ARN (acide ribonucléique)

La acide ribonuclĂ©ique ou ARN c’est un type de macromolĂ©cule biologique indispensable Ă  la vie. C’est un acide nuclĂ©ique d’une chaĂ®ne polynuclĂ©otidique formĂ©e par le ribose, les groupes phosphate, l’adĂ©nine, la guanine, la cytosine et l’uracile. Son nom est dĂ©rivĂ© du sucre ribose que l’autre acide nuclĂ©ique important dans la cellule, l’acide dĂ©soxyribonuclĂ©ique ou l’ADN.

Sa fonction principale est de participer à la synthèse des protéines, mais il est également impliqué dans la régulation génétique.

La L’ARN est situĂ© Ă  l’intĂ©rieur du nuclĂ©aire et dans le cytoplasme, libres ou liĂ©s Ă  des protĂ©ines. L’enzyme responsable de la synthèse de l’ARN est ARN polymĂ©rase, qui utilise l’un des brins d’ADN comme modèle.

Composition de l’ARN

 

L’ARN est composĂ© de monomères appelĂ©s nuclĂ©otides, qui sont une association d’une base azotĂ©e, d’un sucre et d’un groupe phosphate. Les bases azotĂ©es de l’ARN sont:

  • adĂ©nine o A: purine Ă  deux cycles carbone et azote;
  • guanine ou G: purine avec deux cycles carbone et azote;
  • cytosine ou C: pyrimidine Ă  un seul cycle de carbone azote; Oui
  • uracile ou U: pyrimidine d’azote de carbone Ă  cycle unique.

Le sucre prĂ©sent dans l’ARN est le ribose, qui est un simple glucide ou pentose Ă  cinq carbones. Le ribose est joint par une base azotĂ©e en position 1 ‘(lire un premier) et un groupe phosphate en position 5’. De cette manière, un nuclĂ©otide est formĂ©.

Les nuclĂ©otides se combinent alors pour former une chaĂ®ne nuclĂ©otidique, en formant des liaisons entre le phosphate d’un nuclĂ©otide et la position ribose 3 ‘d’un autre nuclĂ©otide. C’est pourquoi on dit que le polynuclĂ©otide croĂ®t Ă  partir de l’extrĂ©mitĂ© 5 ‘→ 3’ (5 premiers Ă  3 premiers).

Structure de l’ARN

 

L’ARN prĂ©sente:

  • structure primaire: constituĂ© de la sĂ©quence nuclĂ©otidique de la chaĂ®ne polymère. Exemple: la sĂ©quence AAAGGGCCUUUAGGCUUAAG.
  • Structure secondaire: c’est la manière dont la chaĂ®ne d’ARN peut se replier sur elle-mĂŞme. Il peut s’agir de structures en crochet Ă  cheveux, de pseudo nĹ“uds, de boucles internes et externes, de tiges, entre autres.
  • Structure tertiaire: fait rĂ©fĂ©rence Ă  la structure tridimensionnelle acquise par de longues chaĂ®nes d’ARN. Nous pouvons le voir dans l’ARN de transfert et les ARN ribosomiques.

Types d’ARN

DiffĂ©rents types d’ARN avec des fonctions spĂ©cifiques sont obtenus dans la cellule.

ARN messager (ARNm)

La ARN messager (ARNm) C’est une chaĂ®ne d’ARN qui est synthĂ©tisĂ©e Ă  partir d’ADN dans un processus appelĂ© transcription et qui agit comme intermĂ©diaire entre l’ADN et la synthèse des protĂ©ines. Il est produit en grande quantitĂ© dans le noyau, sort dans le cytoplasme oĂą se trouvent les ribosomes, puis est Ă©liminĂ©.

Dans le noyau des cellules eucaryotes, l’ARN polymĂ©rase II est l’enzyme responsable de la synthèse de tous les ARNm codant pour les protĂ©ines.

L’ARNm est caractĂ©risĂ© en prĂ©sentant Ă  son extrĂ©mitĂ© 5 ‘un nuclĂ©otide modifiĂ©, la 7-mĂ©thylguanosine, et en terminant son extrĂ©mitĂ© 3’ par une chaĂ®ne de nuclĂ©otides adĂ©nine, appelĂ©e queue polyA.

ARN ribosomal (ARNr)

La ARNr ribosomique ARNr C’est l’ARN qui compose les ribosomes. Il est synthĂ©tisĂ© dans le nuclĂ©ole par l’action de l’ARN polymĂ©rase I dans les cellules eucaryotes. le sien la fonction est structurelle, puisqu’il participe Ă  la construction de la machinerie de synthèse des protĂ©ines sans ĂŞtre particulièrement traduit en protĂ©ines.

Chez les eucaryotes, il existe 4 ARNr appelés 5S, 28S, 5,8S et 18S.

Transfert d’ARN (ARNt)

 

La Transfert d’ARN tRNA C’est une courte chaĂ®ne d’ARN qui se lie Ă  un acide aminĂ© spĂ©cifique et agit au niveau des ribosomes dans la synthèse des protĂ©ines. Ils se caractĂ©risent par une sĂ©quence spĂ©cifique de trois nuclĂ©otides, appelĂ©e anticodon, qui reconnaĂ®t le codon dans l’ARNm.

L’ARNt sert d’adaptateur entre l’ARNm et la chaĂ®ne polypeptidique. Il existe diffĂ©rents ARNt pour diffĂ©rents acides aminĂ©s.

ARN non codant (ARNc)

Les ARN non codants sont des transcrits d’ADN qui ne sont pas utilisĂ©s dans la synthèse des protĂ©ines et qui, plutĂ´t, rĂ©gulent la fonction de l’ARNm, de l’ARNt et de l’ARNr. Ces ARNc sont Ă  leur tour subdivisĂ©s en:

  • micro ARN: de 21 Ă  23 nuclĂ©otides, ils se lient Ă  l’ARNm, empĂŞchant la traduction;
  • ARN d’interfĂ©rence court: de 20 Ă  25 nuclĂ©otides, il est associĂ© Ă  une dĂ©gradation de l’ARNm;
  • ARN d’interaction PIWI: de 27 Ă  30 nuclĂ©otides, il est associĂ©
  • ARN du chromosome X: de 24 Ă  42 nuclĂ©otides, il garantit qu’un seul des chromosomes X est exprimĂ© chez les femelles;
  • ARNc long: de plus de 200 nuclĂ©otides.

Fonction ARN

Synthèse des protéines

Dans la synthèse des protĂ©ines, l’ARN est une macromolĂ©cule clĂ©. Premièrement, dans le ARNM l’information gĂ©nĂ©tique du gène est transcrite dans le noyau. L’ARNm est ensuite dirigĂ© vers les ribosomes pour servir de guide Ă  la sĂ©quence d’acides aminĂ©s de la protĂ©ine. Ces acides aminĂ©s sont transportĂ©s vers le ribosome par les ARNt.

Fonction structurelle

L’ARNr et l’ARNt sont des macromolĂ©cules dont la fonction est structurelle car ils font partie des ribosomes, qui sont la machinerie utilisĂ©e par la cellule pour synthĂ©tiser les protĂ©ines.

Le ribosome chez les eucaryotes est composé de deux sous-unités:

  • La grande sous-unitĂ© 60S, composĂ©e des ARNr 28S, 5,8S et 5S et 50 protĂ©ines;
  • la petite sous-unitĂ© 40S, composĂ©e de l’ARNr 18S et de 33 protĂ©ines.

RĂ©gulation de l’expression gĂ©nique

L’expression des gènes dans une cellule est contrĂ´lĂ©e Ă  diffĂ©rents niveaux, auxquels les ARNc peuvent participer. Par exemple, chez les femmes avec deux chromosomes X, l’un de ces chromosomes est «rĂ©primé» par un ARN, qui rĂ©gule la production de protĂ©ines Ă  partir de ce chromosome.

DiffĂ©rences entre l’ARN et l’ADN

L’ADN et l’ARN sont tous deux des acides nuclĂ©iques dans les cellules qui diffèrent par ce qui suit:

Différences ADN ARN

Pentose (cinq sucres de carbone)DĂ©soxyriboseRibose
Bases azotéesAdénine, thymine, guanine et cytosineAdénine, uracile, guanine et cytosine
Nombre de chaînesDouble chaîneChaîne simple
EmplacementNoyau et mitochondriesNoyau, cytoplasme, ribosomes, mitochondries
Les typesNucléaire

Mitochondrial

ARN messager

Transfert d’ARN

ARN ribosomal

ARN non codant

 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *