Homéostasie

L’homĂ©ostasie comprend le processus biologiques qui servent Ă  maintenir les conditions internes d’un ĂŞtre vivant aussi constantes que possible. Cela s’applique principalement aux organismes complexes tels que les animaux et les plantes, constituĂ©s d’un grand nombre de cellules aux fonctions diffĂ©rentes qui doivent agir de manière intĂ©grĂ©e.

Le terme «homĂ©ostasie» dĂ©rive du grec homos qui signifie «égal» ou «similaire» et stase qui signifie «stabilité». Le physiologiste Walter B. Cannon a utilisĂ© le mot «homĂ©ostasie» pour dĂ©signer les conditions d’Ă©quilibre, de rĂ©gulation et d’Ă©quilibre qui assurent la survie de l’individu.

L’homĂ©ostasie des ĂŞtres vivants est comme le système de climatisation qui s’allume ou s’Ă©teint en cas de changement de tempĂ©rature. Le corps surveille en permanence la composition, la tempĂ©rature, l’aciditĂ©, la pression et d’autres indicateurs. Lorsqu’un changement est dĂ©tectĂ© dans l’une de ces valeurs, les processus sont activĂ©s pour revenir Ă  sa valeur normale.

Par exemple, la tempĂ©rature normale du corps humain est d’environ 37 ° C. Lorsque la tempĂ©rature baisse, les mĂ©canismes de gĂ©nĂ©ration de chaleur sont activĂ©s par le tremblement des muscles. Au lieu de cela, lorsque la tempĂ©rature augmente, des mĂ©canismes de dissipation thermique, tels que la transpiration, sont activĂ©s.

L’homĂ©ostasie est importante pour maintenir l’intĂ©gritĂ© du corps. Lorsque les mĂ©canismes homĂ©ostatiques ne fonctionnent pas correctement, la maladie et mĂŞme la mort surviennent. Par exemple, lorsqu’il y a une augmentation de la glycĂ©mie mais ne peut pas revenir Ă  la normale, le diabète survient. Si le pH du sang tombe en dessous de 7 ou dĂ©passe 8, les consĂ©quences sont fatales.

MĂ©canismes de l’homĂ©ostasie

Le mĂ©canisme de l’homĂ©ostasie comprend les Ă©tapes suivantes:

  • Une perturbation se produit ou stimulus dans l’environnement interne ou externe de l’organisme.
  • Cette perturbation engendre une modification du valeur normal d’un organisme.
  • UNE destinataire ou le capteur dĂ©tecte ce changement.
  • Le rĂ©cepteur envoie le signal Ă  un centre de contrĂ´le.
  • Le centre de contrĂ´le agit sur les effecteurs.
  • Les effecteurs Ils rĂ©pondent pour rĂ©ajuster l’environnement interne et ramener le corps Ă  sa valeur normale.

Par exemple, lorsque nous mangeons une pizza (stimulus), en quelques minutes, les niveaux de glucose dans le sang augmentent (valeur). Dans le pancrĂ©as, il existe des rĂ©cepteurs qui dĂ©tectent ce changement. Le mĂŞme pancrĂ©as (centre de contrĂ´le) libère l’hormone insuline qui agit sur diffĂ©rents effecteurs. L’un de ces effecteurs sont les muscles chargĂ©s de prĂ©lever le glucose du sang et de le stocker. Le rĂ©sultat est une diminution du taux de glucose Ă  ses valeurs normales.

Les mĂ©canismes de l’homĂ©ostasie peuvent ĂŞtre une rĂ©troaction nĂ©gative lorsque la rĂ©ponse du corps va dans la direction opposĂ©e au stimulus et une rĂ©troaction positive lorsque le corps rĂ©pond dans la mĂŞme direction.

Retours négatifs

Les mĂ©canismes de rĂ©troaction nĂ©gative sont responsables du changement de direction du stimulus, c’est-Ă -dire que si le stimulus produit une augmentation de la valeur normale, la rĂ©troaction nĂ©gative diminue la valeur Ă  son point normal. Si le stimulus diminue la valeur normale, la rĂ©troaction nĂ©gative augmente cette valeur.

Un exemple classique de rĂ©troaction nĂ©gative est la rĂ©gulation des taux de glucose dans le sang. Lorsqu’il y a une augmentation du glucose, une rĂ©troaction nĂ©gative le fait baisser. Lorsqu’il y a une diminution du glucose, une rĂ©troaction nĂ©gative le fait augmenter.

Commentaire positif

Lorsque le stimulus persiste ou augmente, une rétroaction positive est présentée. Autrement dit, si le stimulus produit une augmentation de valeur, la rétroaction positive le fait continuer à augmenter.

Un exemple de rĂ©troaction positive est la maturation des fruits sur un arbre. Lorsqu’un fruit commence Ă  mĂ»rir sur l’arbre, il libère des gaz qui induisent la maturation d’autres fruits voisins, propageant ainsi la rĂ©ponse de maturation de tous les fruits sur l’arbre.

14 exemples d’homĂ©ostasie

  • Augmentation de la tempĂ©rature corporelle: pour dĂ©gager de la chaleur et ainsi abaisser la tempĂ©rature, le flux sanguin vers la peau et l’Ă©vaporation de la sueur sont augmentĂ©s.
  • Diminution de la tempĂ©rature: Lorsque la tempĂ©rature du corps humain baisse, le flux sanguin vers la peau est rĂ©duit, les poils se dĂ©tachent et les tremblements musculaires sont stimulĂ©s.
  • Perte de chaleur avec halètement: certains animaux dont le corps est couvert de poils ne peuvent pas transpirer; Inspirer et expirer rapidement par la bouche refroidit les voies respiratoires supĂ©rieures et dissipe la chaleur.
  • Diminution de l’eau interneLorsqu’il y a une carence en eau, les cellules rĂ©ceptrices sont activĂ©es dans le système nerveux qui envoient des signaux Ă  l’hypophyse pour libĂ©rer une hormone (ADH) qui stimule la soif et agit sur les reins pour produire de l’urine concentrĂ©e. De cette manière, l’expulsion de l’eau est rĂ©duite.
  • Excès d’eau dans le corps: lorsque nous buvons beaucoup d’eau, l’Ă©limination par l’urine est stimulĂ©e, qui est plus diluĂ©e.
  • Augmentation de la pression artĂ©rielle: Lorsque la pression artĂ©rielle est augmentĂ©e, l’activitĂ© du cĹ“ur diminue et les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui abaisse la tension artĂ©rielle.
  • Diminution de la pression artĂ©rielle: lorsque la pression artĂ©rielle diminue, le cĹ“ur est activĂ© et les vaisseaux sanguins se contractent, ce qui entraĂ®ne une augmentation de la pression artĂ©rielle.
  • Augmentation de l’ion hydrogène H + ou diminution du pH: cuando disminuye el pH de la sangre hay un exceso de ácido, se activan sistemas de amortiguaciĂłn ácido-básico que se unen a los H+, se acelera la respiraciĂłn eliminando CO2 y se elimina ácido por los riñones con lo que se aumenta el pH de le sang.
  • Diminution ion hydrogène H + ou augmentation du pH: Lorsque le pH du sang augmente, les systèmes tampons acide-base libèrent du H +, la respiration est rĂ©duite en rĂ©duisant l’Ă©limination du CO2 et les bases sont Ă©liminĂ©es par les reins, ce qui entraĂ®ne une diminution du pH.
  • Diminution de la concentration d’oxygène– L’oxygène se combine avec une protĂ©ine des globules rouges appelĂ©e hĂ©moglobine. Lorsque la concentration en oxygène est faible dans le fluide extracellulaire, de l’oxygène est libĂ©rĂ© de l’hĂ©moglobine.
  • Augmentation du dioxyde de carbone: lorsque la concentration de dioxyde de carbone dans les tissus augmente, le centre respiratoire est activĂ©, ce qui stimule une respiration rapide et profonde pour l’Ă©liminer.
  • Le processus de coagulation sanguine: lorsque nous nous coupons, les protĂ©ines du sang appelĂ©es facteurs de coagulation sont activĂ©es, ce qui va produire le caillot pour refermer la plaie.
  • Diminution du calcium dans le sang: En abaissant la concentration de calcium, la glande parathyroĂŻde libère une hormone parathyroĂŻdienne qui agit sur les intestins et les reins, augmentant le calcium dans le sang.
  • Diminution de la zone d’exposition des feuilles au soleil: lorsqu’il fait très chaud et que les plantes ne reçoivent pas d’eau, un mĂ©canisme d’homĂ©ostasie des plantes consiste Ă  soulever les feuilles, de cette façon la surface exposĂ©e au soleil est rĂ©duite pour essayer de conserver plus d’eau.

 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *