Benito Juarez

Benito Pablo Juárez García, mieux connu sous le nom de Benito Juárez, il a été un politicien libéral bien connu qui a occupé la présidence du Mexique à plusieurs reprises.

On se souvient de Ju√°rez comme d’un important lib√©ral mexicain qui a promu et ex√©cut√© diverses t√Ęches de modernisation. Il est √©galement connu sous le nom de ¬ęBenem√©rito de las Am√©ricas¬Ľ pour son travail politique. Cependant, bien que leurs propositions visent √† promouvoir le d√©veloppement du Mexique, peu de ces actions sont durables.

Premières années

huile Benito Ju√°rez

Portrait de Benito Ju√°rez, peinture √† l’huile par Atanasio Vargas.

Benito Ju√°rez est n√© le 21 mars 1806 √† San Pablo Guelatao, Oaxaca. Ses parents, Marcelino Ju√°rez et Br√≠gida Garc√≠a, √©taient des descendants d’indig√®nes et √©taient engag√©s dans l’agriculture.

Les deux parents sont d√©c√©d√©s alors que Ju√°rez n’avait que trois ans, alors lui et ses sŇďurs ont √©t√© laiss√©s aux soins de leurs grands-parents paternels, qui sont √©galement morts en quelques ann√©es.

Ses sŇďurs se sont mari√©es et Ju√°rez a √©t√© laiss√© sous la tutelle de son oncle Bernardino Ju√°rez. Pendant quelques ann√©es, il a exerc√© divers m√©tiers dans les champs et son oncle lui a appris √† parler espagnol, car jusque-l√† Ju√°rez ne parlait que sa langue maternelle, le zapot√®que, et il n’y avait pas d’√©cole dans la ville o√Ļ il vivait.

En d√©cembre 1818, Ju√°rez d√©cida de s’installer dans la ville d’Oaxaca, o√Ļ il vivait avec sa sŇďur Josefa, qui servait comme cuisini√®re dans la maison d’Antonio Maza, patriarche d’une famille riche.

Quelques jours apr√®s son arriv√©e √† Oaxaca, Ju√°rez a rencontr√© le pr√™tre franciscain Antonio Salanueva, avec qui il a v√©cu plusieurs ann√©es et lui a offert la possibilit√© d’√©tudier. Avec l’aide de Salanueva, Ju√°rez a r√©ussi √† entrer au s√©minaire de Santa Cruz, o√Ļ il a fr√©quent√© le lyc√©e.

Plus tard, Ju√°rez a √©tudi√© le droit √† l’Institut des sciences et des arts d’Oaxaca, o√Ļ il a obtenu le titre d’avocat, d√©livr√© par la Cour de justice en 1834.

Des ann√©es plus tard, le 31 juillet 1843, Benito Ju√°rez √©pousa la fille adoptive d’Antonio Maza, Margarita Maza, vingt ans sa cadette.

Carrière politique

Juarez a commenc√© sa carri√®re comme avocat d√©fendre les droits des peuples autochtones et des paysans du Mexique. Apr√®s son travail ardu, en 1831, il fut √©lu conseiller municipal du conseil municipal d’Oaxaca et, en 1832, le gouverneur dudit √Čtat, Jos√© L√≥pez de Ortigoza, nomma Ju√°rez ministre suppl√©ant par d√©cret.

L’ann√©e suivante, en 1833, Ju√°rez fut nomm√© d√©put√© de l’honorable l√©gislature de l’√©tat d’Oaxaca. De cette fa√ßon, il a commenc√© la politique. Son Ňďuvre se caract√©risait par sa lutte continue pour les peuples indig√®nes et paysans, ainsi que pour ses id√©aux lib√©raux issus de la R√©volution fran√ßaise (1789).

Benito Ju√°rez a occup√© diff√©rents postes publics, politiques et universitaires au fil des ans, dont il a tir√© une grande exp√©rience, ce qui lui a permis de d√©velopper ses id√©aux politiques et de se construire une carri√®re dans l’ar√®ne politique √©tape par √©tape, jusqu’√† ce qu’il devienne pr√©sident du Mexique. Certaines de ces accusations √©taient les suivantes:

  • Ministre par int√©rim de la Cour de justice d’Oaxaca, en 1834. Il a √©galement occup√© d’autres postes publics.
  • Secr√©taire par int√©rim de la premi√®re chambre de la Cour sup√©rieure de justice d’Oaxaca, en 1838.
  • Ministre suppl√©ant de la Cour sup√©rieure de justice d’Oaxaca, en 1839.
  • Deuxi√®me voyelle alternative du Conseil √©lectoral d’Oaxaca, en 1843.
  • D√©put√© d’Oaxaca au Congr√®s de l’Union, en 1846.
  • Gouverneur d’Oaxaca, poste d√©sign√© qu’il occupa entre 1847 et 1852. Son gouvernement se caract√©risa par la construction d’√©coles et de travaux publics, ainsi que par la r√©alisation d’une certaine stabilit√© √©conomique.
  • Professeur √† l’Institut des Sciences et Arts d’Oaxaca, en 1853.

Cependant, En 1853, Juárez est exilé par Antonio López de Santa Anna, un militaire et homme politique conservateur qui a été président du Mexique à plusieurs reprises.

Pendant son exil, Ju√°rez a √©t√© transf√©r√© √† Cuba, mais il a r√©ussi √† d√©m√©nager peu de temps apr√®s √† la Nouvelle-Orl√©ans, o√Ļ il a continu√© son activit√© politique et a exerc√© diff√©rents emplois jusqu’√† son retour au Mexique et, avec d’autres pers√©cut√©s politiquement, ils ont pr√©vu de renverser le dictateur Santa Anna.

Révolution Ayutla (1855-1857)

Révolution Ayutla

√Čpop√©e du peuple mexicain. Diego Rivera (1929-1935)

Juan √Ālvarez a occup√© la pr√©sidence du Mexique pendant une tr√®s courte p√©riode, seulement deux mois, apr√®s avoir renvers√© Santa Anna, p√©riode pendant laquelle il a nomm√© Benito Ju√°rez ministre de la Justice et de l’Instruction publique, et a promulgu√© la loi Ju√°rez, dans laquelle ils ont √©t√© supprim√©s les droits. des militaires et du clerg√© dans l‚Äô√Čtat. Cette loi est consid√©r√©e comme ant√©rieure aux lois de la r√©forme.

Plus tard, pendant la pr√©sidence d’Ignacio Comonfort (1855-1858), la Constitution politique de la R√©publique mexicaine de 1857 a √©t√© r√©dig√©e et proclam√©e, dans laquelle les garanties des citoyens mexicains, la libert√© d’expression et l’abolition de l’esclavage ont √©t√© √©tablies. Et les titres de noblesse ont √©t√© interdits, entre autres.

Première présidence de Juárez

Benito Ju√°rez, portrait

Portrait de Benito Juárez, auteur José Escudero y Esponceda.

En 1858, Benito Ju√°rez est devenu pr√©sident comme √©tabli par la constitution, apr√®s l’auto-coup d’√Čtat qu’Ignacio Comonfort s’est donn√©.

Ju√°rez ne pouvait effectuer son premier mandat que de mani√®re itin√©rante, car il √©tait pers√©cut√© par l’arm√©e f√©d√©rale, qui √©tait dirig√©e par les forces conservatrices, qui avaient √©t√© touch√©es par la loi Ju√°rez.

√Ä ce moment-l√†, les conservateurs avaient prononc√© le plan de Tacubaya et avaient conclu un pr√©c√©dent pacte avec Ignacio Comonfort pour donner un coup d’√Čtat au pr√©sident de l’√©poque Benito Ju√°rez, ce qui a finalement g√©n√©r√© un conflit civil appel√© guerre de r√©forme.

Guerre de réforme

Réformer le revêtement de sol dans une vente

Réforme du sol dans une vente, Primitivo Miranda (1858).

La Guerre de r√©forme (1858-1861) fut une √©poque caract√©ris√©e par la quantit√© d’affrontements civils engendr√©s par la division qui existait entre les tendances politiques conservatrices et lib√©rales.

De m√™me, Ju√°rez et son cabinet √©taient constamment pers√©cut√©s et, m√™me, Ju√°rez lui-m√™me a connu une tentative d’assassinat le 14 f√©vrier 1858 √† Guadalajara, ce qui l’a finalement incit√© √† embarquer pour le Panama et √† se r√©fugier pendant une courte p√©riode.

En mai 1858, Ju√°rez retourna √† Veracruz, adopta les lois r√©formistes et proclama une constitution plus s√©v√®re. En 1859, son gouvernement est reconnu par les √Čtats-Unis et il re√ßoit son aide pour finir de renverser les conservateurs en 1860.

Occupation française au Mexique

En d√©cembre 1861, le Mexique est intervenu par les forces de l’arm√©e fran√ßaise command√©es par Napol√©on III, qui cherchait √† √©tablir un empire au Mexique. Cette invasion a eu la participation du fran√ßais, de l’anglais et de l’espagnol.

La principale justification de cette intervention tenait √† l’incapacit√© du gouvernement dirig√© par Benito Ju√°rez de payer ses dettes. Cependant, Ju√°rez a r√©ussi √† les retenir, mais pour une courte p√©riode.

En 1863, les troupes fran√ßaises parviennent √† envahir le Mexique et y restent jusqu’en 1867. Pendant ce temps, Ju√°rez a assum√© la pr√©sidence de diff√©rentes parties de son pays, tandis que Maximiliano I a √©t√© d√©clar√© empereur du Mexique par Napol√©on III, qui avait le soutien des conservateurs mexicains.

Cependant, l’empereur Maximiliano III fut renvers√© par la force de la r√©sistance r√©publicaine organis√©e par Benito Ju√°rez, avec laquelle il gagna le 19 juin 1867 √† Quer√©taro, sur le Cerro de las Campanas, apr√®s avoir arr√™t√© et condamn√© √† mort l’empereur du Mexique de l’√©poque.

Deuxième présidence de Juárez

Benito Juarez.1

Benito Ju√°rez pose pour une photo.

En 1867, après avoir tenu des élections constitutionnelles, Benito Juárez a été réélu président du Mexique. Ce mandat était caractérisé par l’accent mis par Juárez sur l’alphabétisation du peuple mexicain., construire des écoles et des chemins de fer, promouvoir les investissements privés et étrangers et réduire le nombre de militaires, entre autres.

Le principal objectif de Ju√°rez √©tait de favoriser le d√©veloppement du Mexique. Cependant, √† cette √©poque, il y avait beaucoup de pauvret√© et de vandalisme, et diverses d√©cisions √©nergiques que Ju√°rez avait prises pour √©viter les r√©voltes contre son gouvernement n’√©taient pas du go√Ľt de beaucoup, de sorte que sa popularit√© d√©clina lentement.

Les conservateurs, pour leur part, ont profit√© de cette situation et ont planifi√© une conspiration contre Ju√°rez. Le g√©n√©ral Porfirio D√≠az, qui avait longtemps soutenu Ju√°rez contre l’empire de Maximiliano III, participa √† ce mouvement.

Entre les années 1868 et 1869, il y eut plusieurs soulèvements contre Juárez, qui souhaitait chaque jour exercer un plus grand pouvoir politique, ce qui augmenta le mécontentement de ses partisans.

Troisième présidence de Juárez

Margarita maza

Portrait de Margarita Maza, épouse de Benito Juárez.

En janvier 1871, est d√©c√©d√©e Margarita Maza, la femme de Ju√°rez, une femme tr√®s appr√©ci√©e du peuple mexicain. Et cette m√™me ann√©e, en juillet, il y a eu des √©lections pr√©sidentielles au cours desquelles Benito Ju√°rez, qui a affront√© d’autres dirigeants politiques, tels que Sebasti√°n Lerdo (un homme politique lib√©ral et coll√®gue de Ju√°rez) et Porfirio D√≠az, a √©t√© r√©√©lu pr√©sident du Mexique.

Cependant, apr√®s le triomphe de Ju√°rez, Porfirio D√≠az n’abandonnera pas et pr√©parera un soul√®vement contre les r√©√©lections et contre le pr√©sident Ju√°rez, qu’il qualifie de dictateur. Il a √©galement prononc√© le Plan de la Noria, un mouvement politique et militaire contre la pr√©sidence de Ju√°rez. Malgr√© tout, Ju√°rez sortirait victorieux de cette confrontation avec l’aide du g√©n√©ral S√≥stenes Rocha.

Cependant, au-del√† d’avoir surmont√© ce soul√®vement arm√©, Ju√°rez a continu√© √† perdre en popularit√©, tandis que, pour sa part, Porfirio D√≠az a gagn√© en notori√©t√© dans sa carri√®re politique.

Décès de Benito Juárez

Hémicycle à Benito Juárez

Hémicycle dédié à Benito Juárez à Mexico.

Benito Juarez d√©c√©d√© le 18 juillet 1872, en raison de l’angine de poitrine, une maladie qui affecte les art√®res coronaires.

Après sa mort, différents hommages ont été rendus en son nom et, actuellement, sa dépouille mortelle se trouve dans le Panteón de San Fernando, à Mexico.

Après la mort de Juárez, il y eut à nouveau des élections, dont Sebastián Lerdo de Teja (1872-1876) fut élu président.

En janvier 1876, le g√©n√©ral Porfirio D√≠az prend les armes contre Lerdo, situation qui le contraint √† d√©missionner de son poste de pr√©sident et √† s’exiler aux √Čtats-Unis.

Plus tard, apr√®s avoir tenu de nouvelles √©lections pr√©sidentielles, le g√©n√©ral Porfirio D√≠az serait le vainqueur, inaugurant ainsi un nouveau cycle politique dans l’histoire mexicaine qui ne se terminerait que 35 ans plus tard, avec le d√©clenchement de la R√©volution mexicaine.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *