Capitalisme

Le capitalisme est un syst√®me √©conomique et social bas√© sur la propri√©t√© priv√©e et l’accumulation de capital.

Le capitalisme est n√© au XVe si√®cle, lors du passage du Moyen √āge √† l’√®re moderne, du d√©clin du syst√®me f√©odal et de la naissance d’une nouvelle classe sociale, la bourgeoisie.

résumé

Le capitalisme est apparu en Europe occidentale en raison des changements dans le système féodal. La société a subi une grande transformation avec la centralisation du pouvoir entre les mains du roi et la croissance de la bourgeoisie.

Il y a eu divers changements dans le mode de production, la croissance d√©mographique et l’√©mergence de nouvelles techniques de fabrication, qui ont permis de r√©duire les co√Ľts de la marchandise.

Capitalisme1

Le banquier et sa femme, par Marinus van Reymerswaele, 1539

De m√™me, il y a aussi l’am√©lioration des communications et des moyens de transport qui ont facilit√© l’arriv√©e de nouveaux produits en provenance de lieux √©loign√©s. Il est important de se rappeler que le capitalisme, tel que nous le connaissons aujourd’hui, a subi divers changements, mais il a toujours √©t√© bas√© sur le profit.

Définition

Le mot capital d√©rive du latin capitale et signifie ¬ęt√™te¬Ľ, il se r√©f√®re donc aux t√™tes de b√©tail, qui dans les temps anciens fonctionnaient comme l’une des mesures de la richesse.

De m√™me, il peut √©galement √™tre li√© √† la ¬ęt√™te¬Ľ, mais dans un sens rationnel, comme la partie sup√©rieure du corps qui a la capacit√© de penser et de contr√īler les autres parties du corps.

Il existe √©galement une autre d√©finition qui est li√©e √† l’id√©e de capitale d’un √Čtat, c’est-√†-dire d’une ville o√Ļ se concentre l’administration et la direction de l’administration publique.

Phases du capitalisme

On peut dire que le capitalisme est historiquement divis√© en trois phases, qui sont les suivantes: capitalisme commercial ou mercantile (pr√©capitalisme), capitalisme industriel ou l’industrialisme et capitalisme financier ou monopoleur.

Capitalisme commercial

Le pr√©capitalisme ou capitalisme commercial, √©galement appel√© mercantilisme, s’est produit aux XVe et XVIIIe si√®cles, une √©poque o√Ļ l’Europe traversait la transition du f√©odalisme au capitalisme. A cette √©poque, la terre a cess√© d’√™tre la source de richesse la plus importante et est devenue un bien qui peut √™tre vendu comme un autre.

De cette mani√®re, le but principal du capitalisme commercial √©tait bas√© sur l’accumulation de capital par le commerce, la balance commerciale favorable et la conqu√™te des colonies.

Capitalisme industriel

Le capitalisme industriel ou industrialisme a émergé avec la révolution industrielle au XVIIIe siècle, à partir de la transformation du système de production.

À cette époque, il y avait un changement dans la façon de fabriquer les produits manufacturés. Auparavant, les produits étaient fabriqués selon des procédés artisanaux et en petites quantités. Avec la création de la machine à vapeur et des machines à plus grande capacité de fabrication, il est passé à une production à grande échelle.

De cette fa√ßon, le capitalisme industriel s’est concentr√© sur le d√©veloppement du syst√®me de production industrielle, qui avait besoin de plus de travail et, de cette mani√®re, la classe ouvri√®re a √©merg√©.

Capitalisme financier ou monopoliste

Capitalisme financier

Le capitalisme est bas√© sur l’exploitation du travailleur

Enfin, le capitalisme financier a commenc√© au XXe si√®cle et s’est consolid√© avec la Premi√®re Guerre mondiale, √† tel point qu’il continue √† ce jour.

Le capitalisme financier est basé sur les lois des banques, des entreprises et des grandes entreprises, à travers le monopole industriel et financier.

Pour cette raison, cette troisi√®me phase du capitalisme est connue sous le nom de capitalisme de monopole financier. Il est important de noter que les industries et les entreprises g√©n√®rent encore des b√©n√©fices importants, mais sont contr√īl√©es par le pouvoir √©conomique des banques commerciales et autres institutions financi√®res.

Les petites et grandes entreprises en sont arriv√©es √† dominer le march√© par le biais de trusts, de soci√©t√©s de portefeuille et de cartels, c’est-√†-dire d’associations d’entreprises qui veulent contr√īler les march√©s par le biais d’un monopole commercial et financier.

Maintenant, sur la base de la promotion de la mondialisation, certaines études défendent la théorie selon laquelle le capitalisme est déjà dans une nouvelle phase de développement, appelée capitalisme informationnel.

Cette quatri√®me phase du capitalisme a progress√© tout au long du 21e si√®cle et se caract√©rise par le d√©veloppement extensif des technologies pour la soci√©t√© de l’information et la diffusion des connaissances.

Libéralisme

Apr√®s les changements intervenus dans les syst√®mes politiques et √©conomiques au XVIIIe si√®cle, plusieurs th√©oriciens ont √©merg√© qui ont tent√© d’expliquer le fonctionnement de l’√©conomie et, par cons√©quent, du capitalisme.

L’un des plus importants, sans aucun doute, √©tait l’Ecossais Adam Smith. Smith a th√©oris√© le r√īle de l’√Čtat dans l’√©conomie et ce que devrait √™tre son r√īle dans le syst√®me √©conomique. De cette mani√®re, deux courants ont √©merg√©:

  • Lib√©ralisme: d√©fend l’id√©e que l’ing√©rence de l’√Čtat devrait √™tre minimale, car il ne devrait √™tre charg√© que de r√©guler l’√©conomie, de percevoir les imp√īts et de veiller au bien-√™tre des citoyens.
  • Antib√©ralisme ou interventionnisme: Ce courant comprend que l’√©conomie doit √™tre planifi√©e √† partir de l’√Čtat pour fixer les prix, √©tablir les monopoles et leurs r√©glementations.

Caractéristiques du capitalisme

Voici les principales caractéristiques du capitalisme:

  • Propri√©t√© priv√©e.
  • Profit.
  • Tas de richesses.
  • Travail salari√©.
  • Contr√īle des syst√®mes de production par les propri√©taires priv√©s et l’Etat.

Capitalisme et socialisme

Capitalisme et socialisme

Contrairement au capitalisme, diverses id√©es sont apparues qui r√©pondent √† ce syst√®me, comme le socialisme et l’anarchisme.

√Ä des fins d’√©tude, seul le socialisme, apparu au XVIIIe si√®cle, sera discut√©. La doctrine socialiste peut √™tre divis√©e en:

  • Socialisme utopique, par Robert Owen, Saint-Simon et Charles Fourier.
  • Socialisme scientifiquepar Karl Marx et Friedrich Engels.

√Čtant donn√© que les concepts de communisme et de socialisme sont bas√©s sur l’√©galit√© √©conomique, ils sont souvent trait√©s comme des synonymes.

Cependant, le communisme ne consiste pas proprement d’un syst√®me, mais d’une id√©ologie qui part de l’id√©e d’une soci√©t√© sans diff√©rence de classes sociales, lorsque la classe ouvri√®re assume le r√īle pr√©pond√©rant d’organisation sociale. Ainsi, √† travers le socialisme, il est destin√© √† atteindre le communisme.

Voir aussi Démocratie.

Critique du capitalisme

Les principales critiques que les th√©oriciens de gauche font du capitalisme en termes de propri√©t√© priv√©e, se r√©f√®rent √† l’injustice sociale qu’il g√©n√®re dans le monde.

De m√™me, le socialisme voit dans l’exploitation des travailleurs l’un des plus grands maux du capitalisme, car elle exige un maximum de production en √©change d’un minimum de paiement, de cette mani√®re le profit de l’investisseur augmente et les in√©galit√©s sociales se creusent.

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *