EnquĂȘte

La recherche est le processus d’acquisition de nouvelles connaissances par la recherche de rĂ©ponses aux questions. Il est dĂ©fini comme «un ensemble de processus systĂ©matiques et empiriques appliquĂ©s Ă  l’Ă©tude d’un phĂ©nomĂšne ou d’un problĂšme». Nous pouvons le voir comme “l’outil pour savoir ce qui nous entoure”.

Le mot «investigation» dérive du latin investigatio qui signifie «découvrir, rechercher». Dans ce sens, recherche est de réaliser les activités qui mettent en lumiÚre ce que nous voulons découvrir.

Caractéristiques de la recherche

  • De procĂ©dure: Toute recherche doit suivre un processus qui commence par une idĂ©e, suit une prĂ©misse et atteint un objectif ou un produit final.
  • SystĂ©matique: c’est-Ă -dire qu’il suit un ordre ou un systĂšme.
  • StructurĂ©: chaque partie d’une enquĂȘte est liĂ©e.
  • UniverselLa recherche ne se limite pas Ă  un domaine ou Ă  une discipline, elle s’applique Ă  tous les aspects de la vie, de l’exploration des planĂštes du systĂšme solaire Ă  la meilleure Ă©cole pour Ă©tudier la cinĂ©matographie au Mexique.
  • InĂ©puisable: une enquĂȘte particuliĂšre peut avoir une fin, mais en elle-mĂȘme, l’enquĂȘte soulĂšve de nouvelles questions tout au long du processus de production qui gĂ©nĂšrent de nouvelles pistes d’enquĂȘte.
  • InterconnectĂ©: la recherche est un rĂ©seau de gĂ©nĂ©ration de connaissances.

Types de recherche

On peut classer la recherche en diffĂ©rentes catĂ©gories en fonction de la mĂ©thode appliquĂ©e, de la fonction pour laquelle elle est rĂ©alisĂ©e et des domaines qui l’utilisent.

Types selon la méthode de recherche

Selon la mĂ©thode de recherche, celles-ci peuvent ĂȘtre quantitatives, qualitatives ou mixtes.

EnquĂȘte quantitative

La EnquĂȘte quantitative utilise la collecte de donnĂ©es pour tester des hypothĂšses basĂ©es sur des mesures numĂ©riques et des analyses statistiques, afin d’Ă©tablir des modĂšles de comportement et de tester des thĂ©ories.

Par exemple, en utilisant les donnĂ©es publiques de l’Ă©pidĂ©mie de COVID-19 en Chine, les chercheurs Cleo Anastassopoulou, Lucia Russo, Athanasios Tsakris et Constantinos Siettos ont dĂ©veloppĂ© un modĂšle prĂ©dictif de l’Ă©volution et de la propagation de la maladie dans le Hubei, en Chine.

Recherche qualitative

La recherche qualitative utilise la collecte et l’analyse de donnĂ©es pour affiner les questions de recherche ou rĂ©vĂ©ler de nouvelles questions dans le processus d’interprĂ©tation. Ils s’appuient sur la logique et le processus inductif pour explorer, dĂ©crire, puis gĂ©nĂ©rer des idĂ©es thĂ©oriques.

Par exemple, l’approche qualitative est utilisĂ©e pour comprendre comment les gens perçoivent et ressentent les phĂ©nomĂšnes qui les entourent. Dans les sciences sociales, c’est la forme de recherche prĂ©dominante.

EnquĂȘte mixte

Comme son nom l’indique, la recherche mixte implique l’utilisation de mĂ©thodes quantitatives et qualitatives dans la mĂȘme Ă©tude. Il est largement utilisĂ© dans le domaine des sciences sociales, ainsi qu’en psychologie.

Par exemple, une Ă©tude comparant l’attitude d’un groupe d’Ă©tudiants envers le cours de statistique avant et aprĂšs le cours a utilisĂ© des mĂ©thodes quantitatives et qualitatives.

Types selon le but de la recherche

EnquĂȘte de base

La recherche fondamentale est une recherche effectuĂ©e dans le but de gĂ©nĂ©rer de nouvelles connaissances. Par exemple, l’Ă©tude de la structure fine de l’antihydrogĂšne dans le systĂšme antimatiĂšre, rĂ©alisĂ©e par la collaboration ALPHA.

La recherche appliquée

La recherche appliquĂ©e est celle qui cherche Ă  appliquer les connaissances Ă  la rĂ©solution d’un problĂšme. Par exemple, la recherche pour produire un vaccin efficace contre un agent pathogĂšne afin de prĂ©venir la maladie qu’il pourrait causer Ă  l’avenir.

Types de recherche selon le domaine académique

Investigation scientifique

La recherche scientifique est l’ensemble des processus systĂ©matiques et empiriques appliquĂ©s Ă  l’Ă©tude d’un phĂ©nomĂšne ou d’un problĂšme. La recherche scientifique comprend:

  • L’observation et l’Ă©valuation des phĂ©nomĂšnes.
  • L’Ă©laboration d’hypothĂšses ou d’idĂ©es pour expliquer l’observation et l’Ă©valuation effectuĂ©es.
  • La dĂ©monstration par le test et l’analyse de la vĂ©racitĂ© de ces hypothĂšses ou idĂ©es.
  • La proposition de nouvelles observations et Ă©valuations pour clarifier, modifier et Ă©tayer les hypothĂšses et les idĂ©es ou mĂȘme en gĂ©nĂ©rer d’autres.

EnquĂȘte sociale

La recherche sociale se concentre sur la comprĂ©hension du comportement des groupes humains et l’explication des phĂ©nomĂšnes sociaux. Dans de nombreux cas, cela est fait pour prendre des dĂ©cisions. Un exemple de ceci est la dĂ©termination de l’efficacitĂ© des campagnes publicitaires pour promouvoir la consommation de boissons alcoolisĂ©es.

Journalisme d’investigation

Le journalisme d’investigation va au-delĂ  de la simple prĂ©sentation d’un Ă©vĂ©nement d’actualitĂ© ou d’un reportage. Il cherche Ă  enquĂȘter sur une hypothĂšse ou une idĂ©e et Ă  la vĂ©rifier par des donnĂ©es, des entretiens et des documents. Par exemple, les «Panama Papers» Ă©taient une enquĂȘte journalistique parue en 2016, liant des personnalitĂ©s politiques du monde entier Ă  l’Ă©vasion fiscale.

EnquĂȘte criminelle

L’enquĂȘte criminelle est «l’ensemble des connaissances interdisciplinaires et des actions systĂ©matiques intĂ©grĂ©es pour atteindre la connaissance d’une vĂ©ritĂ© liĂ©e au phĂ©nomĂšne criminel». La criminalistique est la discipline chargĂ©e des enquĂȘtes criminelles.

Types de recherche selon les disciplines concernées

Recherche interdisciplinaire

La recherche interdisciplinaire implique la construction d’un modĂšle commun entre deux disciplines, donnant naissance Ă  une discipline diffĂ©rente. C’est comme mĂ©langer deux disciplines ensemble. Par exemple, l’anthropologie biologique ou la psychologie sociale, toutes deux reprĂ©sentent en elles-mĂȘmes des disciplines distinctes de leurs prĂ©dĂ©cesseurs, avec des approches particuliĂšres.

Recherche multidisciplinaire

C’est l’enquĂȘte oĂč chaque spĂ©cialiste reste dans sa discipline et applique ses concepts et modĂšles Ă  l’enquĂȘte. Les contributions multidisciplinaires peuvent ĂȘtre interprĂ©tĂ©es comme le regroupement de disciplines qui conservent leur maniĂšre d’aborder la solution des problĂšmes pour la solution d’un problĂšme commun.

Recherche transdisciplinaire

Il s’agit d’un effort de collaboration entre une Ă©quipe de chercheurs de diffĂ©rentes disciplines, Ă  la fois des sciences fondamentales et appliquĂ©es. Cela implique la fusion des connaissances disciplinaires avec l’expĂ©rience des personnes pour crĂ©er un hybride diffĂ©rent de ses Ă©lĂ©ments constitutifs.

Types de recherche en fonction du temps d’Ă©tude de l’objet

Recherche transversale

La recherche transversale est celle qui dĂ©termine les caractĂ©ristiques d’un groupe dans une pĂ©riode de temps spĂ©cifique. Ce type de recherche est largement utilisĂ© en Ă©conomie, en sciences sociales, en mĂ©decine et sur le marchĂ©. Par exemple, la recherche qui utilise des enquĂȘtes comme mĂ©thode de collecte de donnĂ©es est transversale.

EnquĂȘte longitudinale

Les Ă©tudes longitudinales sont celles qui Ă©tudient le mĂȘme groupe en collectant des donnĂ©es au fil du temps. Par exemple, l’Ă©tude longitudinale pour Ă©valuer l’effet des facteurs de risque traditionnels et non traditionnels sur l’incidence de l’hypertension, une Ă©tude menĂ©e Ă  Mexico sur des individus en bonne santĂ© tous les deux ans pendant un total de dix ans.

ÉlĂ©ments de recherche

  • Objectifs: l’objectif principal d’une enquĂȘte est la gĂ©nĂ©ration de nouvelles connaissances, en gĂ©nĂ©ral, mais en particulier, chaque enquĂȘte doit Ă©tablir quels sont les objectifs spĂ©cifiques qu’elle espĂšre atteindre.
  • Des questions: les hypothĂšses, idĂ©es ou hypothĂšses qui surgissent dans une enquĂȘte et qui en sont le fil conducteur.
  • Justification: quelle est la cause ou la raison pour laquelle une enquĂȘte doit ĂȘtre menĂ©e.
  • ViabilitĂ©: fait rĂ©fĂ©rence Ă  la possibilitĂ© de pouvoir mener les activitĂ©s d’enquĂȘte, ce qui comprend les matĂ©riaux, les participants et les moyens de mener l’enquĂȘte.
  • Évaluation: les rĂ©sultats d’une enquĂȘte peuvent et doivent ĂȘtre Ă©valuĂ©s, c’est-Ă -dire corroborer leur vĂ©racitĂ© et reproductibilitĂ©.
  • Le contexte: Il est liĂ© au cadrage de l’enquĂȘte dans un temps, un lieu ou une situation selon le moment.

Qui fait des recherches?

L’enquĂȘte peut ĂȘtre menĂ©e par n’importe qui, en fait, Ă  tout moment, nous pouvons mener une enquĂȘte. Ils enquĂȘtent:

  • Les scientifiques.
  • Les journalistes.
  • Les artistes.
  • Officiers de police.
  • Les Ă©tudiants et les enseignants.
  • Les designers.
  • Économistes, entre autres.

Voir Ă©galement:

  • MĂ©thodes de recherche.
  • Projet de recherche.
  • Importance de la recherche.
Référence

Ahmadi, M., Alves, BXR. Baker, CJ et coll. (2020) Etude de la structure de l’antihydrogĂšne. Nature 578, 375-380. doi.org/10.1038/s41586-020-2006-5

ColĂ­n-Ramirez, E. et coll. (2017) Protocole pour une Ă©tude longitudinale prospective des facteurs de risque de l’incidence de l’hypertension dans une population de Mexico: la cohorte Tlalpan 2020. BMJ Open, 7: e016773. doi: 10.1136 / bmjopen-2017-016773

HernĂĄndez S., R., FernĂĄndez C., C., Baptista L., MP (2004) Research Methodology 6e Ă©d. Mexique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *