d√©claration universelle des droits de l’Homme

La D√©claration universelle des droits de l’homme est le document des Nations Unies (ONU) qui pr√©sente les droits et libert√©s fondamentaux des √™tres humains. Cela a √©t√© promulgu√© le 10 d√©cembre 1948 lors de la 183e session pl√©ni√®re, dans sa r√©solution 217.

La D√©claration des droits de l’homme a √©t√© r√©dig√©e entre 1947 et 1948 par la Commission des droits de l’homme de (ONU). Cette commission √©tait repr√©sent√©e par des d√©l√©gu√©s d’Australie, de Belgique, de Bi√©lorussie, du Chili, de Chine, d’√Čgypte, de France, d’Inde, d’Iran, du Liban, du Panama, des Philippines, du Royaume-Uni, de l’Union sovi√©tique, de l’Uruguay, de la Yougoslavie et des √Čtats-Unis. La repr√©sentante de ce dernier, Eleanor Roosevelt, a pr√©sid√© la commission.

Caract√©ristiques de la D√©claration universelle des droits de l’homme

La D√©claration comprend un pr√©ambule et 30 articles. La le pr√©ambule sert d’introduction, o√Ļ chaque paragraphe commence par un “Consid√©rant”, qui signifie “√† cause de” ou “√† cause de”, qui sont les raisons pour lesquelles la d√©claration a √©t√© faite.

Les articles peuvent être classés comme suit:

  • Les articles 3, 4 et 5 ont √©t√© con√ßus en gardant √† l’esprit les horreurs des camps de concentration.
  • Les articles 6 √† 12 correspondent aux droits de l’homme juridiques.
  • Les articles 13, 14 et 15 font r√©f√©rence au statut de r√©fugi√©.
  • Les articles 16, 17, 25, 26 et 27 correspondent aux droits sociaux.
  • Les articles 18 et 19 couvrent la libert√© d’expression et de croyance.
  • Les articles 20 et 21 sont des droits politiques.
  • Articles 22, 23 et 24 droits du travail et des loisirs.
  • Les articles 28, 29 et 30 se r√©f√®rent √† la forme de mise en Ňďuvre des droits.

Le terme ¬ęuniversel¬Ľ signifie qu’il s’applique √† tous les peuples du monde entier.

La d√©claration √©tait approuv√© par 48 nations sur les 58 associ√©s √† ce moment-l√†, deux √©taient absents et huit se sont abstenus; il n’y a eu aucun vote contre.

Entre les nations qui se sont abstenues de signer la D√©claration Ce sont: l’Union des R√©publiques socialistes sovi√©tiques (URSS), la R√©publique socialiste sovi√©tique ukrainienne, la R√©publique socialiste sovi√©tique de Bi√©lorussie, la Yougoslavie, la Tch√©coslovaquie, la Pologne, l’Afrique du Sud et l’Arabie saoudite.

Origine de la D√©claration universelle des droits de l’homme

Apr√®s la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), de nombreux pays ont vu √† l’ONU l’organisation internationale ayant le pouvoir de lutter contre les violations des libert√©s et des droits des √™tres humains.

L’ONU a √©t√© fond√©e en 1945 et, parall√®lement, d’autres organisations ont √©galement plaid√© pour un projet de protection des droits de l’homme. Entre f√©vrier et mars 1945, 21 pays des Am√©riques se sont r√©unis √† Mexico pour demander un projet de loi sur les droits de l’homme √† la Charte des Nations Unies. Cuba, le Chili et le Panama sont des pays qui ont envoy√© des projets √† la premi√®re Assembl√©e des Nations Unies le 24 octobre 1945.

Voir aussi Droits de l’homme.

Explication des articles de la Déclaration

Article 1: les êtres humains sont libres

Cet article √©tablit que les √™tres humains sont libres et unis les uns aux autres, selon les principes de la D√©claration fran√ßaise de 1789 sur la libert√©, l’√©galit√© et la fraternit√©.

Article 2: droit √† l’√©galit√©

Tous les √™tres humains ont les m√™mes droits sans distinction d’aucune sorte, conform√©ment au principe de non-discrimination. Cet article vise √† prot√©ger les populations ou groupes minoritaires.

Article 3: droit à la vie

La vie et la s√©curit√© sont √©tablies comme des droits de chaque individu. Cet article a √©t√© cr√©√© pour prot√©ger les personnes handicap√©es physiques et mentales, les personnes √Ęg√©es, les personnes accus√©es de crimes.

Article 4: droit à la liberté

esclavage servitude droits de l'homme

L’esclavage et la servitude ne sont pas autoris√©s. Cet article fait r√©f√©rence au fait qu’une personne n’appartient pas √† une autre pour la servir ou ex√©cuter ses ordres sans r√©clamation.

Article 5: droit à un bon traitement

La torture ou les traitements cruels ne sont pas autorisés. Cet article stipule également que les êtres humains ne peuvent être utilisés comme cobayes dans des expériences pseudo-scientifiques, des stérilisations et des opérations chirurgicales ou autres sans le consentement de la personne.

Article 6: droit l√©gal d’√™tre une personne

Cet article √©tablit que chaque individu est une personne devant la loi, c’est-√†-dire qu’il a une personnalit√© juridique. Par exemple, dans certains pays et cultures, les femmes n’ont pas de droits l√©gaux, mais elles correspondent √† leurs parents ou √† leurs maris.

Article 7: égalité devant la loi

Cet article garantit que chaque individu peut b√©n√©ficier d’un traitement juridique √©gal en toutes circonstances et peut √™tre juridiquement prot√©g√© contre une forme quelconque de discrimination.

Article 8: droit à la défense

Cet article fait r√©f√©rence au droit de chaque individu de pouvoir se d√©fendre juridiquement, notamment contre les abus d’autorit√©.

Article 9: détention arbitraire et exil

Cet article vise √† prot√©ger les individus contre les abus d’autorit√©, par exemple dans les cas de gouvernements dictatoriaux qui d√©tiennent des opposants √† leur r√©gime.

Article 10: droit à un tribunal indépendant et impartial

justice impartiale droits de l'homme

La justice doit être impartiale et indépendante.

Cet article fait r√©f√©rence au droit que les individus ont pour les cours de justice d’√™tre des entit√©s ind√©pendantes et non affili√©es au gouvernement, ou d’√™tre influenc√©es par celui-ci.

Article 11: pr√©somption d’innocence

Cet article comprend deux parties:

  • le premier √©tablit que tout individu est innocent jusqu’√† ce que sa culpabilit√© ait √©t√© √©tablie dans le cadre d’un proc√®s √©quitable.
  • La deuxi√®me partie pr√©cise que nul ne peut √™tre condamn√© r√©troactivement pour un d√©lit. Autrement dit, si la personne a agi √† un certain moment et que la loi de ce pays qualifie cette action de d√©lit ou de crime, la personne ne peut pas √™tre jug√©e pour ce crime.

Article 12: droit à la vie privée

Cet article √©tablit que tous les individus ont le droit d’√™tre prot√©g√©s lorsque notre vie priv√©e est viol√©e, qu’il s’agisse de notre correspondance, de notre domicile ou de notre r√©putation.

Article 13: droit de circuler

Cet article √©tablit le droit des individus de se d√©placer dans leur pays ou entre diff√©rents pays. Cela inclut le droit de maintenir votre domicile dans n’importe quel pays.

Article 14: droit d’asile

Cet article vise √† prot√©ger les personnes pers√©cut√©es ou dont la vie est en danger, pour des raisons contraires aux actes criminels. En d’autres termes, une personne qui commet un crime n’a pas le droit d’asile dans un autre pays pour √©chapper √† la justice.

Article 15: droit à une nationalité

Cet article √©tablit que tout individu a droit √† une nationalit√© et qu’il ne peut en √™tre priv√©. La nationalit√© permet √† un individu d’√™tre sous la protection d’un √Čtat et d’√™tre repr√©sent√© dans les affaires internationales.

Article 16: droit de fonder une famille

droit à la famille

Droit de former un couple sans distinction de nationalité, de couleur ou de religion.

Cet article prot√®ge le droit des individus de se marier ou d’avoir un partenaire et de fonder une famille, volontairement.

Article 17: droit de propriété

Cet article √©tablit que nous avons tous le droit d’avoir des propri√©t√©s, des objets qui nous appartiennent et qui ne peuvent nous √™tre enlev√©s.

Article 18: liberté de pensée, de conscience et de religion

La libert√© de pens√©e et de conscience signifie que ce que l’on pense √† l’int√©rieur peut s’exprimer √† l’ext√©rieur sans se sentir oblig√© d’exprimer autre chose. Cet article prot√®ge √©galement les personnes afin qu’elles puissent pratiquer la religion de leur choix, qu’elle soit majoritaire ou minoritaire. L’Etat ne doit pas √™tre celui qui impose la religion √† sa population. De plus, il stipule que les gens peuvent changer de religion ou de croyance.

Article 19: libert√© d’opinion et d’expression

Cet article pr√©sente le droit des √™tres humains d’exprimer et de publier notre opinion et de rechercher des informations par tous les moyens.

Article 20: libert√© d’association

C’est le droit qui nous permet de nous r√©unir et de former des groupes √† des fins diff√©rentes. Cela inclut la libert√© de former des partis politiques.

Article 21: droit de choisir et d’√™tre √©lu

Cet article défend le droit à la démocratie, le principe de la règle de la majorité et la volonté des peuples. Les élections des représentants du gouvernement doivent avoir lieu périodiquement, librement et secrètement, et chacun peut y participer.

Article 22: sécurité sociale

Cet article √©tablit la condition de l’individu en tant que membre de la soci√©t√©, qui doit satisfaire tous ses droits gr√Ęce aux ressources de l’√Čtat.

Article 23: droit au travail

Cet article comprend les droits au travail, au libre choix de celui-ci, √† des conditions favorables pour l’ex√©cuter, au m√™me paiement pour le m√™me travail, √† l’association pour prot√©ger les conditions de travail (syndicats) et √† la protection en cas de perte d’emploi.

Article 24: droit au repos

Cet article établit que nous avons le droit de prendre des vacances et de nous reposer lorsque nous travaillons.

Article 25: niveau de vie suffisant

Les √™tres humains ont droit √† l’alimentation, √† l’habillement, au logement, √† l’assistance m√©dicale pour maintenir un niveau de vie et de sant√© suffisant et √™tre assur√©s d’un niveau de vie en cas de perte de leurs moyens de subsistance. Cet article comprend l’assistance sp√©ciale requise par la maternit√© et l’enfance.

Article 26: éducation

Nous avons tous le droit de recevoir une √©ducation, gratuite et obligatoire dans les premi√®res ann√©es. Cet article a √©t√© cr√©√© pour lutter contre les pratiques de ¬ęlavage de cerveau¬Ľ de certains gouvernements et pour prot√©ger les enfants et les jeunes contre les r√©gimes autoritaires qui se sont impos√©s comme tuteurs l√©gaux, contre leurs parents.

Article 27: culture, arts et sciences

Cet article prot√®ge les droits d’auteur et le droit de participer aux manifestations culturelles, artistiques et scientifiques communautaires.

Article 28: ordre social et international

Déclaration universelle des droits de l'homme du Siège des Nations Unies

Siège des Nations Unies à New York, USA.

Cet article établit que les droits présentés dans cette déclaration sont rendus effectifs par un ordre social et international.

Article 29: devoirs envers la société

Cet article présente trois parties, et plus que des droits, il établit que tous les individus ont des devoirs envers la société et de respecter les droits des autres individus.

Article 30: irrévocabilité des droits

Cet article vise √† prot√©ger les individus contre toute menace pos√©e par l’interpr√©tation subjective des droits de l’homme de cette d√©claration.

Voir √©galement d√©claration universelle des droits de l’Homme

Référence

Morsink, J. (1999) La D√©claration universelle des droits de l’homme: origines, r√©daction et intention. Presses de l’Universit√© de Pennsylvanie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *