Illustration

L’illustration a √©t√© appel√©e mouvement intellectuel qui a eu lieu en Europe entre les XVIIIe et XIXe si√®cles. Elle a √©t√© caract√©ris√©e comme une p√©riode de grand d√©veloppement intellectuel au cours de laquelle la raison a pr√©valu sur l’ignorance, les anciennes structures ont √©t√© bris√©es et les id√©es de progr√®s, de connaissances scientifiques, politiques et sociales se sont r√©pandues, conduisant √† de multiples changements.

Par cons√©quent, les Lumi√®res sont √©galement connues sous le nom de “Si√®cle des lumi√®res”surtout parce que c’√©tait un mouvement qui permettait aux intellectuels de promouvoir le d√©veloppement int√©gral de l’√™tre humain et de la soci√©t√© en g√©n√©ral. C’√©tait une mani√®re d’√©clairer une nouvelle √©tape et de mettre fin √† l’obscurantisme sur lequel les soci√©t√©s √©taient domin√©es.

Compte tenu de son influence, les Lumi√®res se sont propag√©es au-del√† de l’Europe et en Am√©rique espagnole, o√Ļ de telles pens√©es de progr√®s et de connaissances politiques, scientifiques et sociales sont venues avec force et ont encourag√© les premiers mouvements nationalistes et ind√©pendantistes.

Pendant les Lumi√®res, le d√©veloppement continu de la connaissance √©tait tr√®s appr√©ci√©, ce qui a conduit √† une diminution de l’ignorance et de la cr√©dulit√© du surnaturel. La formulation d’id√©es plus logiques bas√©es sur divers types de pens√©e √©tait ce qui a provoqu√© divers changements politiques, sociaux, √©conomiques et culturels au cours des Lumi√®res.

Contexte historique

Les Lumi√®res √©taient un mouvement qui √©merg√© lentement au cours du XVIIe si√®cle, √©poque o√Ļ diverses guerres se sont produites autour de la religion. √Ä ce moment-l√†, les gens croyaient que la connaissance d√©rivait de la foi, de la religion et de leurs r√©v√©lations mystiques.

Cependant, parmi divers penseurs et philosophes, la pens√©e rationaliste a commenc√© √† se d√©velopper, parmi lesquelles Ren√© Descartes (fran√ßais), Gottfrierd Leibniz (allemand) et Baruch Spinoza (n√©erlandais), voire le physicien Issac Newton (anglais) se d√©marquent. Par cons√©quent, la raison a pris plus d’importance sur la foi et les croyances religieuses, m√™me sur l’absolutisme et l’abus de pouvoir.

Ces id√©es se propageaient ainsi que des critiques rationnelles. √Ä au milieu du XVIIe si√®cle, les premiers pas des Lumi√®res ont √©t√© franchis, mouvement intellectuel qui d√©fendait la connaissance rationnelle, la pens√©e critique, l’id√©e de progr√®s et d’√©galit√© sociale.

Le si√®cle des Lumi√®res a connu son plus grand d√©veloppement en France, en Angleterre et en Allemagne, jusqu’√† ce que plus tard, il s’√©tende √† d’autres pays d’Europe et d’Am√©rique, o√Ļ diff√©rents r√®gnes maintiennent leurs colonies et leurs dominions.

De cette mani√®re, la pens√©e europ√©enne a commenc√© √† changer, et Au 8√®me si√®cle, un important processus de changement a √©t√© mis en place par la diffusion de connaissances rationnelles cela a permis d’√©tablir un ordre √©thique social et politique, et des connaissances scientifiques.

D’une part, la n√©cessit√© de mettre en pratique la pens√©e critique, surtout de la part de la bourgeoisie, un groupe social qui s’oppose aux privil√®ges dont jouissent uniquement la noblesse et le clerg√©, et qui ne sont pas √©gaux √† ceux du reste de la population, c’est-√†-dire bourgeois, paysans et artisans, les classes les plus touch√©es par l’absolutisme de l’Ancien R√©gime. Par cons√©quent, ils voulaient √©tablir de nouvelles structures politiques, √©conomiques et sociales.

C’est alors que les philosophes Denis Diderot et Jean Le Rond D’Alembert ont publi√© en France l’Encyclop√©die, ou Dictionnaire raisonn√© des sciences, des arts et des m√©tiers (Encyclop√©die, ou dictionnaire raisonn√© des sciences, arts et m√©tiers), publi√© entre les ann√©es 1751 et 1772, dans lesquels ils rassembl√®rent toutes les connaissances qui faisaient partie des Lumi√®res jusqu’√† cette √©poque.

Elle est donc consid√©r√©e comme l’une des Ňďuvres les plus importantes de son temps et √† son tour la plus importante des Lumi√®res, √† laquelle ont particip√© des centaines de collaborateurs, dont Rousseau, Montesquieu, Voltaire, entre autres.

L’Encyclop√©die a servi d’outil pour √©duquer les citoyens qui, en ayant une meilleure connaissance, pouvaient lutter avec des fondations contre la Ancien r√©gime, surtout en France, qui a renforc√© son absolutisme et son abus de pouvoir sur l’ignorance du peuple.

Par cons√©quent, les portes ont √©t√© ouvertes pour le Si√®cle des Lumi√®res, la connaissance s’est r√©pandue, il y a eu des soul√®vements contre les impositions religieuses, ainsi que contre l’absolutisme monarchique. Il a √©galement √©t√© utile que ces connaissances se propagent dans les diverses soci√©t√©s secr√®tes, les maisons d’√©dition et la presse.

En cons√©quence, divers soul√®vements arm√©s de grand impact historique ont √©t√© g√©n√©r√©s, tels que la guerre d’ind√©pendance am√©ricaine, la r√©volution fran√ßaise, qui a c√©d√© la place √† l’√®re contemporaine, et la r√©volution industrielle qui a eu lieu en Angleterre.

Caract√©ristiques de l’illustration

Les principales caract√©ristiques de l’illustration sont:

  • C’√©tait un mouvement qui a commenc√© en Angleterre, mais a √©t√© fond√© en France et de l√†, il s’est r√©pandu dans le reste de l’Europe, y compris en Am√©rique latine, o√Ļ il y avait des territoires sous la domination de la Couronne espagnole.
  • Les √©clair√©s √©taient concern√©s par la recherche de la v√©rit√© concr√®te √† partir de la raison, de l’exp√©rience et de la science.
  • Ce mouvement a re√ßu le soutien de la classe bourgeoise qui s’est battue contre les impositions de l’absolutisme promues par la monarchie, la noblesse et le clerg√©.
  • En raison du pourcentage √©lev√© d’analphab√©tisme qui existait au 18e si√®cle, les illustrateurs ont vu une excellente occasion d’√©duquer les gens et de partager les connaissances acquises jusqu’√† pr√©sent. Un exemple de ceci √©tait la publication de l’Encyclop√©die de Diderot et D’Alembert, ainsi que du Dictionnaire philosophique de Voltaire.
  • A cette √©poque, divers droits fondamentaux des citoyens ont √©t√© d√©fendus, parmi lesquels la libert√©, l’√©galit√© et la dignit√© se d√©marquent, tout aussi importantes pendant la R√©volution fran√ßaise.
  • Les pr√©curseurs de ce mouvement ont vu une belle opportunit√© de sensibiliser √† l’importance de la pens√©e critique, des connaissances et du progr√®s pour parvenir √† une meilleure qualit√© de vie ensemble.
  • Les croyances aux superstitions et √† un Dieu vengeur ont √©t√© remplac√©es par la pens√©e critique, la raison et l’exp√©rience, c’est-√†-dire par le rationalisme.
  • Les √©tudes et d√©couvertes autour des lois de la nature propos√©es par Isaac Newton, ont chang√© la fa√ßon de comprendre la vie et tout ce qui √©tait auparavant inexplicable d’un point de vue religieux.
  • La anthropocentrisme, c’est-√†-dire que l’√™tre humain est le centre de la vie. Par cons√©quent, l’importance et le pouvoir politique de l’√©glise ont √©t√© diminu√©s lorsque les √©clair√©s ont r√©v√©l√© que c’√©tait l’homme, et non Dieu, le centre de tout. Cependant, l’√©glise n’a pas disparu.
  • La Despotisme √©clair√©, des monarchies qui ont inclus dans leurs formes de gouvernement diverses id√©es des Lumi√®res, mais sans cesser d’√™tre dominantes et de contr√īler le peuple. Par cons√©quent, la division des pouvoirs est apparue plus tard.

Voir aussi Révolution française.

Principaux représentants des Lumières

Les principaux représentants des Lumières sont les suivants:

René Descartes (1596-1650)

René Descartes

Portrait de Descartes par Frans Hals, entre 1649 et 1700.

Philosophe et math√©maticien fran√ßais, reconnu comme le p√®re de la philosophie moderne et de la g√©om√©trie analytique. Il a propos√© de comprendre la nature comme faisant partie d’un ordre sup√©rieur qui ne peut √™tre compris que par la raison.

John Locke (1632-1704)

John Locke

Portrait de Jhon Locke par Godfrey Kneller (1696).

C’√©tait un philosophe et m√©decin anglais, reconnu comme le p√®re du lib√©ralisme √©conomique. Ses plus grandes contributions aux Lumi√®res furent de sugg√©rer la division des pouvoirs et un gouvernement sous le pouvoir de civils. Ses id√©es auraient influenc√© divers mouvements d’ind√©pendance en Am√©rique.

Isaac Newton (1642-1727)

Isaac Newton

Portrait d’Isaac Newton par Godfrey Kneller (1689).

C’√©tait un physicien et philosophe anglais dont les travaux d’investigation ont r√©v√©l√© une autre fa√ßon de comprendre le monde et l’√™tre humain. Il est l’auteur de Philosophiae naturalis principia mathematica (Principes math√©matiques de la philosophie naturelle), consid√©r√©e comme l’Ňďuvre scientifique la plus importante de l’histoire.

Voltaire (1694-1778)

Voltaire

Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillière (1718).

Le philosophe et √©crivain fran√ßais est consid√©r√© comme l’une des principales figures des Lumi√®res pour avoir expos√© l’importance du savoir, du savoir et du respect comme outils pour parvenir √† la lib√©ration de l’√™tre humain.

Montesquieu (1689-1755)

Montesquieu

Portrait du philosophe Montesquieu.

Philosophe fran√ßais reconnu comme l’une des principales figures des Lumi√®res pour avoir √©tabli la th√©orie de la s√©paration des pouvoirs en trois: l√©gislatif, ex√©cutif et judiciaire, afin de vivre dans une soci√©t√© plus juste.

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778)

Rousseau

Portrait de Rousseau par auteur inconnu.

√Čcrivain, naturaliste et p√©dagogue suisse. Il a expliqu√© que l’√™tre humain est bon et qu’il doit √™tre libre par nature. Leurs positions ont eu une grande influence sur les √©v√©nements d’ind√©pendance aux √Čtats-Unis et dans les colonies espagnoles d’Am√©rique.

Denis Diderot (1713-1784)

Diderot

Portrait de Diderot par Louis-Michel von Loo (1767).

√Čcrivain et encyclop√©diste fran√ßais reconnu pour le travail d’√©dition, de r√©daction et de supervision qu’il a r√©alis√© avec Jean-Baptiste le Rond D’Alembert dans la pr√©paration et la publication de l’Encyclop√©die, l’un des ouvrages les plus importants des Lumi√®res et qui comportait 72000 articles publi√©s .

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *