Liaison ionique

Une liaison ionique est un type de liaison chimique entre les atomes, o√Ļ l’un d’eux transf√®re un √©lectron √† l’autre. Cette liaison est normalement √©tablie entre les m√©taux et les non-m√©taux avec une √©lectron√©gativit√© diff√©rente. G√©n√©ralement, le m√©tal c√®de ses √©lectrons √† l’√©l√©ment non m√©tallique.

Ce type de liaison est produit par l’attraction d’ions de charges oppos√©es. En attribuant ou en acceptant √©lectrons de valence, les ions respectent la r√®gle de l’octet et sont donc plus stables. Les √©lectrons de valence sont les √©lectrons de la couche la plus externe de l’atome, qui peuvent participer aux liaisons chimiques.

Caractéristiques des liaisons ioniques

  • Il est √©tabli entre les ions charg√©s positivement (cations) et les ions charg√©s n√©gativement (anions).
  • Il est √©tabli entre des atomes avec de grandes diff√©rences d’√©lectron√©gativit√©.
  • Il y a un transfert d’√©lectrons.
  • On le trouve g√©n√©ralement dans la formation de sels.

Propriétés des composés ioniques

  • Ils ont tendance √† former des r√©seaux cristallins cassants: au niveau atomique, un cristal ionique a une structure tridimensionnelle r√©guli√®re, compos√©e de cation et d’anion intercal√©s.
  • Ils sont √©lectriquement neutres √† l’√©tat solide.
  • Ils ont des points d’√©bullition et de fusion √©lev√©s: les forces d’attraction entre les ions sont plus √©lev√©es, il faut donc plus d’√©nergie pour les s√©parer
  • Ils sont solides √† temp√©rature ambiante en raison des points de fusion √©lev√©s.
  • Lorsqu’ils sont dissous dans l’eau, ils sont de bons conducteurs d’√©lectricit√©, tandis qu’√† l’√©tat solide, ils sont de mauvais conducteurs.

Comment se forme une liaison ionique?

Un atome qui abandonne un ou plusieurs √©lectrons devient un ion charg√© positivement ou cation. Des exemples de cations sont le cation sodium Na + 1, le cation calcium Ca + 2 et le cation aluminium Al + 3. La capacit√© d’abandonner des √©lectrons est caract√©ristique des m√©taux.

Lorsqu’un atome accepte un ou plusieurs √©lectrons, il se transforme en un ion charg√© n√©gativement ou anion. Des exemples d’anions sont l’anion chlore ou chlorure Cl-1, l’anion soufre ou sulfure S-2 et l’anion phosphate PO4-3.

Lorsque des ions de charge oppos√©e entrent en contact, un attraction √©lectrostatique et la liaison ionique est form√©e. Par exemple, le cation sodium Na + 1 forme une liaison ionique avec l’anion fluorure F-1 et forme le fluorure de sodium NaF.

liaison ionique fluorure de sodium

Formation de fluorure de sodium NaF par transfert d’un √©lectron du sodium au fluor.

Une liaison ionique est √©galement form√©e lorsque deux atomes ont une tr√®s grande diff√©rence d’√©lectron√©gativit√©. La l’√©lectron√©gativit√© est la propri√©t√© d’un atome d’attirer un √©lectron. Par exemple, entre le baryum Ba et le soufre S, dans le sulfure de baryum BaS, une liaison ionique se forme.

Le baryum Ba a une valeur d’√©lectron√©gativit√© de 0,89 (√©chelle de Pauling) et pour le soufre S, elle est de 2,58. Cette grande diff√©rence d’√©lectron√©gativit√© explique pourquoi le soufre attire plus fortement les √©lectrons du baryum.

Voir aussi Liaisons chimiques.

Exemples de composés ioniques

En général, tous les sels sont des composés ioniques. Regardons quelques exemples.

Iodure de potassium

L’iodure de potassium KI est un compos√© ionique form√© par le cation du m√©tal potassium K (K + 1) et l’anion de l’halog√®ne iode ou iodure (I-1). Il est utilis√© pour pr√©parer du sel iod√© et pr√©venir l’hypothyro√Įdie due √† une carence en iode dans l’alimentation. Son point de fusion est de 681 ¬į C et son point d’√©bullition est de 1 330 ¬į C.

Un volcan en mousse se produit lorsque l’iodure de potassium et le peroxyde d’hydrog√®ne r√©agissent avec un d√©tergent liquide.

Chlorure d’ammonium

composé ionique de chlorure d'ammonium

Structure cristalline du chlorure d’ammonium NH4Cl.

Le chlorure d’ammonium NH4Cl est un compos√© ionique form√© entre le chlorure Cl-1 et le cation ammonium NH3 +. Il a un point d’√©bullition de 520 ¬į C et un point de fusion de 338 ¬į C. Il se dissout facilement dans l’eau et est principalement utilis√© comme engrais agricole.

Oxyde de fer (II)

L’oxyde de fer (II) se trouve dans la wustite min√©rale. Son point de fusion est de 1 377 ¬į C et son point d’√©bullition est de 3 414 ¬į C. Il est de couleur noire et ne doit pas √™tre confondu avec la rouille, qui est l’oxyde de fer (III) hydrat√© Fe2O3H2O. Il est utilis√© comme pigment dans les tatouages.

Chlorure de sodium

Le chlorure de sodium NaCl est le sel couramment utilis√© dans nos cuisines. Il a un point de fusion de 801 ¬į C et un point d’√©bullition √©gal √† 1 465 ¬į C. Dans l’eau, il se dissocie facilement en ses ions chlorure Na + 1 et Cl-1.

Oxyde de calcium

oxyde de calcium

L’oxyde de calcium ou chaux vive est utilis√© pour fabriquer du ciment.

L’oxyde de calcium CaO (√©galement connu sous le nom de chaux vive) se forme lorsque le calcium Ca transf√®re les deux √©lectrons de sa couche de valence, restant sous forme de Ca + 2, √† l’oxyg√®ne, qui est transform√© en O-2. CaO a un point de fusion de 2 613 ¬į C et un point d’√©bullition de 2 850 ¬į C. Il est principalement utilis√© dans le secteur de la construction.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *