Règles de coexistence

Les r√®gles de coexistence sont une s√©rie de lignes directrices qui sont adopt√©es afin de d√©velopper une relation harmonieuse avec les personnes qui nous entourent et avec l’espace o√Ļ nous nous trouvons .

Certaines de ces r√®gles peuvent impliquer un type de sanction sans √™tre enfreint, car leur but est de promouvoir l’ordre et d’√©viter les conflits de toute nature.

De mani√®re g√©n√©rale, les r√®gles de coexistence conduisent √† des comportements qui refl√®tent diff√©rents types de valeurs reconnues par les individus comme le respect, la tol√©rance, la gentillesse, entre autres, et varient selon les circonstances, les cultures ou le lieu o√Ļ nous nous trouvons.

Por ello, es de vital importancia que estas normas sean ense√Īadas desde temprana edad, as√≠ los ni√Īos van adquiriendo diversas conductas b√°sicas de convivencia sin ver afectadas sus relaciones con los dem√°s y el entorno, lo que a su vez va a propiciar un √≥ptimo desarrollo e int√©gration sociale.

Il ne faut pas oublier que la coexistence a aussi √† voir avec le fait de coexister et de partager une grande partie de notre temps avec d’autres personnes ou groupes , que ce soit √† la maison, √† l’√©cole, au travail ou pour toute autre activit√©.

Par cons√©quent, l’accent est mis sur la n√©cessit√© d’appliquer certaines r√®gles qui nous aident √† am√©liorer nos relations personnelles et avec l’environnement, sachant qu’elles ne seront pas toujours √† notre go√Ľt.

Caractéristiques des règles de coexistence

Caractéristiques de coexistence

La coexistence implique d’√™tre responsable des d√©cisions qui sont prises afin de vivre en harmonie.

Les principales caractéristiques des règles de coexistence sont:

  • Ce sont des r√®gles g√©n√©ralement universelles car elles favorisent des relations harmonieuses entre les individus.
  • Ils sont bas√©s sur les diff√©rents types de valeurs que vous souhaitez renforcer comme le respect, la tol√©rance, la justice, la libert√©, l’amiti√©, entre autres.
  • Ils impliquent des devoirs et des r√®gles √† suivre.
  • Sa conformit√© conduit √† un bon d√©veloppement individuel et √† une int√©gration sociale.
  • De nombreuses r√®gles sont accompagn√©es de sanctions ou de sanctions si elles ne sont pas suivies, d’o√Ļ leur caract√®re obligatoire. Par exemple, s’il n’y a pas de silence pendant un cours, l’enseignant peut attirer l’attention de ses √©l√®ves afin qu’ils respectent le reste de ses camarades de classe et sa figure d’autorit√©.
  • Ils doivent √™tre enseign√©s et transmis d√®s le plus jeune √Ęge pour que les individus d√©veloppent des liens sociaux qui contribuent √† leur bien-√™tre.
  • Dans certains cas, les r√®gles de coexistence sont √©crites dans des espaces publics ou priv√©s afin de souligner leur importance et leur conformit√©.
  • Ils doivent √©viter d’√™tre ambigus, c’est-√†-dire que les r√®gles de coexistence doivent √™tre claires et ponctuelles pour leur compr√©hension et leur application optimales.
  • Ce sont des r√®gles qui nous permettent de porter des jugements de valeur et de faire la distinction entre les actions correctes et incorrectes, c’est pourquoi elles sont li√©es √† la morale et √† l’√©thique.
  • Ils varient selon la culture, le lieu, l’√Ęge, la profession, entre autres, dans lesquels se trouve un individu. Par cons√©quent, des attitudes diff√©rentes sont prises lors d’une r√©union de travail ou d’une r√©union de famille, toutes √©tant correctes.
  • S’il s’agit de normes de coexistence culturelle et que celles-ci sont constamment viol√©es, une situation de conflit peut survenir.
  • Toutes les r√®gles de coexistence n’ont pas le m√™me niveau de pertinence, au-del√† du fait qu’elles doivent √™tre respect√©es ou prises en compte, et cela tient au fait que certaines influencent plus le comportement des gens que d’autres.

Règles de coexistence scolaire

Coexistence.school

Les r√®gles de coexistence √† l’√©cole permettent aux enfants et aux jeunes de mieux interagir avec leurs camarades de classe.

Dans l’espace acad√©mique, il est important de renforcer les r√®gles de coexistence des √©tudiants, de favoriser un environnement de bien-√™tre et d’int√©gration, et pour qu’ils apprennent √† faire face √† ce qui peut √™tre d√©sagr√©able, de cette mani√®re le respect, la justice, le dialogue, parmi d’autres valeurs importantes tout au long de la vie.

Ces normes ou r√®gles sont fondamentales pour atteindre les objectifs propos√©s concernant l’enseignement et la formation des √©tudiants. En outre, bon nombre de ces normes peuvent √™tre renforc√©es par des affiches, des activit√©s et des exemples. Parmi les principales r√®gles de coexistence, on peut citer les suivantes:

  • Entrez et sortez de la classe de mani√®re ordonn√©e et silencieuse afin de ne pas d√©ranger les autres salles de classe.
  • Saluez et renvoyez les enseignants de mani√®re respectueuse et cordiale. Par exemple, ¬ęBonjour¬Ľ, ¬ę√Ä demain¬Ľ.
  • Respectez les figures d’autorit√© telles que les enseignants, les coordinateurs et les directeurs. De m√™me, ces personnalit√©s doivent traiter leurs √©l√®ves de mani√®re respectueuse et impartiale. Par exemple, parler avec l’enseignant d’un ton de voix appropri√©, clairement et lentement.
  • Respectez les tours de parole pendant la participation en classe. Par exemple, ne sabotez pas la participation des pairs avec un rire contrari√©.
  • Respectez les opinions et les positions des coll√®gues. Par exemple, n’imposez pas une opinion sur ce que les autres pensent.
  • Utiliser le dialogue pour parvenir √† des accords et des accords afin d’atteindre le m√™me objectif. Par exemple, une conversation respectueuse peut conduire √† des accords pour participer √† des activit√©s de groupe qui profitent √† tous les √©l√®ves.
  • Maintenez l’ordre des choses et la propret√© dans la pi√®ce. Par exemple, si une activit√© impliquant l’utilisation de couleurs est r√©alis√©e, l’id√©al est qu’√† la fin du travail les crayons soient collect√©s et plac√©s √† leur place respective.
  • Pas de course ou de saut dans la classe. Par exemple, courir en classe risque de tr√©bucher sur le sac √† dos d’un camarade de classe, de tomber et de se blesser.
  • √Čcoutez attentivement ce que vos coll√®gues disent et partagent afin d’encourager le respect des autres. Par exemple, √©coutez attentivement ce qu’un autre √©l√®ve pense d’une activit√© de groupe.
  • Les actes de violence ou d’intimidation entre pairs sont interdits. Par exemple, les relations cordiales, respectueuses et amicales devraient √™tre renforc√©es car la violence menace le bien-√™tre des √©l√®ves.

Pour leur part, les enseignants devraient également renforcer ce qui suit:

Professeur de coexistence

Les enseignants et les √©ducateurs sont des figures d’autorit√© qui devraient servir de mod√®les positifs pour les √©l√®ves.

  • Encouragez l’int√©r√™t et la participation des √©l√®ves aux activit√©s de l’√©cole, en insistant sur le fait que la salle de classe est un espace de formation.
  • Encouragez la ponctualit√©, de cette mani√®re lorsque les enfants sont adultes, ils peuvent la mettre en pratique dans leurs activit√©s quotidiennes, notamment autour des activit√©s professionnelles.
  • Renforcez l’importance de l’hygi√®ne personnelle et de l’hygi√®ne dans le cadre de nos soins de sant√©.
  • Encourager la participation des √©l√®ves aux activit√©s scolaires et parascolaires afin de renforcer leurs relations avec les autres, g√©n√©rer un sentiment d’appartenance et apprendre √† partager des exp√©riences.
  • Renforcez la capacit√© individuelle de chaque √©l√®ve √† surmonter l’adversit√© et les frustrations.

Règles de coexistence à la maison

Coexistence.home

Les t√Ęches m√©nag√®res doivent √™tre partag√©es par tous les membres de la famille, c’est un moyen de renforcer la coop√©ration et de partager les responsabilit√©s entre parents et enfants.

La famille est l’organisation la plus importante de la soci√©t√©, et c’est √† la maison que les enfants et les jeunes par excellence apprennent les premi√®res r√®gles de la coexistence et les valeurs familiales de leurs parents ou repr√©sentants.

Les normes ou r√®gles de coexistence √† la maison visent √† parvenir √† une coexistence saine entre parents, fr√®res et sŇďurs et autres parents ou amis proches, ainsi qu’√† limiter certains comportements inappropri√©s. Ils sont m√™me enseign√©s d’une g√©n√©ration √† l’autre et, en plus, ils sont mis en pratique dans tout autre espace en dehors de la maison comme des bonnes mani√®res.

Ces r√®gles g√©n√®rent une plus grande s√©curit√© chez les enfants, puisqu’elles offrent les outils n√©cessaires pour faire face aux diff√©rentes situations quotidiennes, m√™me avec plus d’√©quilibre √©motionnel et psychologique.

Les normes varient d’un m√©nage √† l’autre en fonction de leur situation familiale, culturelle, √©conomique et sociale. Cependant, certaines r√®gles peuvent √™tre mentionn√©es qui sont g√©n√©ralement partag√©es.

  • Adressez-vous aux parents et aux autres membres de la famille avec respect et cordialit√©. Par exemple, lorsque nous sommes au milieu d’une conversation familiale, il est important de maintenir un ton de voix appropri√© et d’appliquer les r√®gles d’un bon orateur et d’un bon auditeur.
  • Dis s’il te plait et merci”. Par exemple, lorsque vous avez besoin d’aide pour faire quelque chose, vous devez demander poliment et √™tre reconnaissant de l’aide re√ßue.
  • Collaborez aux t√Ęches m√©nag√®res et √† l’entretien de la maison. Par exemple, maintenir l’ordre dans la pi√®ce, ne pas laisser de jouets ou d’objets personnels dans diverses parties, aider au nettoyage, entre autres.
  • Pendant les repas, une posture respectueuse et polie doit √™tre maintenue. Par exemple, s’asseoir correctement, ne pas manger la bouche ouverte, utiliser des couverts et des serviettes, ne pas jouer avec la nourriture, entre autres.
  • Respectez la maison comme un espace harmonieux pour la vie de famille. Par exemple, n’invitez pas d’√©trangers sans l’autorisation de vos parents ou ne faites pas d’activit√©s inappropri√©es qui mettent en danger le bien-√™tre de la famille.
  • Faites un bon usage de la salle de bain. Par exemple, tenez compte du fait qu’un autre membre de la famille peut avoir besoin d’utiliser la salle de bain, √™tre ordonn√©, ne pas gaspiller l’eau et respecter les ustensiles d’hygi√®ne personnelle des autres.
  • Les espaces communs sont destin√©s au partage familial. Par exemple, si la t√©l√©vision ou la radio est allum√©e, le volume doit √™tre r√©gl√© pour que ceux qui conversent puissent s‚Äô√©couter et parler calmement.
  • Respectez les horaires de la maison. Par exemple, il y a des maisons o√Ļ il est d’usage d’avoir des r√©unions de famille le dimanche √† partir de l’heure du d√©jeuner.
  • N’utilisez pas de violence verbale ou physique. Par exemple, entre parents ou parents et enfants, tout acte de violence doit √™tre √©vit√©, donc la communication, la confiance et le respect entre tous sont importants, afin de r√©soudre toute situation de la meilleure fa√ßon possible.
  • N’exigez pas de nos parents des choses qui ne sont pas n√©cessaires ou qui ne sont pas √† leur port√©e. Par exemple, nos parents ne devraient pas √™tre oblig√©s de nous acheter un jouet sur un coup de t√™te, surtout si cela implique des d√©penses financi√®res inutiles.
  • Ne pas mentir. Par exemple, il est important de faire confiance aux membres de notre famille et de toujours dire la v√©rit√© m√™me si nous nous sommes tromp√©s sans le vouloir.

Règles de coexistence sociale

Coexistence.social

Les r√®gles de la coexistence sociale permettent aux personnes de mieux s’int√©grer dans la communaut√© ou dans les diff√©rents groupes dont elles font partie.

Les règles de la coexistence sociale sont celles qui ont été établies afin de parvenir à une coexistence harmonieuse et respectueuse entre des personnes ou des groupes avec lesquels elles partagent le même espace pendant de longues périodes.

Dans ces règles, les différences culturelles, religieuses, sociales et économiques doivent être prises en compte, car ce sont elles qui nous identifient en tant qu’individus d’une société ou d’une communauté. En ce sens, les normes de coexistence sociale visent à améliorer les relations entre les personnes et donc leur qualité de vie.

  • Respectez ce que les autres pensent d’un sujet commun. Par exemple, toutes les personnes ont des opinions diff√©rentes, cependant, elles doivent √™tre respect√©es ind√©pendamment du fait que nous ne partageons pas la m√™me id√©e.
  • Soyez poli avec chacune des personnes avec lesquelles nous interagissons. Par exemple, dites “permission”, s’il vous pla√ģt “,” merci “,” excusez-moi “, selon le cas.
  • Dans le lieu de r√©sidence, que ce soit un b√Ętiment ou une urbanisation, les voisins doivent contribuer au nettoyage et aux charges communes. Par exemple, effectuer des paiements de copropri√©t√©, placer les ordures dans les espaces indiqu√©s, √©viter d’endommager les espaces communs, entre autres.
  • Respectez et tol√©rez les diff√©rences culturelles de ceux qui nous entourent. Par exemple, aujourd’hui et gr√Ęce √† la mondialisation, de nombreuses personnes vivent en dehors de leur lieu d’origine, nous pouvons donc avoir des voisins avec des cultures et des coutumes diff√©rentes qui doivent √™tre respect√©es.
  • Respectez le code de la route, que ce soit en tant que pi√©ton ou conducteur de v√©hicule. Par exemple, traverser sur des lignes pi√©tonnes, arr√™ter le v√©hicule lorsque le feu est rouge, entre autres.
  • Respectez la propri√©t√© priv√©e. Par exemple, vous ne devez pas entrer dans le domicile d’une personne qui ne vous a pas invit√© √† entrer.
  • Donnez de l’aide ou partagez quelque chose quand quelqu’un traverse une situation particuli√®re. Par exemple, aider une grand-m√®re √† porter des sacs d’√©picerie √† sa porte d’entr√©e.
  • Respectez les id√©ologies politiques des autres. Par exemple, il existe diverses id√©ologies politiques qui doivent √™tre respect√©es ind√©pendamment du fait que leurs bases politiques ne sont pas partag√©es.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *