Stéréotype

Le st√©r√©otype est un concept, id√©e ou mod√®le d’image attribu√© √† des personnes ou √† des groupes sociaux, souvent de mani√®re pr√©con√ßue et sans fondements th√©oriques.

En bref, les stéréotypes sont des impressions, des préjugés et des étiquettes largement créés et simplifié par le bon sens.

Avec le développement des sociétés, des stéréotypes ont été créés et normalisés divers aspects liés aux êtres humains et à leurs actions.

De cette fa√ßon, ces mod√®les ou clich√©s se sont r√©p√©t√©s au fil du temps, ce qui a g√©n√©r√© des mod√®les impersonnels et des id√©es pr√©con√ßues, qui √† leur tour ont √©t√© reproduits par les cultures et reproduits dans les m√©dias, comme la t√©l√©vision, Internet et bien d’autres. utilis√© dans des programmes humoristiques.

Stéréotype.1

Un homme qui fait des travaux m√©nagers est un exemple de renversement des r√īles de genre traditionnels.

Cependant, ces stéréotypes ou comportements sont modifiés et ajustés à la réalité qui correspond à un moment spécifique, donc ces schémas ou préjugés sont variables.

Par exemple, aujourd’hui vous pouvez trouver des familles dans lesquelles la femme s’occupe du soutien √©conomique et l’homme des travaux m√©nagers. Dans ce cas, le changement de r√īle au foyer peut renforcer les valeurs familiales et renforcer l’union et la compr√©hension entre ses membres.

Les st√©r√©otypes, en g√©n√©ral, sont appliqu√©s inconsciemment, car ce sont des concepts li√©s √† l’histoire, √† la g√©ographie, aux cultures et aux croyances de nos soci√©t√©s.

De plus, il faut tenir compte du fait que ces mod√®les st√©r√©otyp√©s sont li√©s, avant tout, √† des aspects physiques, par exemple, lorsque nous voyons une fille habill√©e de mani√®re masculine, nous avons l’intuition qu’elle est homosexuelle, bien que nous ne soyons pas s√Ľrs.

Pour cette raison, ces évaluations peuvent être à la fois affirmées et erronées et, souvent, désobligeantes et préconçues, de sorte que les sentiments des gens peuvent souvent être blessés.

Cependant, bien que les st√©r√©otypes puissent pr√©senter des opinions positives ou n√©gatives, ils ont presque toujours des aspects n√©gatifs, d’o√Ļ l’importance d’inculquer la tol√©rance et de comprendre que tous les individus sont diff√©rents.

Il convient de rappeler que le terme st√©r√©otype d√©rive du grec, √©tant un mot form√© par l’union des mots st√©r√©√≥s, qui signifie ¬ęsolide¬Ľ, et t√Ĺpos, qui signifie ¬ęimpression, moule¬Ľ, c’est-√†-dire ¬ęimpression solide¬Ľ.

Types de stéréotypes

Différents types de stéréotypes ont été créés à partir des comportements, actions, capacités, aspects physiques, entre autres, des personnes. Voici les types de stéréotypes les plus courants dans la société:

Stéréotype de la beauté

Le st√©r√©otype de la beaut√© est ce mod√®le standard qui a √©t√© √©tabli sur ce qui est consid√©r√© comme le plus beau ou le plus attrayant dans l’esprit des gens sur les aspects physiques des individus.

En ce sens, on peut penser à des modèles qui travaillent sur le stéréotype de la beauté, dans lesquels le corps et le poids sont des caractéristiques cruciales.

Cependant, il faut garder √† l’esprit que les st√©r√©otypes de beaut√©, c’est-√†-dire ce qui est consid√©r√© comme ¬ębeau¬Ľ, peuvent varier en fonction de la culture √† laquelle on appartient. Par exemple, le mod√®le st√©r√©otyp√© de la beaut√© qui existe au Japon peut √™tre diff√©rent des mod√®les mexicains.

Cependant, avec l’approfondissement des relations internationales et l’ampleur de la mondialisation, les stéréotypes ont été ajustés de manière plus large et homogène, ce qui a conduit à une généralisation des stéréotypes dans le monde.

Par conséquent, il est extrêmement important de souligner que les stéréotypes de beauté imposés par les médias et autres canaux de communication ne reflètent pas fidèlement la diversité des corps et des caractéristiques physiques que les individus présentent.

Tous les √™tres humains sont uniques, c’est ce qui nous rend particuliers et attirants aux yeux des autres. Par cons√©quent, les gens doivent renforcer notre estime de soi et valoriser ceux qui nous entourent pour qui ils sont et non pour leurs diff√©rences physiques.

Voir aussi Adolescence.

Stéréotype social et économique

Li√©, avant tout, √† la classe sociale √† laquelle appartient l’individu, ce st√©r√©otype est largement diffus√© par les m√©dias.

Le cin√©ma peut √™tre un cas int√©ressant pour analyser la relation entre les diff√©rentes positions socio-√©conomiques des gens, par exemple, entre les pauvres ou les riches, o√Ļ les premiers sont consid√©r√©s comme inf√©rieurs √† l’autre, car ils ont moins de biens mat√©riels.

Souvent, cela est reproduit de mani√®re positive, par exemple, lorsque le pauvre individu de l’histoire a une fin heureuse en raison de ses valeurs et de ses principes.

Cependant, les st√©r√©otypes peuvent g√©n√©rer des sentiments ind√©sirables chez leurs destinataires, lorsque des expressions telles que ¬ęles filles riches sont futiles et ne pensent qu’√† l’argent¬Ľ sont utilis√©es; ¬ęLes enfants riches sont de bons nerds¬Ľ, entre autres.

Ce type de st√©r√©otype peut g√©n√©rer des sentiments d’inf√©riorit√© ou de sup√©riorit√© qui, d’une mani√®re ou d’une autre, affectent les relations des personnes et leurs relations avec les autres. Les diff√©rences sociales ne devraient pas √™tre une barri√®re entre les relations humaines.

Stéréotype de genre

Stéréotype de genre

Les st√©r√©otypes de genre sont souvent projet√©s dans les jouets d√®s le plus jeune √Ęge.

Très pratiqué par la société, dès notre naissance, des stéréotypes nous sont attribués, par exemple, la couleur bleue est pour les garçons et la couleur rose est pour les filles. La même chose arrive quand on pense offrir un cadeau, on offre une voiture pour le garçon et une poupée pour la fille.

Tous ces modèles ont été développés par la société; Cependant, il faut être prudent dans la pratique de ces modèles, car ils peuvent être dérogatoires et peuvent même être modifiés au fil du temps.

En ce qui concerne les st√©r√©otypes de genre, nous pouvons mentionner ¬ęl’homophobie¬Ľ ou l’aversion pour les relations homo-affectives.

Le machisme et la misogynie sont également appliqués aux stéréotypes concernant les problèmes du sexe féminin et masculin.

En ce sens, de nombreux st√©r√©otypes sont produits quotidiennement, par exemple, une publicit√© pour des d√©tergents dans laquelle seules les femmes apparaissent, ou dans les phrases prononc√©es ¬ęla place des femmes est la cuisine¬Ľ, ¬ęc’est le travail des hommes¬Ľ, entre autres .

Par cons√©quent, il est important de souligner √† la maison que les hommes et les femmes ont les m√™mes droits et devoirs, ils doivent donc √™tre trait√©s avec respect, m√™me s’ils ont des tendances sexuelles diff√©rentes des n√ītres.

Stéréotypes ethniques et culturels

Stéréotype culturel

Un mariachi est un exemple typique du stéréotype culturel mexicain.

Un autre st√©r√©otype tr√®s d√©velopp√© est celui associ√© aux races, aux ethnies et aux cultures. Pour cette raison, lorsque nous pensons √† un Chinois, nous attribuons divers jugements de valeur, tels que le fait qu’ils soient marchands et propri√©taires de grands magasins. M√™me si tous les Arabes sont des terroristes, les Argentins sont arrogants ou les Br√©siliens sont les meilleurs joueurs de football.

En plus de cela, et non moins important, il y a ce st√©r√©otype associ√© √† la couleur de la peau, c’est pourquoi les Noirs et les Asiatiques sont souvent marqu√©s de diverses mani√®res p√©joratives et encouragent le racisme.

Avec les progr√®s de la mondialisation, de nombreux st√©r√©otypes culturels ont √©t√© d√©velopp√©s par la soci√©t√©. √Ä ce propos, on peut penser √† la x√©nophobie, un pr√©jug√© qui d√©finit l’aversion pour les √©trangers, ou tout ce qui est diff√©rent de notre culture, et qui devient de plus en plus perceptible chaque jour et g√©n√®re des attitudes d’intol√©rance et de discrimination accrues.

En outre, l’ethnocentrisme est un autre type de pr√©jug√©, g√©n√©r√© par des st√©r√©otypes culturels, dans lequel le terme est appliqu√© pour d√©finir la sup√©riorit√© d’une culture sur une autre.

Cependant, il est beaucoup plus satisfaisant et enrichissant d’apprendre de ceux qui sont diff√©rents de nous pour approfondir nos connaissances sur ce qui est √©tranger et diff√©rent, apprendre d’autres langues, se renseigner sur d’autres coutumes.

Autrement dit, prendre de la mondialisation les aspects positifs qu’elle peut nous offrir, comme conna√ģtre le reste du monde √† travers ce que les autres peuvent partager avec nous.

Voir aussi Globalisation.

Stéréotype et préjugés

Si le st√©r√©otype est les impressions utilis√©es pour juger les gens pour leur comportement, nous pouvons avoir l’intuition que ces √©valuations sont souvent √©troitement li√©es aux pr√©jug√©s.

Il ne faut pas oublier que les pr√©jug√©s, ainsi que les st√©r√©otypes, d√©coulent des attributions faites aux personnes, de sorte que des jugements de valeur sont port√©s sur un certain aspect des individus, qu’il s’agisse de leur classe sociale, de leur culture, de leur religion, de leur appartenance ethnique, de leur couleur de peau ou de leur sexe. pr√©f√©rence.

De cette mani√®re, nous arrivons √† la conclusion que les st√©r√©otypes renforcent les pr√©jug√©s, c’est-√†-dire qu’ils sont √† la base de divers types de pr√©jug√©s, qui g√©n√®rent des violences verbales ou physiques entre les individus. Pour cette raison, les st√©r√©otypes sont d√©sagr√©ables pour de nombreuses personnes en fonction de leurs conditions et de leurs caract√©ristiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *