Frida Kahlo

Frida Kahlo c’√©tait l’un des peintres mexicains les plus importants 20i√®me si√®cle.

Un bon nombre d’Ňďuvres de Frida refl√®tent les diff√©rentes difficult√©s qu’elle a travers√©es, tant dans la sant√© que dans ses relations personnelles. Par cons√©quent, elle s’est d√©marqu√©e pour √™tre une artiste unique.

Frida Kahlo

Frida est reconnue comme une femme √† l’esprit r√©volutionnaire, elle √©tait membre du parti communiste mexicain et s’est battue pour les droits des femmes, pour lesquels elle est devenue un symbole du f√©minisme.

Biographie

Magdalena Carmen Frida Kahlo y Calderón, mieux connue sous son pseudonyme artistique, Frida Kahlo, est née à Coyoacán, Mexico, le 6 juillet 1907.

Frida √©tait la fille d’un p√®re allemand et d’une m√®re espagnole. Depuis qu’elle √©tait petite, elle a eu une vie marqu√©e par la maladie. √Ä l’√Ęge de six ans, il a contract√© la poliomy√©lite, une maladie qui laisserait une s√©quelle √† l’un de ses pieds.

Plus tard, √† l’√Ęge de 18 ans, Frida a subi un grave accident de bus, dont elle s’est toujours souvenue comme un moment tragique et en m√™me temps de renouveau, car apr√®s cet accident fatidique, elle ne pouvait plus marcher normalement, ce qui l’a incit√©e √† peindre. des photos. De l√†, il s’est concentr√© sur la peinture.

Quelque temps plus tard, Frida est forc√©e de se faire amputer la jambe bless√©e, ce qui a provoqu√© une grande d√©pression. Cependant, son esprit r√©silient lui a fait prononcer les mots suivants: “Pourquoi ai-je besoin de pieds alors que j’ai des ailes pour voler?”

Frida a effectu√© sa formation √† l’√Čcole nationale pr√©paratoire du District f√©d√©ral du Mexique. Puis, en 1928, elle rejoint le Parti communiste mexicain, o√Ļ elle rencontre son futur mari et grand muraliste mexicain, Diego Rivera (1886-1957).

Frida et Diego

Frida et Diego Rivera (1931)

L’ann√©e suivante, alors qu’elle avait 22 ans, Frida √©pousa Rivera et ils v√©curent dans la Casa Azul, qui est aujourd’hui un mus√©e d√©di√© √† l’artiste. Pendant trois ans, ils ont v√©cu ensemble aux √Čtats-Unis, dans les villes de Detroit, San Francisco et New York.

Apr√®s diverses crises conjugales, le couple se s√©pare apr√®s dix ans de mariage en 1939. Selon les mots de Frida: ¬ęDiego, j’ai subi deux accidents graves dans ma vie: l’un dans lequel un bus m’a √©cras√© et l’autre, c’est toi. Vous √™tes de loin le pire ¬Ľ.

En plus d’√™tre peintre, Frida a √©galement enseign√© des cours de peinture √† l’√Čcole nationale de peinture et de sculpture La esmeralda, √† Mexico.

Tout au long de sa carri√®re artistique, le travail et les Ňďuvres de Frida ont √©t√© reconnus dans le monde entier et expos√©s dans diff√©rents mus√©es, notamment:

  • Julien Levy Gallery, √† New York (1938).
  • Galerie Renou et Colle, √† Paris (1939).
  • In√©s Amor Mexican Art Gallery, √† Mexico (1940).
  • Galerie d’art contemporain de la Lola √Ālvarez Bravo, √† Polanco, Mexique (1953).

Le 13 juillet 1954, Frida est d√©c√©d√©e √† l’√Ęge de 47 ans, des suites d’une pneumonie s√©v√®re ou d’une embolie pulmonaire. Cependant, beaucoup pensent qu’elle s’est suicid√©e.

Dans le journal de l’artiste, la phrase suivante a √©t√© trouv√©e: “J’attends mon d√©part avec impatience et j’esp√®re ne jamais revenir.”

Curiosités

  • Son mari, Diego Rivera, avait des relations avec la sŇďur de Frida, Cristina, et ils ont eu six enfants.
  • Frida a eu une liaison secr√®te avec le leader intellectuel et marxiste de la R√©volution russe, Le√≥n Trotsky (1879-1940).
  • Frida Kalho √©tait bisexuelle, a tent√© de se suicider √† plusieurs reprises et a subi trois fausses couches, l’accident de bus ayant perfor√© son ut√©rus et bless√© sa colonne vert√©brale, ce qui l’a emp√™ch√©e de tomber enceinte.
  • Certaines √©tudes consid√®rent qu’apr√®s avoir retrouv√© Frida d√©c√©d√©e chez elle, elle a peut-√™tre √©t√© empoisonn√©e par l’un des amants de son mari.
  • Le film Frida (2002), r√©alis√© par Julie Taymor, raconte l’histoire du peintre.

Principaux travaux et caractéristiques

Les Ňďuvres de Frida ont leur propre style et parviennent √† exprimer ce qu’elle recherchait avec son art.

Ses Ňďuvres mettent en valeur l’identit√© nationale mexicaine encadr√©e par les th√®mes de la culture populaire et du folklore indig√®ne, impr√©gn√© de couleurs fortes et vibrantes.

Andr√©s Bret√≥n (1896-1966) et Salvador Dal√≠ (1904-1989) qualifient l’Ňďuvre de Frida Kahlo de surr√©aliste. Cependant, l’artiste n’a pas consid√©r√© ses Ňďuvres comme surr√©alistes, ce √† quoi elle a d√©clar√©: ¬ęJe n’ai jamais peint de r√™ves. J’ai peint ma propre r√©alit√© ¬Ľ.

Frida s’est concentr√©e sur la transformation de ses sentiments en art, afin que diff√©rents moments de sa vie se refl√®tent dans son travail. Selon elle: ¬ęLa peinture a termin√© ma vie. J’ai perdu trois enfants et une foule d’autres choses qui auraient rempli mon horrible vie. Tout cela a √©t√© remplac√© par la peinture ¬Ľ.

Ňíuvres de Frida Kahlo

Certaines des Ňďuvres les plus reconnues de Frida Kahlo sont mentionn√©es ci-dessous.

Autoportrait dans une robe en velours

Autoportrait en costume de velours Frida

Autoportrait en robe de velours (1926)

Les deux Fridas

Les deux Fridas

Les deux Fridas (1939)

La colonne cassée

Colonne cassée, Frida

La colonne brisée (1944)

Cerf blessé

Cerf blessé, Frida

Cerf blessé (1946)

Vive la vie

Vive la vie, Frida

Vive la vie (1954)

Autres peintures de Frida Kahlo

  • Portrait de Miguel N.Lira (1927)
  • Portrait d’Alicia Galant (1927)
  • Portrait de ma soeur Cristina (1928)
  • Le bus (1929)
  • Frida et la c√©sarienne (1931)
  • Ma naissance (1932)
  • H√īpital Henry Ford (1932)
  • Diego dans ma pens√©e (1943)
  • Autoportrait aux cheveux l√Ęches (1947)
  • Portrait de mon p√®re Wilhelm Kahlo (1952)

Musée de la Maison Bleue

La maison natale de Frida a √©t√© transform√©e en un mus√©e appel√© Casa Azul. Le mus√©e regorge d’objets, de documents, de photos, de livres et de v√™tements de l’artiste.

Frida Kahlo 2

Musée de la Maison Bleue

Phrases Frida

Voici quelques-unes des phrases les plus connues de Frida Kahlo:

  • ¬ęLe Mexique est comme toujours, d√©sorganis√© et donn√© au diable, il ne reste que l’immense beaut√© de la terre et des Indiens. Chaque jour, la laideur des Etats-Unis vole un morceau, c’est une tristesse, mais il faut manger et il n’y a pas d’autre choix que le gros poisson pour manger le petit ¬Ľ.
  • ¬ęMaintenant, je vis sur une plan√®te douloureuse, transparente comme la glace. C’est comme s’il avait tout appris en m√™me temps, en quelques secondes. Mes amis et coll√®gues se sont lentement transform√©s en femmes. J’ai vieilli en quelques instants, et maintenant tout est insipide et plat. Je sais qu’il n’y a rien derri√®re, s’il y en avait, je le verrais ¬Ľ.
  • ¬ęJe ne suis pas malade, je suis bris√©. Mais heureux d’√™tre en vie tant que je peux peindre ¬Ľ.
  • “S’il y a une vie apr√®s la mort, ne m’attendez pas, car je n’y vais pas.”
  • “J’ai bu parce que je voulais noyer mes peines, mais maintenant les m√©chants ont appris √† nager.”
  • “Je me peins, car je suis celui que je connais le mieux.”

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *