©ter un tel comportement √† l’avenir avec son partenaire.

Apprentissage latent

Il fait r√©f√©rence au type d’apprentissage dans lequel la personne acquiert un nouveau comportement, mais ne le d√©montre pas tant qu’elle n’a pas re√ßu un stimulus pour le faire. Par exemple, une conduite sp√©cifique pour la d√©fense personnelle, qui ne sera appliqu√©e que si n√©cessaire.

Apprentissage émotionnel

C’est le type d’apprentissage par lequel les stimuli affectifs sont utilis√©s pour conna√ģtre nos √©motions et, par leur gestion, pour am√©liorer les comportements des gens. C’est l’apprentissage qui apporte des b√©n√©fices psychologiques et personnels.

Par exemple, l’apprentissage √©motionnel est utilis√© pour traiter diverses phobies, de cette mani√®re le sujet apprendra √† g√©rer ses √©motions et agira de mani√®re plus prudente et moins d√©sesp√©r√©e.

L’apprentissage coop√©ratif

C’est un type d’apprentissage interactif qui permet √† chaque √©l√®ve d’apprendre √† travers une exp√©rience acad√©mique et sociale.

Par exemple, dans les √©coles, les enfants r√©alisent des activit√©s de groupe, guid√©es par l’enseignant, dans lesquelles tous les membres doivent d√©velopper une t√Ęche et ainsi assurer leur participation et leur contribution √† l’activit√©. De cette mani√®re, ils partagent des informations et enrichissent l’activit√© et l’apprentissage.

Th√©ories d’apprentissage

Apprentissage.4

Les th√©ories d’apprentissage se concentrent sur les m√©canismes √† partir desquels nous pouvons √©tudier les fa√ßons dont les √™tres humains changent de comportement apr√®s de nouvelles connaissances.

Les processus d’apprentissage sont √©tudi√©s √† partir de diverses th√©ories propos√©es par la psychologie qui ont d√©termin√© diff√©rents m√©canismes pour les processus d’apprentissage, dans lesquels des facteurs tels que l’environnement dans lequel la personne se d√©veloppe, leurs valeurs, entre autres, sont pris en compte.

Les th√©ories d’apprentissage les plus importantes sont pr√©sent√©es ci-dessous.

Théories comportementales

Les théories comportementales ont été étudiées et développées par les spécialistes Iván Pávlov (conditionnement), Burrhus Frederic Skinner (comportementalisme), Albert Bandura (apprentissage social), entre autres.

C’est un ensemble de th√©ories qui partagent l’id√©e que le conditionnement par stimulus fait partie de l’apprentissage. Par cons√©quent, un stimulus positif renforce l’apprentissage et un stimulus n√©gatif l’exclut.

Théories cognitives

Parmi les principaux sp√©cialistes qui ont d√©velopp√© les th√©ories cognitives, on peut citer Jean Piaget (constructivisme), David Paul Ausubel et Joseph Novak (apprentissage significatif), Jerome S. Bruner (apprentissage par d√©couverte), Robert Gagn√© (topologie d’apprentissage), entre autres.

C’est une s√©rie de th√©ories bas√©es sur la nature et le d√©veloppement de l’apprentissage √† travers divers sch√©mas mentaux, qui sont g√©n√©r√©s dans le cerveau humain.

Th√©ories du traitement de l’information

Ce sont des th√©ories qui ont √©t√© cr√©√©es pour √©tudier l’apprentissage √† travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication, ainsi que les r√©seaux de communication. Les √©tudes sur le connectivisme propos√©es par George Siemens se d√©marquent.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *