juda√Įsme

Le terme juda√Įsme est utilis√© pour d√©signer la la religion, la culture et les traditions mises en pratique et transmises de g√©n√©ration en g√©n√©ration par les communaut√©s juives.

Le juda√Įsme est la plus ancienne religion monoth√©iste connue, et dont d√©rivent le christianisme et l’islam, qui croient en un Dieu unique, cr√©ateur de l’univers.

Juda√Įsme 3.

Les textes du juda√Įsme sont √©crits en h√©breu, une langue consid√©r√©e comme sacr√©e.

Sa croyance principale est bas√©e sur un Dieu tout-puissant qui d√©signait au peuple juif la r√©v√©lation des dix commandements par Mo√Įse. Pour sa part, la Torah est un livre sacr√© du juda√Įsme qui contient ses valeurs et ses lois.

Ces trois religions sont √©galement appel√©es abrahamiques en raison de leur origine, qui remonte √† l’appel qu’Abraham a re√ßu de Dieu et par lequel il s’est rendu dans les terres de Canaan, d’o√Ļ le monoth√©isme s’est r√©pandu. Pour cette raison, il est consid√©r√© comme le p√®re du juda√Įsme, du christianisme et de l’islam.

Cependant, le juda√Įsme est la religion monoth√©iste avec le moins de croyants, environ 13 millions de personnes.

Synagogue

Les synagogues sont des temples o√Ļ les Juifs se r√©unissent pour effectuer leurs pri√®res, leurs rituels et leurs rencontres avec la communaut√© juive.

Les communaut√©s juives sont dispers√©es dans divers pays du monde En raison des nombreuses circonstances qui ont v√©cu et qui ont forc√© les Juifs √† se d√©placer d’un endroit √† un autre √† travers l’histoire, c’est ce qu’on appelle la diaspora juive.

La plus grande communaut√© juive est en Isra√ęl, un pays dans lequel il y a aussi de nombreux chr√©tiens et islamistes. Les autres pays qui ont √©galement de grandes communaut√©s juives sont les √Čtats-Unis, la France et l’Argentine, entre autres.

Le juda√Įsme fait √©galement r√©f√©rence √† une culture et √† une s√©rie de traditions partag√©es qui, de mani√®re g√©n√©rale, sont reconnues par les diff√©rentes communaut√©s juives, au-del√† du fait qu’elles se sont form√©es dans des territoires diff√©rents et pr√©sentent donc certains √©l√©ments culturels typiques de certains pays.

Cependant, les rituels, coutumes, normes et fondements les plus importants du juda√Įsme restent au-del√† des distances qui existent entre les communaut√©s juives.

Histoire du juda√Įsme

Jérusalem

J√©rusalem est consid√©r√©e comme l’une des villes les plus importantes qui rassemble un grand nombre de juifs en Isra√ęl.

Dans les textes sacr√©s, en particulier dans le livre de la “Gen√®se”, qui fait partie de la Torah et de la Bible, l’origine du juda√Įsme, son fondement et ses principales figures sont li√©s.

L’histoire du juda√Įsme remonte √† l’arche de No√© et √† son arriv√©e sur la montagne. Ararat, d’o√Ļ les fils de No√©, Shem, Ham et Jasef ont donn√© naissance aux communaut√©s s√©mitique, camite et japh√©tique √† travers le monde.

Plus tard, Abraham, un descendant √©loign√© de No√©, a re√ßu un appel de Dieu, dans lequel il re√ßoit l’ordre de quitter sa patrie Ur, pr√®s de l’Euphrate, pour se rendre √† Canaan, la terre qui lui a √©t√© promise ainsi qu’√† sa famille. Il devait √©galement tenir la promesse que chaque homme devait √™tre circoncis.

Abraham, consid√©r√© comme le premier h√©breu, √©tait un berger nomade avec son fils Isaac et son petit-fils Jacob. Les trois d’entre eux repr√©sentent la ligne directe de la fondation du peuple h√©breu. Pour sa part, Jacob a re√ßu de Dio le nom d’Isra√ęl.

Isra√ęl a eu douze enfants qui ont form√© les douze tribus du peuple juif, descendants qui pendant une p√©riode de famine dure ont d√Ľ d√©m√©nager au pays de Goshen, gouvern√© par le pharaon d’√Čgypte et qui en a fait des esclaves.

Plus tard, Mo√Įse (un descendant √©loign√© d’Isra√ęl), qui a √©t√© √©lev√© par les pharaons d’√Čgypte comme leur plus jeune fils, s’est proclam√© proph√®te de Dieu et a lib√©r√© le peuple isra√©lite de l’esclavage auquel il avait √©t√© soumis.

Apr√®s cette lib√©ration, Mo√Įse a conduit ses disciples √† la terre promise, Canaan, un p√®lerinage qui a dur√© 40 ans. En chemin, Mo√Įse a re√ßu les dix commandements de Dieu et a √©tabli la loi orale, qui des si√®cles plus tard a √©t√© transcrit.

De cette fa√ßon, les douze tribus descendantes d’Isra√ęl ont √©t√© √©tablies, √† partir desquelles plus tard deux royaumes ont √©t√© form√©s, celui d’Isra√ęl et celui de Jud√©e, de cette derni√®re d√©rive le mot ¬ęJuif¬Ľ, qui vient de l’h√©breu Yehudah.

L'étoile de David

L’√©toile de David est l’un des symboles les plus reconnus du juda√Įsme, elle se compose de deux triangles imbriqu√©s qui symbolisent la relation qui existe entre Dieu et l’humanit√©.

La Premier temple Le juda√Įsme a √©t√© construit dans le royaume d’Isra√ęl, qui est ensuite tomb√© entre les mains du roi assyrien Sargon II, ce qui a conduit √† la destruction du Temple.

Pour sa part, le royaume de Jud√©e, qui a maintenu les traditions et avait le centre de J√©rusalem sur son territoire, est rest√© debout pendant plusieurs ann√©es jusqu’√† ce qu’il soit conquis par les Babyloniens.

Les Juifs ont √©t√© exil√©s et r√©duits en esclavage par les Babyloniens, provoquant la premi√®re diaspora juive, environ 587 av.J.-C. Cependant, 70 ans plus tard, lorsque les Babyloniens ont √©t√© conquis par les Perses, les Juifs sont retourn√©s sur leur terre et ont construit le Second temple en l’an 536 a. C.

Cependant, des ann√©es plus tard, la Jud√©e a √©t√© envahie par les Grecs puis domin√©e par l’Empire romain, le Second Temple a √©t√© d√©truit et, encore une fois, les Juifs ont √©t√© r√©duits en esclavage.

Plus tard, une fois le christianisme √©tabli en tant que religion, les Juifs ont √©t√© victimes de pers√©cutions continues qui ont donn√© naissance aux ghettos. Au contraire, les juifs n’ont pas subi de pers√©cution par les islamistes, bien qu’ils aient √©t√© victimes de discrimination.

De m√™me, les Juifs se caract√©risaient par le travail de marchands, ce qui les conduisit √† s’installer dans diff√©rents pays europ√©ens comme la France et l’Espagne, de cette derni√®re ils furent expuls√©s en 1492, o√Ļ ils √©taient connus sous le nom de s√©farade.

Puis, apr√®s le d√©but de la Seconde Guerre mondiale, les Juifs ont √©t√© victimes de violentes pers√©cutions et de l’holocauste qui a tu√© des millions de personnes. Peu de temps apr√®s la fin de la guerre, en 1948, Isra√ęl a √©t√© √©tabli en tant qu’Etat juif.

Textes sacrés

Juda√Įsme 2

La Torah est l’un des textes sacr√©s les plus importants du juda√Įsme qui recueille ses enseignements.

Le juda√Įsme a plusieurs textes qui contiennent des donn√©es de grande importance et qui sont apparus au fur et √† mesure que cette religion, cette tradition et cette culture s’√©tablissaient.

La Le Tanakh est l’un des livres les plus importants du juda√Įsme et est compos√© de 39 livres canoniques, qui correspondent aux livres de ¬ęl’Ancien Testament¬Ľ de la Bible.

De son c√īt√©, la Torah est le livre sacr√© du juda√Įsme, dont les premiers textes ont √©merg√© apr√®s la perte du royaume de Jud√©e avec l’invasion des Babyloniens. Dans ce premier exil, les Juifs ont √©crit le Talmud babylonien, texte qui rassemble les enseignements des rabbins, les valeurs et les lois du juda√Įsme.

Pour sa part, Talmud de J√©rusalem, a √©t√© √©crit par les Juifs rest√©s en Jud√©e et est l’un des textes utilis√©s aujourd’hui par les communaut√©s juives.

De ces textes d√©coule le Torah, livre saint du juda√Įsme dans lequel ses enseignements et doctrines sont expos√©s. Il est consid√©r√© comme d’origine divine, notamment parce qu’il contient la loi de Mo√Įse.

La Torah est un livre qui impose la loi juive et expose les enseignements divins, présente Dieu comme le seul créateur tout-puissant, qui veut que les êtres humains vivent et accomplissent une série de valeurs morales et éthiques déterminées.

Un autre texte d’une grande importance pour le juda√Įsme est le Michna, un livre qui rassemble les traditions orales et les interpr√©tations qui ont √©t√© faites de g√©n√©ration en g√©n√©ration des enseignements de Mo√Įse, et qui avaient √©t√© accord√©es par Dieu.

De m√™me, on peut mentionner le Neviim ou livre des proph√®tes, l’un des livres qui composent le Tanakh.

Principaux fondements du juda√Įsme

Monora

Parmi les symboles les plus importants du juda√Įsme sont l’√©toile de David et la Menorah, un cand√©labre √† sept branches.

Voici les principaux fondements du juda√Įsme:

  • Le Tanakh est pour le juda√Įsme le livre sacr√©, consid√©r√© d’origine divine, dans lequel sont pr√©cis√©es les bases de sa religion, sa morale, son √©thique, sa philosophie, ses normes juridiques, entre autres. Le contenu du Tanach se trouve √©galement dans ¬ęl’Ancien Testament¬Ľ de la Bible.
  • C’est une religion monoth√©iste qui ne croit qu’en l’existence d’un Dieu tout-puissant, qui veut que les √™tres humains vivent selon les valeurs √©thiques et morales √©nonc√©es dans la Torah.
  • Dieu a choisi le peuple juif pour r√©v√©ler les dix commandements √† travers Mo√Įse, des normes qui √©tablissent l’√©thique selon laquelle les √™tres humains doivent vivre.
  • Dans le juda√Įsme, l’id√©e de nation ne concerne pas Isra√ęl en tant qu’√Čtat, mais se r√©f√®re au peuple d’Isra√ęl, descendants d’Abraham, qui, o√Ļ qu’ils soient, sont consid√©r√©s comme le peuple de Dieu.
  • Le juda√Įsme se concentre et donne plus d’importance √† la vie, aux commandements, aux valeurs √©thiques et religieuses qu’√† la mort elle-m√™me.
  • La figure du rabbin est consid√©r√©e comme le chef de la communaut√© juive, une personne qui se distingue par sa culture, son √©ducation dans la Halakha, et dont l’autorit√© morale et √©thique est respect√©e par tous.
  • Le Shabbat devrait √™tre consid√©r√© comme une pause des activit√©s hebdomadaires. Le Shabbat est un jour saint, il a lieu le samedi et est destin√© √† la fois aux retrouvailles familiales et √† la d√©tente.
  • Pour le juda√Įsme, Isra√ęl est la terre sacr√©e, donc les Juifs divisent le monde en deux parties, l’une est la Terre Sainte et l’autre est la diaspora, c’est-√†-dire les communaut√©s de Juifs pr√©sentes dans diverses parties du monde.
  • La synagogue est le temple qui remplace le premier temple, o√Ļ se tiennent les offices, les lectures et les r√©unions entre la communaut√© juive. Des synagogues dans toutes les r√©gions du monde sont construites face √† Isra√ęl.

Mur des Lamentations

Le Mur des Lamentations est un lieu plus sacr√© pour le juda√Įsme car le Premier Temple y a √©t√© construit, qui a √©t√© d√©truit apr√®s l’invasion des Babyloniens en 587 av.

  • En Isra√ęl, il existe des espaces consid√©r√©s comme sacr√©s pour le juda√Įsme, parmi lesquels le temple de Salomon, connu sous le nom de ¬ęmur des lamentations¬Ľ, et les villes de J√©rusalem, H√©bron, Safed et Tib√©riade.
  • Les symboles les plus importants du juda√Įsme sont le cand√©labre √† sept branches ou Menorah et l’√©toile de David, connus des cultures h√©bra√Įques pass√©es et pr√©sentes.
  • L’h√©breu est consid√©r√© comme une langue sacr√©e pour le juda√Įsme, c’est pourquoi il est utilis√© dans tous les rituels. C’est √©galement la langue officielle de l’Etat d’Isra√ęl.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *