Impact environnemental

L’impact environnemental fait r√©f√©rence √† les effets sur l’√©cosyst√®me caus√©s par l’homme en modifiant l’environnement. Lorsque les conditions environnementales changent ou que de nouvelles conditions apparaissent, elles affectent les syst√®mes √©cologiques, y compris la vie humaine.

Les √™tres humains ont toujours exploit√© la nature √† leur profit. L’utilisation des ressources naturelles, la transformation des for√™ts en parcelles agricoles, le d√©placement de communaut√©s d’√™tres vivants pour l’implantation d’usines et de villes impliquent des alt√©rations environnementales.

Les conditions environnementales sont caractérisées par une variété de paramètres:

  • la nature,
  • l’ampleur et le lieu de l’action,
  • la topographie,
  • le climat,
  • flore et faune et
  • la condition socio-√©conomique de ladite zone.

Causes de l’impact environnemental

L’impact environnemental peut √™tre caus√© ou induit par:

  • une action ou un ensemble d’actions de l’√™tre humain: Les activit√©s humaines, en particulier celles de production de biens et de services, entra√ģnent des alt√©rations de l’environnement, par exemple la construction d’un barrage sur une rivi√®re.
  • La nature: comme quand les volcans √©clatent. Les changements naturels peuvent √™tre irr√©versibles (comme la construction de montagnes), cycliques (changements climatiques annuels) ou transitoires (s√©cheresses).

Cons√©quences de l’impact environnemental

Les cons√©quences de l’impact environnemental varient en fonction du degr√© d’alt√©ration de l’environnement, mais en g√©n√©ral on peut citer:

  • Maladies pour les humains.
  • Pollution de l’eau, des sols et de l’air.
  • Perte de biodiversit√©.
  • D√©sertification

Cependant, les impacts environnementaux ne sont pas toujours préjudiciables:

  • Cr√©ation d’emplois.
  • Stabilit√© financi√®re des communaut√©s sous l’influence du projet.
  • Recyclage et r√©utilisation des ressources.
  • Zones prot√©g√©es.

Classification des impacts environnementaux

L’impact environnemental d’une certaine activit√© humaine peut √™tre regroup√© en diff√©rentes cat√©gories:

  • B√©n√©fique ou nuisible.
  • Naturellement r√©versible ou irr√©versible.
  • R√©parable ou irr√©parable.
  • √Ä court terme ou √† long terme.
  • Temporaire ou continue.
  • Accidentelle ou planifi√©e.
  • Cumulatif ou simple.

Sur la base des caractéristiques des impacts, ils peuvent être classés comme directs, indirects, cumulatifs et induits.

Impacts directs

Les impacts directs se produisent √† travers interaction directe de l’activit√© avec l’environnement. Par exemple, le rejet d’une industrie dans une rivi√®re peut entra√ģner une r√©duction de la qualit√© de l’eau, en diminuant l’oxyg√®ne dissous dans les eaux ou en augmentant les toxines qu’elles contiennent.

Impacts indirects

Les impacts indirects ou secondaires sur l’environnement sont ceux qui ne sont pas le r√©sultat direct du projet et leurs effets sont observ√©s en dehors du site du projet. Par exemple, l’augmentation du dioxyde de soufre (SO2) dans l’air en raison des √©missions de chemin√©es peut se d√©poser sur le sol sous forme de SO2-4 et provoquer des sols acides.

Un autre exemple est la diminution de la qualit√© de l’eau due √† l’augmentation de la temp√©rature des plans d’eau qui re√ßoivent les rejets des industries voisines. Cela peut, √† son tour, avoir un impact indirect sur la faune et la flore aquatiques. Les p√™cheurs seront affect√©s par la r√©duction de la p√™che.

Impacts cumulatifs

Les impacts environnementaux de diff√©rentes entreprises peuvent √™tre combin√©s et s’accumuler. Par exemple, augmenter la capacit√© de production d’une cimenterie et √©tablir une centrale √©lectrique dans la m√™me zone peut avoir des impacts environnementaux cumulatifs.

Impacts induits

Les impacts induits sont dus aux actions d√©riv√©es des projets. Ce sont des effets li√©s √† des changements dans l’utilisation future des terres ou dans le r√©seau routier suppl√©mentaire. Par exemple, l’augmentation de la population active, l’augmentation de la densit√© de population et l’augmentation du r√©seau routier repr√©sentent la croissance potentielle induite par l’action ou le projet.

Impacts à court et long terme

Les impacts √† court terme ont une p√©riode de 5 √† 10 ans. Le bruit de la construction, de la circulation, de la pollution de l’air et de l’eau, la destruction des for√™ts et le d√©placement des communaut√©s sont des exemples d’impacts environnementaux √† court terme.

Les impacts environnementaux de plus de 50 ans sont √† long terme. Des exemples d’impacts environnementaux √† long terme sont:

  • Mauvais drainage,
  • contamination par l’utilisation de fosses septiques,
  • la congestion des infrastructures,
  • l’√©l√©vation du niveau de la mer,
  • la disparition des montagnes,
  • l’ass√®chement des rivi√®res, et
  • changements dans le r√©gime m√©t√©orologique.

La r√©volution verte √† court terme a am√©lior√© la productivit√© agricole et le profit des agriculteurs, mais √† long terme elle entra√ģne une diminution de la fertilit√© des champs due √† l’utilisation excessive d’engrais chimiques et de pesticides. Certains de ces produits chimiques peuvent √©galement provoquer des maladies.

Types d’indicateurs environnementaux

Ces indicateurs fournissent des informations sur l’environnement local, r√©gional, national et mondial. Ces informations permettent √† une organisation de comprendre les impacts environnementaux de ses activit√©s et de prendre des d√©cisions pour am√©liorer sa performance environnementale.

La consommation d’eau

Bien que trois parties de la surface de la terre soient recouvertes d’eau, une infime partie est de l’eau douce. Plus clairement, si toute l’eau de la terre √©tait concentr√©e dans 100 litres, nous ne pourrions utiliser qu’une demi-cuill√®re √† caf√©.

Les environnements aquatiques comprennent toutes les masses d’eau telles que les rivi√®res, les lacs, les estuaires, les √©tangs, les zones c√īti√®res et les eaux oc√©aniques et souterraines. De nombreuses installations industrielles consomment de grandes quantit√©s d’eau pour les processus de refroidissement.

D’autres projets consistent √† remplir des rivi√®res et des lacs pour ¬ęcr√©er¬Ľ des surfaces de construction, ou √† d√©tourner et canaliser les rivi√®res et les ruisseaux pour leur propre usage. Dans les grands projets, tels que les centrales hydro√©lectriques, des barrages sont construits dans le but de stocker de l’eau et de produire de l’√©lectricit√©.

√Čmissions

Parmi les √©missions figurent le bruit, les odeurs et la poussi√®re. L’utilisation de machinerie lourde pendant la phase de construction du projet augmentera certainement les niveaux de bruit, avec des effets n√©gatifs sur les travailleurs et les communaut√©s environnantes. Le mouvement de la terre soul√®vera la poussi√®re.

Contamination de l’eau

Les sources de pollution de l’eau sont les eaux us√©es des industries et des communaut√©s, l’agriculture, l’exploitation mini√®re, la d√©forestation et l’urbanisme non planifi√©. Les usines et les mines lib√®rent d’√©normes quantit√©s de produits chimiques toxiques et de m√©taux lourds.

Les pesticides, herbicides et engrais pendant la saison des pluies p√©n√®trent dans les sources d’eau. Les d√©chets organiques tels que les excr√©ments et les aliments en √©tat de putr√©faction, lorsqu’ils sont d√©pos√©s dans les sources d’eau, se d√©composent en utilisant de grandes quantit√©s d’oxyg√®ne.

Principaux polluants de l’eau

  • Les agents pathog√®nes tels que les bact√©ries, les virus, les protozoaires et les parasites sont responsables de la maladie et de la mort.
  • D√©chets organiques consommant de l’oxyg√®ne.
  • Produits chimiques inorganiques solubles dans l’eau: tels que les sels et acides de plomb et de mercure.
  • Engrais inorganiques: compos√©s azot√©s et phosphat√©s.
  • Produits chimiques organiques: huile, essence, produits de nettoyage, plastiques.
  • Particules d√©pos√©es ou flottantes: particules insolubles qui trouble l’eau.
  • Substances radioactives: radio-isotopes.
  • Chaleur: dans certaines industries, de grandes quantit√©s d’eau sont utilis√©es pour le refroidissement; Lorsque cette eau chaude est rejet√©e dans les plans d’eau voisins, sa temp√©rature augmente.

Pollution de l’air

L’atmosph√®re est compos√©e de:

  • 79% azote,
  • 20% d’oxyg√®ne et
  • 1% d’un m√©lange de dioxyde de carbone, de vapeur d’eau et des traces ou des traces d’autres gaz tels que n√©on, h√©lium, m√©thane, krypton, hydrog√®ne et x√©non.

La pollution de l’air est d√©finie comme la pr√©sence dans l’atmosph√®re d’un ou plusieurs agents en quantit√© ou en temps excessifs qui peuvent contribuer aux dommages des √™tres vivants. Les polluants les plus traditionnels comprennent le dioxyde de soufre, l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone, les hydrocarbures, l’ozone, la fum√©e et le smog.

En tant que sources de polluants atmosphériques, nous avons:

  • √©ruptions volcaniques,
  • les incendies,
  • v√©hicules de transport,
  • industries et centrales √©lectriques
  • et les activit√©s militaires.

Impacts environnementaux sur les sols

Les changements dans l’utilisation des terres sont l’une des principales raisons du changement de l’environnement. La d√©gradation des terres ou la d√©t√©rioration de la qualit√© des sols est le r√©sultat de plusieurs facteurs:

  • D√©stabilisation ou d√©tachement des pentes.
  • Activation ou acc√©l√©ration de l’√©rosion: l’√©limination de la couche superficielle du sol r√©duit le contenu organique, affectant la croissance de la v√©g√©tation.
  • R√©duction des sols productifs.
  • Augmentation des conditions sismiques.
  • D√©sertification: l’extension des d√©serts due √† des pratiques de gestion des sols inappropri√©es.
  • salinisation et acidification des sols les rendant improductifs.
  • P√©n√©tration de produits chimiques dangereux.

Voir aussi Sol.

Santé et sécurité humaine

L’impact sur la sant√© fait r√©f√©rence aux changements des risques sanitaires attribuables √† un projet donn√©. Par exemple, les √©missions de gaz hautement toxiques dans une usine peuvent √™tre associ√©es √† un risque accru de maladies respiratoires dans les villes voisines.

La destruction de la couche d’ozone a un impact global indirect, car elle n’affecte pas seulement la r√©gion et est le r√©sultat cumulatif des √©missions de gaz.

√Čvaluation de l’impact environnemental (EIE)

L’√©tude d’impact environnemental (EIE) est un outil qui permet de d√©terminer les cons√©quences environnementales de toute activit√© et les actions √† suivre pour faire face √† ces cons√©quences.

A travers l’EIE, les impacts environnementaux probables du d√©veloppement d’un projet ou de toute activit√© ou action humaine et les mesures pour √©viter ou r√©duire ledit impact sont √©tudi√©s.

Utilit√© de l’√©tude d’impact sur l’environnement

  • Identification de l’environnement biog√©ographique.
  • Pr√©diction de l’impact d’un projet sur l’environnement.
  • Optimiser l’utilisation efficace des ressources naturelles et humaines.
  • Pr√©vention et gestion des dommages environnementaux.

Par exemple: un projet industriel peut √™tre √©conomiquement attractif mais il peut polluer l’eau et l’air entra√ģnant un co√Ľt social important. Avec une √©valuation de l’impact sur l’environnement, les impacts environnementaux possibles d√©coulant d’un tel projet peuvent √™tre pr√©vus et √©vit√©s.

La viabilit√© d’un projet ne d√©pend pas de l’impact environnemental plus ou moins important qu’il peut produire, mais de la r√©silience de l’environnement.

Autrement dit, si des impacts environnementaux graves sont d√©tect√©s dans la conception du projet mais sont compl√©t√©s par des mesures visant √† les r√©duire, l’interaction projet-environnement et son ex√©cution sont am√©lior√©es.

Att√©nuation de l’impact environnemental

atténuation de l'impact environnemental du traitement de l'eau

Le traitement des eaux us√©es est une mesure d’att√©nuation de l’impact environnemental.

L’objectif de l’att√©nuation est de maximiser les avantages et de minimiser les effets ind√©sirables. Il existe des mesures pr√©ventives, compensatoires et correctives qui comprennent:

  • √Čvitez tout impact environnemental en premier lieu.
  • Minimisez l’impact en limitant le degr√© ou l’ampleur de l’action et sa mise en Ňďuvre.
  • Rectifier l’impact par la r√©paration, la r√©habilitation ou la restauration de l’environnement affect√©.
  • R√©duction ou √©limination des impacts dans le temps gr√Ęce √† la maintenance.
  • Compensation de l’impact par remplacement ou fourniture de sources ou d’environnements de substitution.

Exemples de mesures d’att√©nuation de l’impact environnemental

  • Limitez la pratique de br√Ľler les restes agricoles √† l’air libre.
  • La v√©g√©tation √† croissance rapide dans les zones de construction r√©duit la production de poussi√®re et l’√©rosion √©olienne.
  • R√©duire la consommation d’eau et la production d’eaux us√©es gr√Ęce √† la promotion de mesures de conservation de l’eau et au traitement et √† la r√©utilisation des eaux us√©es.
  • Pour les rejets d’eau chaude, utilisez des piscines ou des tours de refroidissement avant de les rejeter dans des plans d’eau naturels.
  • Construisez des murs pour stabiliser les pentes.
  • Installez des √©crans antibruit pour r√©duire le bruit.
  • Surveiller les √©missions de dioxyde de carbone et de sulfure d’hydrog√®ne.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *