Fascisme

Le fascisme est un mouvement politique et social originaire d’Italie et qui s’est rapidement r√©pandu dans toute l’Europe tout au long de la premi√®re moiti√© du XXe si√®cle.

Il a √©t√© cr√©√© par Benito Mussolini en Italie, son chef de file, apr√®s la Premi√®re Guerre mondiale. C’est une id√©ologie caract√©ris√©e par l’exaltation du nationalisme et du totalitarisme.

Le fascisme est pr√©sent√© comme une troisi√®me voie politique qui s’oppose et rejette la d√©mocratie lib√©rale qui d√©fend la libert√© de l’individu, et le marxisme avec la lutte des classes. Le fascisme cherche √† annuler toute opposition politique et √† opprimer les minorit√©s.

Avec la fin de la Seconde Guerre mondiale, un grand rejet du fascisme a √©t√© g√©n√©r√©, et il a perdu de son importance en tant que mouvement politique, m√™me si aujourd’hui il existe des partis politiques qui se proclament fascistes.

7 caractéristiques du fascisme

1. C’est un nationaliste

Le nationalisme est la base du fascisme. Il consiste √† valoriser le sens de la nation face √† la figure de l’individu. Pour ce faire, il place la famille comme la base de la soci√©t√©, dans laquelle chaque membre remplit un r√īle sp√©cifique. Par exemple, la femme est en charge du foyer et de la famille, l’homme de travail et de la d√©fense de la nation.

2. Il est totalitaire

C’est un mouvement totalitaire qui cherche √† intervenir et √† contr√īler tous les domaines de la vie des individus. Pour ce faire, il utilise l’√Čtat, qui contr√īle l’√©conomie, le travail, l’√©ducation, les m√©dias, voire l’opinion et la libert√© de culte du peuple.

3. Il fait autorité

Il ne permet pas la subordination ou la dissidence contre l’id√©ologie ou les pratiques que l’√Čtat ex√©cute, sinon une punition forte peut √™tre g√©n√©r√©e. La libert√© individuelle est supprim√©e.

4. Il est un parti

Il ne permet l’existence que d’un seul parti politique et centraliste auquel tous les acteurs politiques de l’Etat doivent √™tre attach√©s. Il ne permet pas l’existence ou la l√©galisation de partis oppos√©s √† son id√©ologie. Il n‚Äôappelle pas non plus √† des √©lections.

5. Exalter un leader

Il exalte un leader ou une figure d’autorit√© unique qui se caract√©rise par √™tre charismatique, exprimant son sentiment nationaliste et protectionniste. C’est la voix autoris√©e √† r√©gner sur le peuple, qui doit l’adorer.

6. Il est militarisé

Il utilise les forces militaires pour d√©fendre les id√©aux politiques et prot√©ger les biens de l’√Čtat. Ces forces sont √©galement utilis√©es pour cr√©er la peur dans la soci√©t√© et se prot√©ger en cas de conflits internationaux.

7. C’est une troisi√®me voie

Le fascisme est pr√©sent√© comme une troisi√®me voie ou une alternative politique originale qui n’est pas directement li√©e √† la droite ou √† la gauche. Ses id√©aux politiques exaltent le nationalisme et le totalitarisme.

Origine du fascisme

Soldats italiens. Première Guerre mondiale

Soldats italiens retranchés lors des affrontements de la Première Guerre mondiale.

Les historiens et sp√©cialistes du fascisme George L. Mousse et Stuar Wolf situent l’origine de ce mouvement politique entre la fin du XIXe si√®cle et le d√©but du XXe si√®cle apr√®s la Premi√®re Guerre mondiale.

√Ä ce moment-l√†, des id√©es telles que le nationalisme, l’union et la r√©volution se d√©veloppaient et se d√©veloppaient en Italie parmi les groupes r√©volutionnaires italiens.

La date du 23 mars 1919, jour o√Ļ Mussolini a cr√©√© l’organisation, se d√©marque. Fascios de combat italiens ou Ligue italienne des combattants comme la date qui marque le d√©but du fascisme selon les experts.

D√®s lors, le fascisme s’est impos√© comme un mouvement contre le lib√©ralisme √©tabli dans les nouveaux gouvernements europ√©ens, ainsi que le communisme en Union sovi√©tique.

En Allemagne, il a donné naissance au Parti nationaliste ouvrier allemand ou parti nazi en 1920, et en Espagne à la Phalange espagnole en 1933.

Le fascisme a √©galement atteint l’Am√©rique latine √† travers des gouvernements dictatoriaux √† tendance fasciste, comme ceux impos√©s au Paraguay par Alfredo Stroessner entre 1954 et 1989, au Chili par Augusto Pinochet entre 1974 et 1990, en R√©publique dominicaine par Rafael L. Trujillo, voire au Venezuela. par Marcos P√©rez Jimenez entre 1952 et 1958.

Causes et conséquences du fascisme

Causes du fascisme

  • L’Italie, apr√®s avoir particip√© et contribu√© √† la victoire de la Premi√®re Guerre mondiale, n’a pas √©t√© compens√©e comme convenu par les pays alli√©s de la Triple Entente, avec la livraison des territoires pour leur expansion.
  • Apr√®s la signature du trait√© de Versailles et le sentiment de tromperie, le nationalisme italien a √©t√© exalt√© des politiques sociales.
  • L’Italie √©tait confront√©e √† une grave crise √©conomique. La monnaie nationale √©tait d√©valu√©e et les produits de premi√®re n√©cessit√© devenaient chaque jour plus chers.
  • Le secteur industriel √©tait en crise, le co√Ľt de la vie √©lev√© et le retour de la guerre √©taient des facteurs qui ont g√©n√©r√© un grand d√©s√©quilibre √©conomique et social qui a affect√© la classe ouvri√®re et les plus d√©munis du pays.

Conséquences du fascisme

  • Apr√®s l’implantation de l’id√©ologie fasciste en Europe, le d√©clenchement de la Seconde Guerre mondiale s’est d√©clench√©.
  • Les principales villes europ√©ennes ont √©t√© gravement touch√©es par les affrontements arm√©s engendr√©s par la lutte pour le pouvoir territorial et id√©ologique.
  • Il y a eu de grandes pertes en vies humaines en raison du racisme, de l’antis√©mitisme et de la guerre.
  • Tout au long de l’histoire, le fascisme n’a pas r√©ussi √† se projeter une fois que ses principaux dirigeants ont disparu.

Principaux fascismes dans le monde

Le fascisme √©tait une id√©ologie qui s’est d√©velopp√©e principalement en Italie, mais qui s’est r√©pandue dans d’autres pays o√Ļ il a pris des caract√©ristiques particuli√®res, tout comme cela s’est produit en Allemagne avec le nazisme et en Espagne avec la Phalange espagnole.

Fascisme italien

Benito Mussolini.1

Portrait de Benito Mussolini, chef du Parti national fasciste.

En 1915, l’Italie participe √† la Premi√®re Guerre mondiale avec les pays alli√©s de la Triple Entente (France, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et Russie) qui affrontent les puissances centrales (empires allemand et austro-hongrois).

Comme accord √† leur participation, l’Italie se verrait c√©der les territoires des puissances centrales apr√®s la victoire.

Les troupes italiennes n’ont remport√© qu’une victoire lors de la bataille de Vittorio Veneto, ce qui n’√©tait pas suffisant pour les pays alli√©s, ils n’ont donc pas respect√© l’accord conclu.

Cette situation a provoqu√© diverses r√©actions nationalistes, comme celle de la po√®te Grabrielle D’Annunzio, qui dans une aventure militaire a cr√©√© l’√Čtat libre de Fiume (1920-1924), et une constitution consid√©r√©e comme un pr√©c√©dent pour le fascisme.

De son c√īt√©, Benito Mussolini a fond√© l’organisation Fascios de combat italiens o Ligue italienne des combattants le 23 mars 1919, qui le 7 novembre 1921 devint la Parti national fasciste (PNF).

En 1922, le PNF a convoqu√© et organis√© la Marche sur Rome, dirig√©e par Mussolini. Le roi Victor Manuel III n’a pas arr√™t√© la marche et a √©t√© contraint de c√©der le pouvoir √† Mussolini, qui le 30 octobre est arriv√© et a pris ses fonctions de Premier ministre d’Italie.

C’est ainsi que Benito Mussolini a pris le pouvoir de l’Etat, le PNF a pris le contr√īle des organes du pays et les fondements du fascisme ont √©t√© mis en place en Italie.

Mussolini a √©tendu son pouvoir √† l’√Čthiopie, un pays qu’il a envahi entre 1935 et 1936. C’√©tait l’√©poque du plus grand impact du fascisme italien. Il a √©galement conclu des accords avec Adolf Hitler et a soutenu Francisco Franco dans la guerre civile en Espagne.

En 1938, le Royaume d’Italie et l’Allemagne se sont alli√©s et ont sign√© le Pacte d’Acier, dans lequel l’Italie a promis de soutenir l’Allemagne en cas d’attaque, ce qui a assur√© le d√©veloppement d’une nouvelle guerre. En septembre 1939, la Seconde Guerre mondiale √©clata.

Caractéristiques du fascisme italien

Parmi les principales caractéristiques du fascisme italien dirigé par Mussolini figurent:

  • Des symboles patriotiques ont √©t√© utilis√©s pour renforcer le nationalisme.
  • Mussolini √©tait exalt√© en tant que h√©ros charismatique.
  • La nation √©tait exalt√©e √† l’id√©e de l’individu ou du peuple.
  • Le gouvernement Mussolini contr√īlait les m√©dias et violait la libert√© d’expression. Il a √©galement utilis√© les m√©dias pour faire conna√ģtre l’id√©ologie fasciste.
  • L’√©ducation et les mouvements intellectuels √©taient contr√īl√©s et censur√©s.
  • La peur de la domination ennemie a √©t√© instill√©e pour motiver et contr√īler la population.

Fascisme allemand

Mussolini et Hitler

Les dirigeants Mussolini et Hitler étaient des alliés pendant le développement de la Seconde Guerre mondiale.

Le fascisme √©tait une id√©ologie qui s’est r√©pandue dans divers pays europ√©ens et latino-am√©ricains. En Allemagne, le fascisme a donn√© naissance au nazisme, ce sont donc des id√©ologies avec une grande similitude. Cependant, contrairement au fascisme, le nazisme a connu un antis√©mitisme extr√™me.

En 1920, le Parti ouvrier national-socialiste allemand ou parti nazi a été fondé en Allemagne, dirigé par Adolf Hitler, qui a obtenu le pouvoir politique après que son parti eut obtenu la majorité des voix en 1933.

Le nazisme était caractérisé par:

  • le grand sens du nationalisme,
  • rejeter la d√©mocratie lib√©rale ou le marxisme et
  • promouvoir le racisme.

Hitler est arrivé au pouvoir et a imposé un régime dictatorial avec une série de politiques extrêmes qui ont conduit au développement de la Seconde Guerre mondiale.

Fascisme espagnol

Francisco Franco

Portrait du dictateur et leader fasciste espagnol Francisco Franco.

Le fascisme est arriv√© en Espagne dans les ann√©es 1920, apr√®s plusieurs tentatives pour former un parti politique similaire √† celui de Mussolini. Cependant, ce n’est qu’en octobre 1933 que le parti fasciste espagnol Phalange a √©t√© fond√©.

La Falange espagnole a été fondée par José Antonio Primo de Riviera, qui a fusionné en 1934 avec les Juntas de Offensiva Nacional-Sindicalista (JONS). Il était basé sur les fondements du fascisme italien et se caractérisait par:

  • √™tre une organisation politique autoritaire et nationaliste,
  • son conservatisme,
  • et pour substituer l’antis√©mitisme au catholicisme.

Cependant, sa pertinence maximale a √©t√© atteinte avec la fin de la guerre civile espagnole, lorsqu’une dictature militaire a √©t√© √©tablie.

Principaux représentants du fascisme

Les principaux dirigeants à caractère fasciste étaient:

  • Benito Mussolini (1883-1945): Homme politique italien, militaire et dictateur, leader et repr√©sentant du fascisme en Italie et dans le monde. Il a √©t√© membre et chef du Parti r√©publicain fasciste (1943-1945), du Parti national fasciste (1921-1943), pr√©sident du Conseil des ministres du Royaume d’Italie (1922-1945) et Duce de la R√©publique sociale italienne (1943-1945).
  • Adolf Hitler (1889-1945): Homme politique allemand, militaire et dictateur. Il √©tait le principal repr√©sentant du nazisme en Allemagne, d√©riv√© du fascisme italien. Il s’est √©galement distingu√© pour √™tre le chef du Parti ouvrier national-socialiste allemand, √™tre le chancelier imp√©rial allemand et √™tre connu sous le nom de Troisi√®me Reich d’Allemagne.
  • Francisco Franco (1892-1975): dictateur militaire et espagnol. Il a particip√© √† la guerre civile espagnole et s’est proclam√© le chef national de la Phalange fasciste traditionaliste espagnole et des conseils offensifs nationaux unionistes.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *