Glucose

Glucose est le composĂ© qui sert de source d’Ă©nergie aux ĂŞtres vivants. Nous le connaissons gĂ©nĂ©ralement sous le nom de sucre ou de monosaccharide. Le terme «saccharide» est dĂ©rivĂ© du grec sakcharon qui signifie «sucre».

Le glucose est une molĂ©cule organique composĂ©e de carbone, d’hydrogène et d’oxygène dont la formule est C6H12O6. En tant que tel, il fait partie d’un groupe beaucoup plus large de sucres ou de glucides.

Structure chimique du glucose

 

Le glucose est un monomère ou monosaccharide avec six carbones rĂ©unis en ligne. Le premier carbone est un groupe carbonyle HC = O; les autres carbones ont des groupes hydroxyle OH. Le glucose en solution aqueuse a une structure cyclique ou cyclique, rĂ©sultat de la rĂ©action du carbone 1 avec l’oxygène de OH du carbone 5.

Caractéristiques du glucose

  • C’est un hexose, c’est-Ă -dire qu’il a six atomes de carbone.
  • C’est un aldose: il possède un groupe aldĂ©hyde ou carbonyl CHO sur le premier carbone.
  • Il possède des groupes hydroxyle OH, que l’on trouve Ă©galement dans les alcools.
  • Forme des cristaux solides.
  • Il est soluble dans l’eau.
  • Il a un goĂ»t sucrĂ©.

OĂą trouve-t-on du glucose?

Le glucose est le glucide le plus abondant sur terre. Le sucre que nous utilisons pour sucrer les aliments ou prĂ©parer les desserts s’appelle saccharose, composĂ© d’une molĂ©cule de glucose et d’une autre de fructose. Il est normalement obtenu Ă  partir de la canne Ă  sucre et de la betterave.

La lactose, qui est le sucre prĂ©sent dans le lait, est composĂ© de glucose et de galactose, qui est un autre monosaccharide. La maltose C’est un disaccharide (deux molĂ©cules de glucose rĂ©unies) que l’on trouve dans les germes.

De nombreuses unitĂ©s de glucose forment ensemble des polymères appelĂ©s polysaccharides. Les deux polysaccharides les plus connus sont amidon et le glycogène. C’est la manière de stocker le glucose, l’amidon dans les lĂ©gumes, le glycogène chez les animaux.

Les murs végétaux sont formés par cellulose, qui est un autre polysaccharide composé de chaînes de glucose.

Fonction glucose

Le glucose est une molécule importante dans le métabolisme des êtres vivants.

  • Énergie: le traitement du glucose au sein des cellules est traduit en molĂ©cules d’ATP, qui est la molĂ©cule d’Ă©nergie par excellence.
  • RĂ©serve: les plantes, qui utilisent la lumière du soleil comme source d’Ă©nergie, synthĂ©tisent des sucres, principalement du glucose et des amidons, et les stockent dans les fruits, les tubercules et les racines. Chez les animaux, le glucose est stockĂ© sous forme de glycogène dans les muscles et le foie.
  • Structure: le glucose est Ă©galement un composant de la cellulose, qui est la structure principale des parois cellulaires des plantes et des algues.

Digestion et absorption du glucose

Dans le système digestif, la digestion des glucides oĂą se trouve le glucose. Diverses enzymes sont en charge de ce travail. Dans la salive se trouve l’amylase, l’enzyme qui dĂ©compose les polysaccharides et libère du glucose. La lactase dĂ©compose le lactose, libĂ©rant du galactose et du glucose dans l’intestin.

Les amidons trouvĂ©s en grande quantitĂ© dans les pommes de terre, le maĂŻs, le blĂ©, le riz et les lĂ©gumineuses sont dĂ©gradĂ©s par l’amylase de la salive et du jus pancrĂ©atique. Dans l’intestin, il existe une enzyme qui rompt la liaison du fructose et du glucose dans le saccharose.

Une fois dans l’intestin grĂŞle, le glucose est absorbĂ©. Celui-ci pĂ©nètre dans la cellule intestinale par des transports spĂ©ciaux, qui sont des passages dans la membrane plasmique. Une fois Ă  l’intĂ©rieur, le glucose sort par l’extrĂ©mitĂ© opposĂ©e et tombe dans les vaisseaux sanguins de l’intestin.

Voir Ă©galement:

  • Système digestif
  • Nutrition.

Comment le glucose pénètre-t-il dans les cellules?

L’insuline favorise le passage du glucose du sang vers les cellules.

Le glucose atteint les cellules du corps par le sang. La première station est le foie, où le glucose arrive pour être stocké sous forme de glycogène. Lorsque nous passons une longue période sans manger, le foie se charge de fournir constamment du glucose, par la dégradation du glycogène.

Le glucose pĂ©nètre dans les cellules par des passages ou des transporteurs dans les membranes plasmiques. Certaines de ces vannes sont ouvertes par l’action de l’insuline, une hormone produite dans le pancrĂ©as.

Le glucose dans les cellules musculaires est Ă©galement stockĂ© sous forme de glycogène, ce qui est un moyen rapide et sĂ»r d’obtenir de l’Ă©nergie lorsque nous faisons de l’exercice.

MĂ©tabolisme cellulaire du glucose

Une fois Ă  l’intĂ©rieur des cellules, le glucose des ĂŞtres vivants fait partie de plusieurs rĂ©actions biochimiques.

Synthèse du glucose dans les plantes

Le glucose est synthĂ©tisĂ© dans les plantes Ă  partir de dioxyde de carbone et d’eau. Ils le font grâce au processus chimique connu sous le nom de photosynthèse. Dans ce processus, la lumière est un ingrĂ©dient important. L’Ă©quation qui reprĂ©sente la formation de glucose par photosynthèse est la suivante:

style taille 14px gras 6 gras CO indice gras 2 gras plus gras H indice gras 2 gras OU gras flèche droite avec lumière gras au-dessus gras C indice gras 6 gras H indice gras 12 gras OU indice gras 6 gras plus gras 6 gras O indice fin style

Voir aussi Photosynthèse.

Catabolisme du glucose

Le glucose dans les cellules est la principale source d’Ă©nergie, qui chez les ĂŞtres vivants se prĂ©sente sous la forme d’ATP ou d’adĂ©nosine triphosphate. Il existe deux voies principales de transformation du glucose:

  • Glycolyse: Ă  partir du moment oĂą le glucose entre dans la cellule, il subit une sĂ©rie de rĂ©actions chimiques dans le cytoplasme jusqu’Ă  ce qu’il se transforme en acide pyruvique. Dans les cellules musculaires soumises Ă  un effort physique et Ă  des niveaux d’oxygène rĂ©duits, l’acide pyruvique se transforme en acide lactique.
  • Acide citrique ou cycle de Krebs: l’acide pyruvique produit lors de la glycolyse entre dans les mitochondries et dans un cycle de rĂ©actions appelĂ© cycle de Krebs, par Hans Adolf Krebs (1900-1981) qui les a dĂ©couverts.

La glycolyse de certaines bactĂ©ries et levures procède Ă  la fermentation lactique, oĂą l’acide pyruvique est transformĂ© en acide lactique. C’est le processus par lequel le yogourt, le kombucha et le pozol sont fabriquĂ©s.

D’autre part, par fermentation alcoolique, le glucose est transformĂ© en Ă©thanol et en dioxyde de carbone, un processus utilisĂ© pour produire du pain, de la bière, du vin et de la pulque.

Glucose et santé

La glycĂ©mie fait rĂ©fĂ©rence Ă  la prĂ©sence de glucose dans le sang. Beaucoup de gens le connaissent sous le nom de sucre dans le sang, mĂŞme si le glucose n’est pas le seul type de sucre que nous connaissons. glucose sĂ©rique ou plasmatiquepuisque le glucose est dissous dans la partie liquide du sang.

Chez l’homme, la glycĂ©mie est rĂ©gulĂ©e par deux hormones: l’insuline et le glucagon. Les deux hormones sont produites dans le pancrĂ©as.

Grâce aux rĂ©serves dans le foie et les muscles, nous n’avons pas besoin de manger constamment pour que nos cellules aient du glucose Ă  leur disposition. Les taux de glycĂ©mie restent dans une plage de valeurs stable. Le tableau montre ces valeurs lorsque nous jeĂ»nons:

GlycémiePlage de référenceUnités conventionnellesmg / dLPlage de référenceUnités système internationalesmmol / L

54-993,0-5,5

Après un repas, les niveaux de sucre augmentent lĂ©gèrement, revenant aux prĂ©-valeurs après deux heures de repas. Lorsqu’il y a augmentation du glucose dans le sang, on parle d’hyperglycĂ©mie. Lorsque les niveaux sont abaissĂ©s, on parle d’hypoglycĂ©mie.

Comment la glycémie est-elle mesurée?

Glucose sanguin

De nos jours, il est très facile de mesurer la glycémie.

Dans les laboratoires d’essais cliniques, un professionnel qualifiĂ© prĂ©lève un Ă©chantillon de sang et le traite afin que les niveaux de glucose puissent ĂŞtre mesurĂ©s. Les conditions habituelles dans lesquelles cela se fait est de se rendre au laboratoire Ă  jeun aux petites heures du matin, c’est-Ă -dire sans avoir mangĂ© depuis le dĂ®ner de la veille.

Il existe depuis plusieurs annĂ©es des appareils appelĂ©s glucomètres, conçus pour mesurer la quantitĂ© de glucose dans une goutte de sang. Ces appareils peuvent ĂŞtre achetĂ©s dans les pharmacies ou dans d’autres Ă©tablissements, et tout le monde peut les utiliser.

Diabète

Le diabète est une maladie qui rĂ©sulte d’une augmentation de la quantitĂ© de glucose dans le sang. Cela peut se produire principalement pour deux raisons:

  • Il n’y a pas de production d’insuline: lorsqu’il y a un problème au niveau pancrĂ©atique et que l’insuline n’est pas produite, les taux de glucose sont anormalement Ă©levĂ©s dans le sang, car ils ne peuvent pas pĂ©nĂ©trer dans les cellules.
  • Les cellules ne rĂ©pondent pas Ă  l’insuline: lorsque l’insuline atteint la cellule mais qu’elle ne laisse pas passer le glucose Ă  l’intĂ©rieur, il y a Ă©galement une augmentation du glucose dans le sang.

Dans le premier cas on trouve le diabète de type 1 ou insulino-dépendant, et dans le second on parle de diabète de type 2 ou insulino-indépendant. Les deux diabètes ont des caractéristiques différentes.

Pour diagnostiquer si une personne est diabétique, le médecin doit étudier les symptômes et les signes que la personne présente et demander des taux de glycémie. Si la glycémie à jeun est supérieure à 126 mg / dL (7,0 mmol / L) ou supérieure à 200 mg / dL (11,1 mmol / L), cela indique un diabète.

Hypoglycémie

L’hypoglycĂ©mie existe lorsque les valeurs de glucose sont infĂ©rieures Ă  54 mg / dL ou 3 mmol / L. En dessous de 45 mg / dL (2,5 mmol / L), la personne commence Ă  ressentir de la fatigue, des Ă©tourdissements, des maux de tĂŞte et une vision trouble, une perte de conscience et mĂŞme la mort.

Contrairement aux attentes, les personnes atteintes de diabète sont plus susceptibles de souffrir d’hypoglycĂ©mie, soit en raison d’un mauvais contrĂ´le de la maladie, soit en sautant des repas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *