Marché

Le march√© est compris comme le processus d’√©change ou de transaction de biens et de services qui se produit entre des individus qui peuvent √™tre distingu√©s en tant que fournisseurs et demandeurs . Ces √©changes peuvent avoir lieu √† la fois dans un espace physique et virtuel (Internet), et ils sont d’une grande importance dans les √©tudes sur les dynamiques √©conomiques nationales et internationales.

Du point de vue √©conomique, le march√© est un syst√®me d’√©change dans lequel participent des entreprises ou des institutions qui font partie d’un syst√®me √©conomique dans lequel s’√©tablissent les relations d’√©change de biens ou de services, ainsi que leurs prix ou leur valeur mon√©taire.

D’autre part, en marketing, il est entendu que le march√© est compos√© des consommateurs potentiels qui ont le besoin d’acheter un produit ou un service particulier, ce qui conduit √† g√©n√©rer une campagne promotionnelle tenant compte des besoins des consommateurs et mettant en √©vidence les particularit√©s du bon.ou service √† offrir.

Marché1

Les march√©s sont des espaces d’√©change entre acheteurs et vendeurs cherchant √† satisfaire des besoins divers.

En g√©n√©ral, on peut dire que les march√©s sont ces espaces d’√©change o√Ļ les fournisseurs, qui peuvent √™tre des producteurs ou des vendeurs, sont √©troitement li√©s aux demandeurs, aux consommateurs ou aux acheteurs, afin de cr√©er diverses entreprises qui r√©pondent aux besoins et √† la qualit√© de vie des personnes. , entreprises, entre autres.

Le march√© peut √©galement √™tre compris comme une force √©conomique qui affecte √† la fois les facteurs de production et le d√©veloppement √©conomique d’un pays ou d’une r√©gion. En ce sens, le march√© va au-del√† d’√™tre un espace physique ou fictif d’accords et d’√©changes commerciaux, il a aussi √† voir avec le d√©veloppement d’une nation et les politiques publiques et √©conomiques qui la r√©gulent.

Comment fonctionne le marché

Marché2

Tous les march√©s fonctionnent selon le rythme impos√© par les demandeurs et les fournisseurs, qu’il s’agisse d’un espace physique ou virtuel.

Le march√© fonctionne dans le cadre d’accords d’√©change ou de n√©gociation conclus par les soumissionnaires et les demandeurs , qui g√©n√®rent un lien commercial qui doit √™tre respect√© par les deux parties, afin que les acteurs concern√©s atteignent leurs objectifs de mani√®re satisfaisante.

Dans le pass√©, les march√©s fonctionnaient par troc , c’est-√†-dire l’√©change direct d’objets ou de services qui avait lieu dans certains espaces o√Ļ les gens se r√©unissaient pour √©changer ce qu’ils produisaient contre ce qu’ils ne pouvaient pas produire afin de r√©pondre √† leurs besoins.

Puis, avec l’apparition de l’argent, le troc a commenc√© √† dispara√ģtre et la cr√©ation de codes commerciaux √©tablis dans diverses activit√©s √©conomiques bas√©es sur l’offre et la demande a √©t√© cr√©√©e. C’est ainsi qu’est n√© l’√©change indirect qui a conduit au d√©veloppement des march√©s, les rendant plus efficaces dans le temps et dans l’espace.

Par cons√©quent, il est de la plus haute importance de prendre en compte les demandes du march√© et de mener une √©tude autour des attentes √† satisfaire face √† un bien ou un service, √† quels sont les principaux besoins √† satisfaire, √† quoi le demandeur demande, qu’est-ce que le fournisseur et la concurrence, quels sont les canaux de distribution, entre autres.

Disposer de telles informations permettra la mise en place d’outils et de techniques performants en faveur du march√© et de ses performances en g√©n√©ral. √Ä son tour, il convient de noter que les march√©s fonctionnent avec la participation de deux personnalit√©s importantes qui sont:

  • Acheteur ou consommateur : il s’agit du demandeur d’un bien ou d’un service. C’est la personne qui aborde les march√©s afin d’acqu√©rir un produit r√©pondant √† un besoin particulier. Lors de l’action d’√©change, l’acheteur fera de son mieux pour maximiser ses ressources et acheter au prix le plus bas.
  • Vendeur ou producteur : c’est le soumissionnaire qui est pr√™t √† recevoir de l’argent en √©change d’un bien ou d’un service. Le vendeur ou le producteur se chargera de vendre ses produits ou services selon la valeur qu’il consid√®re comme la plus √©lev√©e et qui ne g√©n√®re pas de pertes √©conomiques.

L’√©change de biens ou de services entre fournisseurs et demandeurs est possible car, bien qu’il semble que les deux aient des int√©r√™ts oppos√©s, c’est pr√©cis√©ment cela qui permet de mener √† bien cette activit√© √©conomique et ses accords, puisque l’un d√©pend de l’autre.

En ce sens, les marchés fonctionnent comme des espaces pour conclure des accords économiques sur une grande diversité de biens ou de services qui sont proposés et demandés en fonction des besoins des consommateurs (personnes, entreprises, institutions, entre autres).

Les prix finaux d√©pendront du niveau de la demande ou de l’offre de ce qui existe sur le march√©. Ainsi, l’√©quilibre des march√©s est variable sur diff√©rentes p√©riodes, par exemple, forte demande = prix √©lev√©s / offre √©lev√©e = prix bas.

De cette mani√®re, il s’agit d’atteindre l’√©quilibre des march√©s par l’offre et la demande. En fin de compte, le march√© fonctionne pour profiter √† toutes les personnes impliqu√©es.

Types de marché

Vous trouverez ci-dessous les principaux types de marchés regroupés selon différents critères.

Selon le volume

  • March√©s de gros : ceux qui ont un volume de ventes √©lev√©, donc ils se tournent vers les distributeurs pour acheter de grandes quantit√©s de produits qui seront revendus √† d’autres commer√ßants, et √† un prix plus √©lev√©.
  • March√©s de d√©tail : ce sont les march√©s qui ont un faible volume de ventes.

Selon l’emplacement mondial

marché-boulangerie

Les march√©s locaux se caract√©risent par l’offre de produits typiques d’une r√©gion, y compris la production artisanale.

  • March√© local : il s’agit d’un march√© dont la port√©e g√©ographique est r√©duite, c’est-√†-dire qu’il couvre les consommateurs municipaux ou provinciaux. Par exemple, une petite entreprise alimentaire locale, un magasin de v√™tements et de chaussures ou une boulangerie artisanale.
  • March√© r√©gional : c’est un type de march√© qui couvre un espace plus grand que le march√© local, car il offre des biens ou des services √† une r√©gion enti√®re en particulier. Par exemple, la boulangerie artisanale distribue certains produits √† d’autres boulangeries ou magasins d’alimentation appartenant √† la r√©gion o√Ļ elle est implant√©e, une soci√©t√© de transport priv√©e propose ses services √† plusieurs communes voisines ou maires, entre autres.
  • March√© national : c’est un march√© qui couvre tous les soumissionnaires et demandeurs d’un pays. Par exemple, une soci√©t√© de transport terrestre, soit des bus, soit des trains, qui offrent un service de transfert national. Vous pouvez √©galement mentionner un producteur alimentaire qui distribue ses produits √† l’√©chelle nationale, comme des fruits ou des l√©gumes.
  • March√© international : il s’agit d’√©changes commerciaux qui couvrent divers territoires internationaux, faisant conna√ģtre des produits ou des services dans d’autres pays. Il utilise l’exportation de produits et divers canaux de communication. Par exemple, une usine de chaussures de sport ou un producteur alimentaire qui couvre un march√© international, des franchises, entre autres.
  • March√© mondial : fait r√©f√©rence au march√© influenc√© par le ph√©nom√®ne de la mondialisation et sa large port√©e commerciale. Les march√©s mondiaux d√©pendent de divers canaux de marketing, en particulier Internet, pour atteindre un large √©ventail de territoires. Des exemples d’entreprises mondiales sont les fabricants de t√©l√©phones mobiles ou de v√©hicules, entre autres.

Selon les caractéristiques du bien de consommation

Marché des produits périssables

Il existe de nombreux produits périssables qui ont un volume de demande élevé, en particulier tous ceux qui sont liés à notre alimentation.

  • March√© des produits p√©rissables : ce sont ces march√©s qui proposent des biens ou des produits pour une consommation imm√©diate, car en raison de leur nature, ils cessent d’√™tre utiles en peu de temps. Par exemple, les produits alimentaires.
  • March√© des produits durables : fait r√©f√©rence aux march√©s qui offrent des biens ou des produits pouvant √™tre utilis√©s pendant des p√©riodes plus longues que le cas pr√©c√©dent ou jusqu’√† ce qu’ils ne soient plus utiles. Par exemple, les appareils m√©nagers, les v√™tements et les chaussures, entre autres.
  • March√© des biens industriels : fait r√©f√©rence aux march√©s qui vendent des produits en tant que mati√®res premi√®res qui seront ensuite utilis√©es dans la production d’autres biens ou services. Par exemple, le march√© des hydrocarbures.
  • March√© des services : d√©signe le paiement d’un service qui se caract√©rise par son caract√®re immat√©riel, mais qui est b√©n√©fique pour le consommateur. Par exemple, l’√©ducation, les services de sant√©, les services de transport, entre autres.

Selon la nature de l’acheteur

Marché-supermarché

Les supermarch√©s sont l’un des espaces les plus visit√©s par les consommateurs en raison de la large gamme de produits dont ils disposent.

  • March√© de consommation : c’est celui qui s’adresse aux acheteurs ou aux candidats qui cherchent √† satisfaire un besoin particulier lors de l’acquisition d’un bien ou d’un service.
  • March√© industriel : c’est un march√© sp√©cifique qui s’adresse √† un secteur professionnel ou √† des entreprises qui ont besoin d’acqu√©rir des biens et / ou des services pour pouvoir remplir leurs fonctions. Par exemple, une entreprise du secteur de la construction a besoin d’acheter des mati√®res premi√®res aupr√®s d’autres producteurs pour offrir ses services.
  • March√© des revendeurs : d√©signe les entreprises qui ach√®tent des biens et des services afin de les revendre √† un prix plus √©lev√©. C’est un type de march√© tr√®s large. Par exemple, les supermarch√©s, les magasins de v√™tements, les courtiers d’assurance, entre autres.
  • March√© institutionnel : c’est celui qui est compos√© des diff√©rentes institutions du secteur public. Par exemple, les h√īpitaux, les √©coles et autres organisations publiques.

Marché selon la concurrence

  • March√© de concurrence parfaite : c’est un march√© dans lequel il y a un grand nombre d’acheteurs et de vendeurs, de sorte qu’aucun d’eux ne peut influencer, en tant que tel, le fonctionnement du march√© ou les prix des biens ou des services. Par exemple, le march√© financier.
  • March√© imparfaitement concurrentiel : ce type de march√© est compos√© d’oligopole et de monopole. L’ oligopole est le march√© o√Ļ il y a peu de fournisseurs et de nombreux demandeurs d’un bien ou d’un service, les prix et les conditions de vente sont donc fix√©s pour r√©duire la concurrence. De son c√īt√©, le monopole est le march√© o√Ļ il n’y a qu’un seul fournisseur d’un produit ou service tr√®s demand√©, il contr√īle donc le prix et les conditions de vente.

Autres types de marchés

  • March√© financier : il fonctionne comme un m√©canisme qui permet d’effectuer l’√©change d’actifs financiers tels que des obligations, des fonds de capital, entre autres.
  • March√© libre : les prix des biens et services sont convenus par les soumissionnaires et les demandeurs conform√©ment aux dispositions de la loi et r√©sultent de la libre concurrence.
  • March√© noir : fait r√©f√©rence aux march√©s clandestins et ill√©gaux o√Ļ les √©changes sont effectu√©s en dehors de la loi.

Quel est le marché du marketing

En marketing, le march√© est compos√© de tous ces consommateurs ou demandeurs potentiels et r√©els d’un bien ou d’un service afin de satisfaire certains besoins. Ainsi, diverses techniques et efforts de promotion et d’offre sont mis en pratique sur certains consommateurs, produits et services.

De m√™me, en marketing, il est entendu que ces consommateurs, qu’il s’agisse de personnes, d’entreprises ou d’organisations, ont √† la fois le d√©sir et l’argent d’acqu√©rir un tel bien ou service, par cons√©quent, la taille du march√© et le nombre de consommateurs peuvent √™tre calcul√©s. plus de succ√®s pour √™tre satisfait lorsque l’√©change commercial est formalis√©.

Gr√Ęce au marketing, diverses strat√©gies de march√© sont √©tablies telles que:

  • Reconna√ģtre les besoins des consommateurs que l’on attend d’√™tre satisfaits, ainsi que leurs comportements et leurs valeurs afin d’√©tablir les meilleures strat√©gies possibles.
  • Segmentez le march√© en fonction du type de consommateurs.
  • Analysez le comportement des consommateurs.
  • Analysez et √©valuez la concurrence.
  • √Čtablir des strat√©gies de march√© en fonction du type de consommateurs √† qui une offre sera adress√©e.
  • Augmentez le nombre de consommateurs d’un produit ou d’un service.

Enfin, le march√© du marketing implique une perspective diff√©rente de celle que l’on a du point de vue de l’√©conomie, m√™me sur l’espace du march√©. Cependant, la finalit√© demeure, celle de parvenir √† un accord d’√©change entre les requ√©rants et les fournisseurs de biens ou de services.

Caractéristiques du marché

Voici les principales caractéristiques du marché en général:

  • Elle d√©coule de la n√©cessit√© pour l’√™tre humain d’√©changer des biens durables contre d’autres qui sont n√©cessaires pour am√©liorer sa qualit√© de vie.
  • Il a commenc√© par le troc, bien qu’il ait ensuite √©t√© remplac√© par l’√©change d’argent, ce qui a entra√ģn√© l’expansion des march√©s.
  • Il a deux acteurs principaux, l’acheteur (la personne ou l’entreprise int√©ress√©e √† acqu√©rir un bien ou un service) et le vendeur (la personne ou l’entreprise qui propose un produit ou un service).
  • Ils peuvent avoir lieu √† la fois dans des espaces physiques et virtuels.
  • Le ph√©nom√®ne du march√© fonctionne gr√Ęce aux int√©r√™ts oppos√©s de ses participants, qui veulent vendre ou acheter quelque chose au meilleur prix, d’o√Ļ la conclusion de divers accords commerciaux.
  • Sur les march√©s, les prix et les √©changes commerciaux √† effectuer entre acheteurs et vendeurs sont fix√©s.
  • Ils d√©pendent de la loi de l’offre et de la demande de biens et de services. Ils sont √©galement affect√©s par une concurrence parfaite et une concurrence imparfaite.
  • Les prix sur les march√©s varient en fonction du volume de l’offre et de la demande de biens et de services. Autrement dit, s’il y a une forte demande pour un produit rare, son prix augmentera, mais si au contraire il y a beaucoup d’offre du m√™me produit et peu de demande pour celui-ci, son prix baissera.
  • Diff√©rents types de march√©s peuvent √™tre distingu√©s en fonction de leur √©tendue g√©ographique, des types de consommateurs, de la nature du produit, entre autres.
  • A partir des diff√©rentes strat√©gies marketing, les diff√©rentes niches de march√© qui existent pour un produit ou un service peuvent √™tre prises en compte et adress√©es.
  • Le marketing vise √† augmenter le nombre de consommateurs d’un certain bien ou service.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *