La démocratie

La système gouvernemental caractérisé par l’attribution du pouvoir au peuple, à travers une série de mécanismes juridiques, afin que les citoyens expriment leur volonté, participent et participent aux décisions politiques de leur pays par consensus.

Au fil du temps, différents types de démocraties se sont établis, adaptés à différents systèmes politiques, dans lesquels on cherche à protéger à la fois les droits et les libertés des citoyens, ainsi qu’à instaurer des comportements de coexistence.

De même, la démocratie il est également composé d’une série de valeurs qui visent à renforcer la dignité humaine Par la pratique de valeurs fondamentales que tous les individus possèdent également, telles que la liberté, l’égalité, le respect, la justice, la tolérance, la pluralité, entre autres.

D’où la proclamation de la déclaration universelle des droits de l’Homme, ainsi que d’autres droits fondamentaux pour le développement des individus et des sociétés en général.

Le mot démocratie dérive du grec ancien δημοκρατία (démocratía), composé des mots δῆμος (démos), qui se traduit par «peuple», et κράτος (krétos), qui signifie «pouvoir». Par conséquent, le terme démocratie fait référence au «gouvernement ou domaine du peuple».

Histoire de la démocratie

Démocratie-Parlement

Les décisions démocratiques sont discutées et définies par les représentants du peuple, dans les parlements ou assemblées de chaque pays.

Le concept de démocratie est assez ancien, il dérive des civilisations grecques, en particulier Sparte et Athènes, dans lesquelles des assemblées composées uniquement d’hommes adultes libres étaient organisées, qui étaient sélectionnées pour prendre les décisions du peuple.

De cette manière, il était prévu de parvenir à l’égalité dans la prise de décision. Cependant, le système démocratique pratiqué dans la Grèce antique est très différent des types de démocratie qui existent aujourd’hui. Par exemple, il y avait diverses restrictions qui limitaient la majorité de la population à participer à l’assemblée, par conséquent, les citoyens n’avaient pas les mêmes droits.

Cependant, ce que l’on appelle aujourd’hui la démocratie a varié au cours de l’histoire. Après les guerres du Péloponnèse au 5ème siècle avant JC, la démocratie a décliné en tant que système politique, qui commençait à peine à s’établir en tant que gouvernement des peuples.

Plus tard, le système démocratique de Rome, assez similaire au système grec, déclina également et céda la place aux divers empires et monarchies répartis dans toute l’Europe qui, plus tard, après les guerres et les révolutions, furent remplacés par des États dans lesquels ils cherchaient à garantir l’égalité des droits, de la liberté, de l’abolition de l’esclavage, de la fin du féodalisme, entre autres.

Cela a été propice parce qu’il a donné naissance à une nouvelle classe sociale, la bourgeoisie, qui, avec le reste du peuple, composé d’artisans et de paysans, a repris les principes démocratiques gréco-romains et réduit le pouvoir de la monarchie, de la noblesse et Le clergé.

Dès lors, divers penseurs, philosophes et politiciens entre l’ère moderne et l’ère contemporaine ont commencé à se plonger dans l’importance d’étudier autour de la société, la souveraineté, la politique, la liberté, l’inclusion, les droits de l’homme, le nationalisme., Le libéralisme, le progrès, le droit à votez pour les femmes, entre autres, qui façonnent les démocraties des XXe et XXIe siècles.

De telles idées se sont développées et ont provoqué d’importants mouvements sociaux dans différentes parties du monde, en particulier entre les XVIIIe et XIXe siècles tels que la Réforme protestante, la Révolution française, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, l’indépendance des États-Unis. et après les pays d’Amérique sous domination espagnole, entre autres événements.

Les démocraties modernes ont subi divers changements afin d’améliorer leurs résultats, d’où le maintien du recours aux représentants du peuple élus par voie électorale et au suffrage secret, libre et universel. De cette manière, il est garanti que la volonté générale et la représentation des citoyens sont connues.

En ce sens, la démocratie est un type d’organisation sociale et de système de gouvernement qui se caractérise par être inclusif afin d’améliorer la qualité de vie des gens, donc elle prend en compte leur volonté et leur donne du pouvoir par le biais de mécanismes juridiques., Afin que le peuple fasse leurs décisions.

Principes de la démocratie

La démocratie cherche à établir les normes de la coexistence sociale, mais c’est une tâche ardue car, pour que le système démocratique et les institutions fonctionnent, elles doivent être à la fois inclusives et respectueuses de la diversité des pensées et des opinions des citoyens.

Alors, quels sont les principes ou valeurs sur lesquels repose la démocratie? Toute démocratie doit garantir la participation de tous les citoyens, c’est-à-dire prôner la pluralité, la souveraineté, le respect de leurs droits et leur libre expression afin de parvenir à des accords consensuels entre ceux qui représentent la voix du peuple et pour le peuple.

Les principes démocratiques les plus importants sont les suivants.

Liberté

Liberté

La liberté d’expression, de culte ou de pensée est un droit qui doit être protégé et garanti dans toutes les démocraties du monde.

La liberté est un droit humain fondamental qui doit être garanti par les systèmes démocratiques, garantissant ainsi que les citoyens peuvent s’exprimer, participer volontairement à tout acte politique et démocratique, exercer le droit de vote, ainsi que la possibilité de prendre vos propres décisions.

Égalité

Le système démocratique reconnaît l’égalité des citoyens, c’est pourquoi chacun a les mêmes droits et devoirs devant l’État et avec les autres individus.

Cependant, il est également nécessaire de reconnaître les inégalités sociales et de les dénoncer afin de définir des plans d’action politiques, économiques, sociaux et culturels qui résolvent cette situation et permettent le libre développement des individus.

Il est important que les citoyens se sentent intégrés à l’endroit où ils vivent et exercent leurs activités quotidiennes.

Limitation de puissance

Si la liberté doit prévaloir en tant que valeur démocratique, sociale et humaine, il est également important de renforcer l’idée qu’elle doit être utilisée de manière rationnelle et consciente, car nos actions peuvent avoir des répercussions positives et négatives autour de nous.

Par conséquent, l’exercice des pouvoirs publics (exécutif, judiciaire et législatif) est limité afin de sauvegarder les droits et la participation des citoyens, ainsi que le système démocratique lui-même et sans abus de pouvoir.

Justice

Démocratie-Justice

La justice est l’une des valeurs fondamentales de la démocratie, elle doit être garantie et accomplie dans toute situation qui met en danger le bien-être d’un individu ou d’une communauté, entre autres.

La démocratie doit garantir le respect de la justice en tant que valeur et principe, cela expose l’état de droit en vertu duquel les autorités judiciaires agissent et le respect des lois d’un pays.

La justice doit être équilibrée et appliquée sur des bases qui protègent les autres droits et valeurs de l’être humain, même en fonction de l’environnement dans lequel ils doivent être appliqués.

Pluralisme

Démocratie-pluralité

La pluralité et la diversité font partie intégrante de la société, d’où l’importance de garantir la tolérance et le respect en tant qu’éléments importants des droits sociaux dont nous jouissons tous.

Actuellement, les sociétés se caractérisent par la diversité des idéologies, des métiers, des opinions, des intérêts, des religions, des ressources économiques, du niveau académique, des objectifs individuels, entre autres.

En ce sens, le pluralisme, bien que complexe, nous permet également de reconnaître l’autre et de le respecter comme une partie importante de la société dans laquelle nous nous trouvons. Il fait partie de la réalité et, à son tour, nous apprend à coexister sous diverses valeurs sociales et humaines qui nous intègrent en tant que citoyens. Par exemple, tolérance, respect, amitié, fraternité, etc.

Voir aussi Valeurs.

Types de démocratie

Vote démocratique

Le vote est un droit politique qui doit être garanti par les gouvernements. Le vote est secret, universel, gratuit et incessible.

Les principaux types de démocratie les plus pratiqués sont présentés ci-dessous.

Démocratie représentative

La démocratie représentative ou indirecte est une démocratie dans laquelle les citoyens élisent leurs représentants politiques par vote, et de temps à autre, afin qu’ils puissent présenter, discuter et décider des questions qui affectent la volonté politique du peuple.

C’est l’une des démocraties les plus pratiquées du système politique mondial.

Démocratie participative

La démocratie participative ou semi-directe peut être réalisée par référendum, plébiscite, initiative populaire ou licenciement populaire, ce qui donne aux citoyens un plus grand degré de participation à la prise de décision politique, sociale et économique d’un certain pays, pour lequel ils peuvent être pour ou contre.

La démocratie directe

C’est le type de démocratie le plus pur qui ait été pratiqué dans la Grèce antique. Autrement dit, les décisions politiques sont prises par les citoyens eux-mêmes dans l’assemblée, et sans représentants.

C’est un type de démocratie difficile à mettre en œuvre aujourd’hui pour diverses raisons, mais c’est un système mis en œuvre dans de petites communautés ou organisations, comme les conseils de quartier.

Démocratie libérale

La démocratie libérale fait référence au système mis en œuvre dans plusieurs pays qui ont refait surface après des révolutions ou des émancipations après des monarchies absolues. Caractérisé par:

  • L’élection de ses représentants au suffrage.
  • Les citoyens jouissent de leurs droits individuels et collectifs.
  • Droit de vote et d’être voté au suffrage.
  • Respect des droits de l’homme.
  • Le pluralisme, la tolérance politique, sociale et religieuse sont respectés.
  • La Constitution limite les pouvoirs publics et réglemente le fonctionnement des gouvernements.

DEMOCRATIE SOCIALE

La social-démocratie ou social-démocratie se caractérise par le fait que l’État réglemente et parraine certains programmes économiques, sociaux, éducatifs, entre autres, afin de réduire les inégalités, les injustices et offrir d’autres options que celles offertes par les institutions privées.

Démocratie populaire

La démocratie populaire est complexe en raison du fait que ce sont des gouvernements de nature socialiste qui ont un grand contrôle politique, économique et social. Ils se caractérisent par le fait qu’ils ne remplissent pas pleinement les droits des citoyens et sont des gouvernements qui se perpétuent même lorsque leur popularité et leur soutien ont diminué avec le temps en ne tenant pas les promesses initiales.

 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *