d’habitude je

Le sol est la couche la plus superficielle de la cro√Ľte terrestre avec laquelle nous sommes quotidiennement en contact. Une d√©finition plus sp√©cifique est couche de mati√®re organique et min√©rale √† la surface de la terre Il sert de milieu naturel pour la croissance des plantes terrestres.

La √©daphologie (du grec edafos signifiant sol) est la science qui √©tudie le sol et sa relation avec les plantes. L’√©daphologue est le professionnel en charge de l’√©tude des sols. La p√©dologie C’est la branche de la g√©ologie qui √©tudie la structure, la formation et la classification des sols.

Composition du sol

Le sol a quatre composants principaux:

Composantes du sol Pourcentage

Matière inorganique: roches40 à 50%
Matière organique: humus5%
Eau25%
Air25%

Toutes les parties du sol sont étroitement liées, influençant la composition des différents types de sol.

Rochers

Les roches sont des combinaisons de minéraux qui ont une composition chimique variée. Les roches les plus courantes sont le granit, le basalte, le quartz et le calcaire.

Humus

La mati√®re organique du sol, appel√©e humus, comprend les organismes vivants et morts, ainsi que les r√©sidus v√©g√©taux et animaux. L’humus est le produit de processus de d√©gradation et de synth√®se et donne au sol sa couleur sombre.

La mati√®re organique du sol a la capacit√© d’absorber l’eau, de r√©duire l’√©rosion, de rendre les micronutriments disponibles pour les plantes, de s√©questrer le carbone et de r√©guler le pH. Dans les r√©gions arides, le sol contient moins de 1% d’humus.

La s√©questration du carbone est le processus de capture du dioxyde de carbone de l’atmosph√®re et de son stockage sous une forme solide stable.

Eau

Le sol est impliqu√© dans le cycle hydrologique: l’eau s’infiltre dans le sol, s’√©vapore ou coule √† la surface du sol jusqu’√† ce qu’elle se jette dans les lacs ou les rivi√®res. L’eau qui s’infiltre peut s’√©vaporer ou √™tre utilis√©e par les plantes.

Air

La structure poreuse du sol offre un espace pour l’air, n√©cessaire pour les racines des plantes et des millions d’autres organismes qui vivent dans le sol.

Utilisations au sol

En dehors des usages habituels auxquels nous associons le sol, il peut être utilisé comme:

  • Milieu pour la croissance des plantes.
  • Support m√©canique des racines des plantes.
  • Soutien aux structures telles que les maisons, les b√Ętiments, les rues et les autoroutes.
  • Mat√©riau de construction.
  • Effet d√©contaminant: de nombreux contaminants dans l’eau sont adsorb√©s par le sol, contribuant en partie au nettoyage des eaux souterraines.
  • R√©servoir de stockage d’air.
  • Suppl√©ment min√©ral pour les √™tres vivants.

Formation du sol

Le sol que nous avons aujourd’hui est le produit de milliers d’ann√©es de transformations. Le terme utilis√© pour d√©crire la formation et le d√©veloppement du profil du sol est ¬ęp√©dogen√®se¬Ľ. Divers facteurs influencent la formation du sol, tels que:

  • la mati√®re premi√®re,
  • le climat,
  • les √™tres vivants,
  • topographie et
  • le temps.

Matière première du sol

La principale matière première du sol est la roche. Au cours du processus de formation du sol, ils subissent différentes transformations:

  • D√©composition biologique des roches: les lichens, les cyanobact√©ries et les champignons produisent des acides faibles (tels que l’acide carbonique et lactique) qui dissolvent les nutriments, tels que le phosphore ou le calcium, des roches o√Ļ ils vivent.
  • Alt√©ration physique des roches: fait r√©f√©rence au processus de rupture des roches en petits morceaux. L’exemple classique est le sable sur la plage. Les vagues de la mer, les vents forts, les racines des arbres, l’eau dans les crevasses, les processus de gel-d√©gel sont des processus physiques qui facilitent la d√©composition des roches.
  • Usure chimique: elle est le r√©sultat de r√©actions chimiques qui modifient la composition des min√©raux dans les roches. Les r√©actions chimiques qui favorisent l’alt√©ration chimique sont l’hydrolyse, l’oxydation, l’hydratation, la r√©duction et la dissolution dans l’eau.

Climat

Dans la formation du sol, deux composantes climatiques sont fondamentales: les pr√©cipitations et la temp√©rature. La pluie fournit l’eau n√©cessaire aux processus d’√©rosion des roches. Les temp√©ratures √©lev√©es favorisent √©galement les r√©actions chimiques.

Êtres vivants

Les plantes, les animaux et les micro-organismes sont le facteur biotique de la formation du sol. La quantit√© d’humus dans un sol est d√©termin√©e par le type de v√©g√©tation.

Topographie

La topographie influence la formation du sol de deux manières:

  • L’√©rosion des zones √©lev√©es transporte la couche arable vers les zones inf√©rieures, la d√©posant dans les vall√©es.
  • L’eau coule sur les pentes des montagnes jusqu’aux d√©pressions, o√Ļ il y a plus de v√©g√©tation.

Temps

La formation du sol dépend également de la durée pendant laquelle les autres facteurs ont agi.

Horizons du sol

 

Au fur et √† mesure que le sol se forme, la mati√®re premi√®re rocheuse et les mati√®res organiques sont transform√©es et transpos√©es en couches appel√©es horizons du sol. Ces horizons sont visibles √† l’Ňďil nu dans les fouilles et forment le profil du sol.

Horizon A: partie supérieure du sol sombre et riche en matière organique et en humus.

Horizon B: sous-sol riche en argile o√Ļ se trouvent les racines des plantes.

Horizon C: zone de matériau rocheux meuble.

Caractéristiques du sol

Les sols peuvent √™tre caract√©ris√©s par leurs propri√©t√©s physiques et chimiques, ce qui d√©terminera le type d’utilisation du sol.

Phases du sol

Du point de vue physique, le sol est un syst√®me de trois phases: solide, liquide et gazeux. La phase solide est repr√©sent√©e par des particules min√©rales et des particules organiques. C’est la phase o√Ļ les nutriments et l’ancrage des plantes sont atteints, repr√©sentant environ 50% du volume du sol. Les phases liquide et gazeuse se trouvent dans les pores laiss√©s par la phase solide et repr√©sentent ensemble l’autre moiti√© du volume du sol.

Les particules minérales ont différentes tailles, étant classées en deux grands groupes:

  • terre fine comprenant des particules inf√©rieures √† 2 mm telles que du sable, de l’argile et de la boue ou du limon, et
  • terre √©paisse, avec des particules de plus de 2 mm telles que du gravier, des pierres et des cailloux.

Texture du sol

C’est le degr√© de finesse ou d’√©paisseur du sol qui d√©pend du pourcentage de sable, de boue et d’argile pr√©sents dans le sol. Selon cela, on peut avoir des sols sableux, argileux ou boueux.

La texture du sol est d√©termin√©e en mesurant la densit√© d’une suspension de particules de sol dans l’eau avec un densim√®tre.

Structure du sol

La fa√ßon dont les particules sont regroup√©es d√©termine la structure du sol. Les sols fins sans structure sont tr√®s compacts et n’ont pas de pores ou sont tr√®s petits. Les sols bien structur√©s ont de grands pores qui permettent une r√©tention d’eau et un drainage ad√©quats. Il permet √©galement la germination des graines et la p√©n√©tration des racines, ainsi que la croissance des tubercules.

Concentration d’hydrog√®ne dans le sol (pH)

PH est la mesure de la concentration d’ions hydrog√®ne (H +) dans un syst√®me. L’√©chelle de pH va de 1 √† 14, 7 √©tant le point neutre. Les sols avec un pH inf√©rieur √† 5 sont consid√©r√©s comme acides, tandis que ceux au-dessus de 7,5 sont consid√©r√©s comme alcalins. Les sols avec un pH aux extr√™mes acides ou alcalins ne sont atteints qu’en raison de la contamination humaine.

Le pH du sol est une mesure importante qui affecte la croissance des plantes. La plupart des plantes poussent à un pH compris entre 5,5 et 8,3, bien que la plage idéale se situe entre 6,5 et 7,5.

Voir aussi Qu’est-ce que l’environnement?

Classification des sols

Il existe diff√©rents syst√®mes de classification. Nous mentionnerons les types de sols en fonction du temps d’√©volution, du climat, du mat√©riau pr√©curseur et de la v√©g√©tation:

Types de sols selon le temps d’√©volution

Entisols: sols peu développés.

Inceptisols: sols immatures.

Types de sols selon le climat

Aridisols au Mexique

Désert entre Moctezuma et Sahuaripa, Sonora, Mexique.

Aridisols: sols désertiques secs.

Gélisols: sols toujours gelés.

Oxisols: sols des zones tropicales.

Types de sol selon le matériau précurseur

Histosols

Les forêts tropicales sont caractérisées par des sols riches en matière organique.

Andisols: sols volcaniques.

Histosols: sols riches en matière organique.

Vertisols: sols argileux foncés.

Types de sols selon la végétation

Alfisols des Prairies

Les prairies se caractérisent par des sols de type molisole.

Mollisols: sols des prairies.

Alfisols: Sols forestiers feuillus.

Ultisols: sols forestiers d’argile rouge.

Spodosols: sols sableux de conifères.

Voir aussi √Čcosyst√®me

La fertilité des sols

La fertilit√© du sol est la capacit√© du sol √† maintenir les nutriments pour les plantes et √† favoriser leur absorption par elles √† un degr√© d’humidit√© ad√©quat. Ceci est d√©termin√© par la texture, le rapport sable / argile / limon, la structure, la mati√®re organique, la teneur en eau et le pH du sol.

Les nutriments dont les plantes ont besoin sont le carbone, l’azote, le phosphore, le potassium, le calcium, le magn√©sium, le soufre, le bore, le cuivre, le chlore, le fer, le mangan√®se, le molybd√®ne, le zinc, le cobalt et le nickel.

Le poids excessif des machines agricoles peut presser les particules de sol en les compactant. Ce compactage affectera le rapport air / eau. Les pratiques de travail du sol pulv√©risent le sol dans la terre labour√©e, d√©truisant la structure. Le travail du sol expose √©galement l’humus favorisant sa d√©gradation au contact de l’air. Ces sols deviennent denses et forment des mottes, r√©duisant la fertilit√© des sols.

Conservation des sols

La conservation des sols est devenue un besoin croissant. L’augmentation de la population mondiale s’accompagne d’une plus grande extension des villes et d’une plus grande demande de nourriture. Les sols urbains sont des sols modifi√©s, d√©grad√©s et contamin√©s par l’activit√© humaine.

Processus d’√©rosion

Il existe deux types d’√©rosion: g√©ologique et acc√©l√©r√©e. L’√©rosion g√©ologique c’est l’√©rosion qui se produit naturellement, avec la pluie et les vents. Cela comprend les avalanches et l’effondrement des berges des rivi√®res en p√©riode de fortes pr√©cipitations. √Črosion acc√©l√©r√©e c’est d√Ľ aux activit√©s humaines.

L’√©limination du couvert v√©g√©tal par le travail du sol et l’√©levage intensif sont des √©v√©nements qui acc√©l√®rent l’√©rosion.

Pollution des sols

La contamination des sols est une cons√©quence des activit√©s humaines. La mauvaise gestion des d√©chets industriels et urbains transforme les sols, ainsi que l’environnement, nuisant au d√©veloppement sain des √™tres vivants et de leurs √©cosyst√®mes.

Mesures de conservation des sols

Des études de sol sont utilisées pour déterminer son type et son utilisation potentielle. Un urbanisme contribuerait à une meilleure utilisation du territoire.

Les sols avec une v√©g√©tation naturelle ou une couverture v√©g√©tale √©paisse ont tendance √† avoir une bonne structure car ils sont prot√©g√©s de l’impact physique des gouttes de pluie. Ils ont √©galement une teneur plus √©lev√©e en humus et en micro-organismes, ce qui aide √† prot√©ger le sol de l’effritement.

Les brise-vent, dans les zones o√Ļ le vent pose probl√®me, et la plantation de bandes d’arbres et d’arbustes permet de ralentir la vitesse du vent et de ralentir le mouvement du sol. Le couvert v√©g√©tal prot√®ge √©galement le sol de l’action du vent.

Journée mondiale du sol

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a cr√©√© le 5 d√©cembre comme le jour du sol.

“Le but est de mettre en √©vidence l’importance du sol en tant que composante essentielle du syst√®me naturel et sa contribution vitale au bien-√™tre de l’humanit√©.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *