Renaissance

La Renaissance était un mouvement culturel correspondant à la période du 14ème au 16ème siècle avec son épicentre en Italie.

Ce mouvement a repris la vision de l’homme propos√©e par les anciennes cultures grecque et romaine, √† partir de laquelle une nouvelle id√©e de l’homme et du monde a √©t√© formul√©e, qui a servi de source d’inspiration pour la cr√©ation de diverses Ňďuvres artistiques, humanistes et scientifiques.

Avec la Renaissance est venu le L’humanisme, un courant de pens√©e qui a repris de nombreuses valeurs autour de l’√™tre humain, pr√©c√©demment propos√© par les penseurs grecs et romains, afin d’√©tablir l’ordre et le bien-√™tre social.

C’est donc un mouvement culturel qui a remplac√© la pens√©e th√©ocentrique par l’anthropocentrisme, une nouvelle fa√ßon de comprendre et d’interpr√©ter l’homme, la beaut√© et l’esth√©tique.

La Renaissance signifiait la transition du Moyen √āge √† l’√®re moderne. Les changements et d√©veloppements les plus importants et notoires √©taient √©vidents dans les arts, la science, la culture et la politique. Cela a conduit √† un changement dans la mani√®re de comprendre l’√™tre humain et le monde en g√©n√©ral.

Contexte historique de la Renaissance

La Renaissance a eu lieu entre les XIVe et XVIe si√®cles, originaire de Florence, en Italie, puis s’est r√©pandue dans le reste de l’Europe.

Cette fin d√©rive de la rinascita italienne propos√©e par l’artiste italien Giorgio Vasari dans son travail de compilations biographiques Vidas (1542-1550), dans lequel il expose la vision de la Renaissance.

Cependant, la premi√®re d√©finition de ce mouvement a √©t√© faite par l’historien fran√ßais Jules Michelet, dans son ouvrage Histoire de France au XV si√®cle. La Renaissance (1855).

La Renaissance a commenc√© l’√®re moderne. C’√©tait une p√©riode marqu√©e par le renouvellement de la pens√©e qui mettait la raison, la science et les math√©matiques au premier plan pour acc√©der √† de nouvelles connaissances. Cela a conduit √† d’importants changements culturels, sociaux, politiques et scientifiques.

Parmi les plus marquants figurent la n√©cessit√© de revenir aux valeurs propos√©es par les anciens philosophes grecs et romains, la d√©couverte de l’Am√©rique, l’apparition des pr√™teurs et des usuriers, les √©changes commerciaux transatlantiques, l’invention de l’imprimerie par Johannes Gutenberg et la diffusion des connaissances, entre autres.

√Ä l’√©poque, il y avait de nombreux riches marchands en Italie, √©galement connus sous le nom de m√©c√®nes, qui ont commenc√© √† investir dans la production d’Ňďuvres d’art. Ainsi, dans les villes de Florence, Venise et Rome, il y eut un grand boom de la production artistique et culturelle.

Cela a fait de l’Italie le centre de la Renaissance jusqu’√† ce que ce mouvement et sa production artistique et culturelle se r√©pandent dans le reste de l’Europe (o√Ļ les nouveaux √Čtats sont consolid√©s) et de l’Am√©rique (o√Ļ elle est arriv√©e tardivement) gr√Ęce aux √©changes commerciaux et aux conqu√™tes de nouvelles terres.

La Renaissance est un mouvement qui rompt avec les sch√©mas pr√©c√©dents et c√®de la place √† la pens√©e moderne expos√©e, principalement, √† travers la peinture, la sculpture, l’architecture et la litt√©rature.

√Čtapes de la Renaissance

Dernière Cène, Da Vinci

La Derni√®re C√®ne, du peintre L√©onard de Vinci (1495-1498). Class√© comme l’une des meilleures Ňďuvres de l’artiste, il est situ√© dans le couvent de Santa Maria delle Grazie, √† Milan.

La Renaissance s’est d√©velopp√©e en plusieurs √©tapes qui sont pr√©sent√©es ci-dessous.

Trecento

Le Trecento ou d√©but de la Renaissance est l’√©tape transitoire qui s’est d√©velopp√©e au XIVe si√®cle lors du passage du Moyen √āge √† l’√®re moderne. Les repr√©sentations artistiques pr√©sentaient d√©j√† un changement de cr√©ativit√©, notamment en peinture.

Parmi les artistes les plus en vue, on peut citer Giotto ou Giovanni Boccaccio.

Quattrocento

Le Quattrocento s’est d√©velopp√© en Italie et a dur√© tout le XVe si√®cle. A ce stade, la renaissance de diverses positions anciennes et, par cons√©quent, de l’anthropocentrisme, est fond√©e. Cependant, de nombreuses Ňďuvres ont touch√© des th√®mes religieux et mythologiques.

Les artistes inspir√©s par la culture gr√©co-romaine ont cherch√© √† repr√©senter la beaut√© et l’esth√©tique dans leurs Ňďuvres √† travers des formes √©quilibr√©es et harmonieuses.

De m√™me, les artistes √©taient soutenus par le m√©c√©nat (√©v√™ques, princes, comtes, ducs, nobles, bourgeois, entre autres) qui achetaient et commandaient des Ňďuvres d’art sur une base continue, ce qui favorisait la diffusion de l’art et de ses cr√©ateurs.

Au cours de ce si√®cle, un grand nombre d’√©glises et de palais ont √©t√© construits, dans l’architecture desquels des styles anciens d’arcs, de d√īmes et de colonnes ont √©t√© r√©cup√©r√©s. Tant dans la peinture que dans la sculpture, il suscite un int√©r√™t pour l’imitation de la nature, notamment en ce qui concerne l’anatomie de l’√™tre humain.

Parmi les artistes les plus reconnus, on peut citer Fra Filippo Lippi, Leonardo da Vinci, Sandro Botticelli, Piero della Francesca, Filipo Brunelleschi, Masaccio, entre autres.

Cinquecento

Le Cinquecento ou Haute Renaissance est la troisi√®me √©tape de la Renaissance qui a eu lieu dans la premi√®re moiti√© du XVIe si√®cle, dans laquelle il a eu sa plus grande expansion dans le reste de l’Europe, prenant des influences de diverses parties.

Les artistes recevaient des commandes d’Ňďuvres pour divers palais, en fait, c’est √† ce stade que la nouvelle basilique Saint-Pierre a √©t√© construite au Vatican. En outre, bon nombre de ses Ňďuvres √©taient √©loign√©es des th√®mes religieux.

Finalement, la Renaissance a c√©d√© la place au mani√©risme, repr√©sentant un tournant vers le style baroque de l’√©poque ult√©rieure.

Parmi les artistes les plus en vue de cette √©tape, nous pouvons citer Miguel √Āngel Bounarroti, Rafael Sanzio et Donato d’Angelo Bramante, entre autres.

Caractéristiques de la Renaissance

L'hypothèse. Fra Angelico

L’Annonciation, par le peintre Fra Ang√©lico OP (1430-1432). Il repr√©sente l’annonciation de la Vierge Marie.

Voici les principales caractéristiques de la Renaissance.

  • En opposition au th√©ocentrisme surgit l’anthropocentrisme, une perspective √† partir de laquelle l’homme (cr√©√© par Dieu) √©tait plac√© au centre de tout.
  • Apr√®s avoir admir√© la culture gr√©co-romaine, notamment pour sa vision de l’√™tre humain, les artistes ont cherch√© √† formuler une nouvelle √©chelle de valeurs √©thiques et morales diff√©rente de celle impos√©e au Moyen √āge.
  • Il y a eu une r√©√©valuation notoire de l’art classique dans la repr√©sentation des sujets mythologiques et dans les constructions architecturales.
  • Le rationalisme, en tant que ligne de pens√©e, a soulign√© que seule la raison peut atteindre la connaissance. Il a √©galement donn√© une plus grande valeur aux qualit√©s artistiques et scientifiques.
  • Les √©tudes scientifiques et les m√©thodes exp√©rimentales ont connu un plus grand essor √† la Renaissance, afin d’√©largir les connaissances et les id√©es sur la nature et l’univers.
  • Le m√©c√©nat √©tait d’une importance vitale dans la promotion de la production artistique et l’expansion de la Renaissance dans le reste de l’Europe. Il √©tait tr√®s prestigieux pour les riches de poss√©der des Ňďuvres d’art. Cela a √©galement donn√© une plus grande importance √† la figure de l’artiste dans la soci√©t√©.

Humanisme

L’humanisme √©tait un mouvement philosophique, intellectuel et culturel n√© √† la Renaissance, au XIVe si√®cle, en Italie. Son objectif √©tait de reprendre et d’int√©grer les valeurs humaines, de promouvoir l’√©ducation et la connaissance et de renforcer l’esprit humain.

En ce sens, l’humanisme a mis le th√©ocentrisme de c√īt√© (Dieu √©tait consid√©r√© comme le centre de tout) et a c√©d√© la place √† la doctrine anthropocentrique, √† partir de laquelle les valeurs humanistes n√©cessaires pour atteindre le bien-√™tre social et exalter les facult√©s des individus ont √©t√© reprises.

L’humanisme avait sa plus grande hauteur dans la litt√©rature des XIVe et XVe si√®cles. Parmi les auteurs les plus √©minents, on peut citer Dante Alighieri, Francesco Petrarta et Giovanni Boccaccio.

Ňíuvres les plus marquantes de la Renaissance

Voici les Ňďuvres les plus marquantes de la Renaissance, caract√©ris√©e par l’anthropocentrisme et la vision de la nature est r√©√©valu√©e.

Littérature de la Renaissance

Portrait de Miguel de Cervantes

Portrait de Miguel de Cervantes y Saavedra, par le peintre Juan de Jauregui y Aguilar. Il est consid√©r√© comme l’une des figures litt√©raires les plus importantes de la langue espagnole.

Caract√©ris√© en reprenant les th√®mes li√©s aux valeurs propos√©es dans la culture gr√©co-romaine classique, et dont les id√©es se sont rapidement d√©velopp√©es gr√Ęce √† l’invention de l’imprimerie (1440), par Johannes Gutenberg. Parmi les auteurs et Ňďuvres les plus reconnus, on trouve:

  • Dante Alighieri, Divine Com√©die (1304-1308).
  • Giovanni Boccaccio, Decameron (1351).
  • √Črasme de Roterdan, √† l’√©loge de la folie (1511).
  • Luis de Cam√Ķes, Les Lus√≠adas (1572).
  • Ludovico Aristoso, Orlando furioso (1532).
  • Michel de la Montaigne, Essais (1580).
  • Miguel de Cervantes, Don Quichotte de la Manche (1605).
  • William Shakespeare, Macbeth (1606).

Architecture de la Renaissance

D√īme de la basilique Saint-Pierre

Image int√©rieure du dessin r√©alis√© par l’artiste Michelangelo Buonarroti, pour le d√īme de la Basilique Papale de Saint Pierre, Vatican.

En architecture, on a cherch√© √† donner un plus grand ordre aux villes. Par cons√©quent, il se caract√©risait par la pr√©sentation de constructions plus harmonieuses, dans lesquelles les mod√®les de l’architecture gr√©co-romaine et les principes de la g√©om√©trie et des math√©matiques √©taient pris en compte. Parmi les principaux artistes et Ňďuvres figurent:

  • Donato d’Angelo Bramante, Basilique Papale de Saint Pierre, Vatican.
  • Michelangelo Buonarroti, D√īme de la Basilique Papale de Saint Pierre, Vatican.
  • Giorgio Vasari, Galerie des Ufizzi, Florence.
  • Palais de Santa Cruz, Valladolid.
  • Monast√®re des Hi√©ronymites, Lisbonne.

Peinture de la Renaissance

La naissance de Vénus, Botticelli

La naissance de Vénus (1485-1486), Sandro Botticelli. Ce travail est dans la Galeria degli Uffizi, Florence.

La peinture de la Renaissance a √©t√© influenc√©e par l’humanisme, l’interpr√©tation du naturalisme, le style individuel de chaque artiste, la repr√©sentation de portraits, des sc√®nes religieuses, historiques et mythologiques. Les sc√®nes mythologiques √©taient l’excuse de la repr√©sentation de nus f√©minins pour la premi√®re fois.

Les caract√©ristiques picturales essentielles de cette p√©riode sont la perspective du point de fuite, l’utilisation du raccourci, la technique du clair-obscur et l’√©tude de l’anatomie humaine. √Ä cela s’ajoute l’utilisation de la technique de la peinture √† l’huile sur toile.

Parmi les principaux peintres figurent:

  • Fra Angelico OP, l’Annonciation (1430-1432).
  • Masaccio, Eve du paradis L’expulsion d’Adam et terrestre (1425-1428).
  • Fra Filippo Lippi, Vierge √† l’enfant (1440-1445).
  • Paolo Uccello, Portrait d’une dame (1450).
  • Sandro Botticelli, La naissance de V√©nus (1485-1486).
  • L√©onard de Vinci, La Derni√®re C√®ne (1495-1498).
  • Miguel √Āngel Buonarroti, le jugement dernier (1537-1541).
  • Titien, la Bacchanale (1518-1519).

Sculpture de la Renaissance

La piété. Michel Ange

Pi√©t√©, Michel-Ange (1499). Cette Ňďuvre est situ√©e dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican, et est en marbre.

Il √©tait caract√©ris√© par la repr√©sentation de la nature et de l’anthropocentrisme. Parmi les Ňďuvres les plus remarquables figurent:

  • Lorenzo Ghiberti, porte du paradis (1425-1452).
  • Miguel √Āngel Buonarroti, La piedad (1499).

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *