Isaac Newton

Isaac Newton Ă©tait l’un des plus grands scientifiques de l’histoire. Figure aux multiples facettes, il a contribuĂ© dans divers domaines de la physique, des mathĂ©matiques, de l’astronomie, de la philosophie et de la thĂ©ologie.

Connu pour loi universelle de gravitation, a également énoncé le lois du mouvement. Entre autres contributions, Newton a décrit le phénomènes optiques comme la nature et la décomposition de la lumière et de la couleur des corps, calcul différentiel et intégral et construit un télescope réfléchissant.

Sa méthode rigoureuse de recherche expérimentale associée à une description mathématique précise en a fait un modèle de méthodologie pour les sciences.

Biographie d’Isaac Newton

Portrait classique d'Isaac Newton

Portrait classique d’Isaac Newton.

Isaac Newton est nĂ© en Angleterre dans une petite ville appelĂ©e Woolsthorpe-by-Colsterworth le 4 janvier 1643. Selon le calendrier julien, adoptĂ© en Angleterre Ă  l’Ă©poque, sa date de naissance Ă©tait 25 dĂ©cembre 1642.

Il a Ă©tĂ© baptisĂ© du mĂŞme nom que son père, dĂ©cĂ©dĂ© peu de temps avant sa naissance. Sa mère, Hannah Ayscough Newton, s’est remariĂ©e et a laissĂ© Isaac sous la garde de ses grands-parents. Isaac retourne chez sa mère lorsque son beau-père meurt pour reprendre les terres de la famille. Cependant, il n’a montrĂ© aucune capacitĂ© pour un tel travail.

En 1661, il entra au Trinity College de Cambridge. MalgrĂ© le fait que le programme de Cambridge Ă©tait basĂ© sur la philosophie d’Aristote, Newton se consacra Ă  l’Ă©tude d’autres auteurs liĂ©s Ă  la philosophie mĂ©canique.

Il a étudié les travaux de Galileo Galilei et René Descartes et les lois de Kepler sur le système planétaire, entre autres.

Il a obtenu le diplĂ´me de baccalaurĂ©at en sciences humaines en 1665, l’annĂ©e de la dĂ©vastation par la peste en Angleterre. En raison de la fermeture de l’UniversitĂ© de Cambridge, Newton a donc Ă©tĂ© contraint de retourner dans sa maison et ses terres.

Dans cette pĂ©riode d’isolement, il a eu l’occasion de chercher des solutions Ă  toutes les questions qu’il avait commencĂ© Ă  se poser lors de ses Ă©tudes Ă  Cambridge. A partir de ce moment, la mĂ©thode des sĂ©ries infinies (binĂ´me de Newton) et la base du calcul diffĂ©rentiel et intĂ©gral.

Il a fait des expĂ©riences avec des prismes, ce qui l’a conduit Ă  la thĂ©orie des couleurs et a commencĂ© Ă  construire le tĂ©lescope rĂ©flĂ©chissant. Il a Ă©galement Ă©tudiĂ© le mouvement circulaire et analysĂ© les forces liĂ©es Ă  ce mouvement. Il a appliquĂ© cette analyse au mouvement de la Lune et des planètes par rapport au Soleil, qui serait la base de la loi de la gravitation universelle.

En 1667, il retourna à Cambridge et fut nommé professeur en 1669, promu professeur lucasien de mathématiques. Il a été élu membre de la British Royal Society en 1672.

MalgrĂ© l’admiration qu’il suscitait, son caractère retirĂ© et sa difficultĂ© Ă  recevoir des critiques le rendaient rĂ©ticent Ă  publier ses Ĺ“uvres. Enfin, il a publiĂ© son livre le plus cĂ©lèbre Philosophiae Naturalis Principia Mathematica (Principes mathĂ©matiques de la philosophie naturelle, en espagnol) en 1687.

Il a également mené des activités en dehors du milieu universitaire. En 1696, il fut nommé surintendant de la Casa de la Moneda et directeur de celle-ci en 1699.

En 1703, Newton fut élu président de la British Royal Society, occupant la présidence parallèlement à la direction de la Monnaie.

En 1704, il publie Optiks, qui remporte un grand succès auprès du public pour sa langue plus accessible.

En 1705, la reine Anne lui confĂ©ra l’Ordre des chevaliers, rebaptisĂ© Sir Isaac Newton.

Il mourut à Londres le 31 mars 1727. en raison de problèmes rénaux.

Ĺ’uvres d’Isaac Newton

Heureusement pour la science et l’humanitĂ©, Newton a enregistrĂ© ses dĂ©couvertes et ses expĂ©riences dans plusieurs ouvrages qui sont encore prĂ©servĂ©s.

Principes mathématiques de la philosophie naturelle (1687)

Son travail le plus important est Philosophiae Naturalis Principia Mathematica (Principes mathématiques de la philosophie naturelle) publié en 1687, également connu sous le nom de Principia. Dans cet ouvrage ou ces livres en trois volumes, Newton a établi les lois du mouvement, la loi universelle de la gravitation et la dérivation des lois planétaires du mouvement de Kepler.

Optique (1704)

Optics, initialement intitulĂ© Optiks, Ă©galement connu sous le nom de TraitĂ© sur les rĂ©flexions, rĂ©fractions, inflexions et couleurs de la lumière, a Ă©tĂ© publiĂ© en 1704. Dans cet ouvrage, il prĂ©sente les rĂ©sultats de ses recherches sur la lumière et l’optique.

Arithmétique universelle (1707)

Arithmetica Universalis, ou Universal Arithmetic en espagnol, est un livre de mathĂ©matiques basĂ© sur les notes des cours de mathĂ©matiques d’Isaac Newton. Ce livre a Ă©tĂ© publiĂ© en 1707 par William Whiston, le successeur de Newton au poste de professeur lucasien.

MĂ©thode Fluxion (1736)

MĂ©thode des fluxions et sĂ©ries infinies, dont le titre original est MĂ©thode des fluxions, est un travail achevĂ© en 1671, mais publiĂ© en 1736. En lui, Newton a dĂ©veloppĂ© le calcul, les fluxions Ă©tant ce que l’on appelle maintenant des dĂ©rivĂ©s.

Voir aussi les lois de Newton.

Phrases attribuées à Newton

  • “Nous construisons trop de murs et peu de ponts.”
  • “Si j’ai vu plus loin que d’autres, c’est en se tenant sur les Ă©paules de gĂ©ants.”
  • “Je peux calculer le mouvement des corps cĂ©lestes, mais pas la folie des gens.”
  • “La bonne mĂ©thode pour s’enquĂ©rir des propriĂ©tĂ©s des choses est de les dĂ©duire d’expĂ©riences.”
  • “Expliquer la nature est une tâche trop difficile pour n’importe quel homme ou mĂŞme pour n’importe quel âge.”

Curiosités

Divers mythes et lĂ©gendes ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s Ă  propos d’Isaac Newton, qui ont Ă©tĂ© semĂ©s dans l’imaginaire populaire. Cet homme prolifique a toujours Ă©tĂ© la cible de curiositĂ©s saisissantes.

Anecdote de pomme

Vers la fin de ses jours, Newton a racontĂ© l’anecdote de la pomme environ quatre fois, mais elle est devenue connue au 19ème siècle. Newton a dit Ă  un ami que pendant qu’il regardait son jardin, il a vu une pomme tomber et s’est demandĂ©: «Pourquoi la pomme devrait-elle toujours tomber perpendiculairement au sol? Pourquoi ne monte-t-il pas ni sur les cĂ´tĂ©s, mais constamment au centre de la terre? C’est sĂ»rement parce que la terre l’attire ». Et c’est de lĂ  que vient la notion de gravitĂ©.

À propos, la célèbre idée selon laquelle la pomme est tombée sur la tête de Newton était une invention du père du Premier ministre anglais Benjamin Israel, Isaac Israel.

Syndrome d’Asperger Ă  Newton

Selon Simon Baron-Cohen, psychologue de l’autisme Ă  l’UniversitĂ© de Cambridge, Isaac Newton a montrĂ© des signes du syndrome d’Asperger. Ces signes comprennent une intelligence extrĂŞme, des difficultĂ©s Ă  Ă©tablir des relations sociales et des problèmes de communication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *