Système nerveux

Le système nerveux est un ensemble d’organes qui forment un rĂ©seau de communication, de traitement et contrĂ´le du fonctionnement des autres systèmes corporels. Par consĂ©quent, il s’occupe du comportement et des sensations de l’individu, du mouvement volontaire et involontaire. De plus, il dispose Ă©galement d’un centre de stockage d’informations et de mĂ©moire.

La cellule principale du système nerveux est le neurone. Dans les tissus nerveux, on distingue une zone grise et une zone blanche. Dans la matière grise les corps des neurones sont concentrés, tandis que la matière blanche est formée par les extensions o axones des neurones.

Le système nerveux est divisĂ© en système nerveux central et système nerveux pĂ©riphĂ©rique. On peut mieux l’apprĂ©cier ainsi: le système nerveux central est Mexico, tandis que les autoroutes et les autoroutes sont le système nerveux pĂ©riphĂ©rique.

Classification du système nerveux

Le système nerveux humain est classé en:

  • Système nerveux central: comprend le cerveau et la moelle Ă©pinière.
  • Système nerveux pĂ©riphĂ©rique: Ă  son tour, il est divisĂ© en système nerveux pĂ©riphĂ©rique et système autonome sympathique et parasympathique.

Fonctions du système nerveux

Dans le système nerveux central, le fonctions de contrĂ´le du corps. Telle est l’importance de ces organes, qui sont protĂ©gĂ©s par le crâne, la colonne vertĂ©brale, les mĂ©ninges et le liquide cĂ©phalo-rachidien.

La mĂ©ninges il existe trois membranes: la dure-mère, la matière arachnoĂŻdienne et la pie-mère, qui entourent les structures du système nerveux central. Entre les mĂ©ninges, on trouve le liquide cĂ©phalo-rachidien qui sert de support et d’amortisseur.

Le système nerveux périphérique est responsable de la propagation du signal nerveux de la périphérie (muscles, peau, sens) au cerveau ou à la moelle épinière.

Organes du système nerveux central

Structurellement, le système nerveux central est composĂ© du cerveau et de la moelle Ă©pinière. L’encĂ©phale, Ă  son tour, comprend le cerveau, le cervelet, le diencĂ©phale et le tronc cĂ©rĂ©bral.

Cerveau

Les vertĂ©brĂ©s sont les seuls animaux dont le cerveau fait partie de leur système nerveux central. Dans l’espèce humaine, le cerveau est l’organe le plus dĂ©veloppĂ© du cerveau. Il est protĂ©gĂ© par les os du crâne dans la tĂŞte.

Le cortex cĂ©rĂ©bral est la partie externe superficielle du cerveau, montrant des plis (circonvolutions) et des plis (sulci). Les fonctions les plus compliquĂ©es, telles que le langage, l’apprentissage, les sensations et le raisonnement, sont enregistrĂ©es dans le cortex cĂ©rĂ©bral.

On peut également distinguer deux grandes portions ou hémisphères, interconnectés par le corps calleux. Ce sont les hémisphères gauche et droit.

Cervelet

cervelet

Vue frontale et latérale du cervelet.

Le cervelet tire son nom du latin et signifie «petit cerveau». Il est situé derrière et sous le cerveau. Leurs fonctions sont:

  • contrĂ´ler les muscles pour l’Ă©quilibre,
  • aider Ă  la coordination des mouvements et
  • aider Ă  apprendre de nouvelles habiletĂ©s motrices.

Diencephalon

Il est composĂ© du thalamus et de l’hypothalamus. Le thalamus est responsable de la transmission des impulsions sensorielles qui vont au cortex cĂ©rĂ©bral et des impulsions motrices du cortex Ă  la moelle Ă©pinière.

L’hypothalamus est en dessous du thalamus. Cet organe est très important car il rĂ©gule la tempĂ©rature, la soif, l’appĂ©tit et le sommeil. Il reprĂ©sente Ă©galement le pont entre le système nerveux et le système endocrinien, car il contrĂ´le la glande pituitaire, qui est la glande endocrine maĂ®tresse.

Tronc cérébral

tronc cérébral

Le tronc cérébral est situé sous le cerveau.

Le tronc cérébral relie le cerveau à la moelle épinière. Il est composé de la moelle épinière, du pons et du mésencéphale. Leurs fonctions sont:

  • contrĂ´ler les fonctions respiratoires, digestives et cardiaques,
  • coordonner les signaux moteurs envoyĂ©s du cerveau au reste du corps et
  • contrĂ´ler les rĂ©flexes des yeux, de la tĂŞte et du cou.

Moelle épinière

moelle épinière

La moelle Ă©pinière sort du tronc cĂ©rĂ©bral et atteint l’extrĂ©mitĂ© de la colonne vertĂ©brale.

La moelle Ă©pinière est un tube de fibres nerveuses logĂ© dans la colonne vertĂ©brale et a la forme d’un papillon lorsqu’il est coupĂ©.

Les nerfs spinaux proviennent de la moelle épinière, qui fait partie du système nerveux périphérique. Ses fonctions comprennent:

  • transmettre les signaux gĂ©nĂ©rĂ©s dans le cerveau,
  • envoyer des signaux sensoriels Ă  traiter dans le cerveau et
  • contrĂ´ler les rĂ©flexes moteurs, qui sont des rĂ©actions rapides Ă  certains stimuli qui ne nĂ©cessitent pas la participation consciente du cerveau.

En cas de lĂ©sion de la moelle Ă©pinière, les informations du cerveau cessent d’ĂŞtre transmises, ce qui peut entraĂ®ner une perte de mouvement ou une paralysie.

Système nerveux périphérique

système nerveux périphérique

Le réseau de nerfs qui se déplacent dans tout le corps constitue le système nerveux périphérique.

Le système nerveux pĂ©riphĂ©rique est constituĂ© du nerfs, qui sont les voies par lesquelles l’information entre et sort du système nerveux central. Les nerfs en viendraient Ă  reprĂ©senter les câbles Ă  travers lesquels l’Ă©lectricitĂ© est conduite.

Contrairement au système nerveux central, le système nerveux pĂ©riphĂ©rique n’est pas protĂ©gĂ© par les os ou les membranes, il est donc exposĂ© Ă  des dommages physiques et chimiques.

Les nerfs qui transportent les informations vers le cerveau ou la moelle Ă©pinière forment le voies sensorielles ou affĂ©rentes, c’est-Ă -dire qu’ils sont liĂ©s aux sens et aux sensations.

D’autre part, les nerfs qui transportent les informations du système nerveux central vers les organes effecteurs sont appelĂ©s voies motrices ou effĂ©rentes, c’est-Ă -dire les rĂ©ponses du mouvement.

12 appartiennent au cerveau nerfs crâniens qui reçoivent des informations des sens et produisent des réponses motrices de la tête et du cou. Tout 31 nerfs spinaux ou spinal sont les nerfs qui proviennent de la moelle épinière.

Système nerveux somatique

Le système nerveux somatique est constitué des nerfs efférents qui atteignent les muscles squelettiques. Ce système contrôle ainsi les muscles pour produire des mouvements volontaires.

Le cĂ©lèbre physicien thĂ©oricien Stephen Hawking (1942-2018) souffrait d’une maladie affectant son système nerveux somatique, la sclĂ©rose latĂ©rale amyotrophique ou encore la maladie de Lou-Gehrig. Ă€ cause de cela, il Ă©tait incapable de bouger ou de parler, mĂŞme si son cerveau Ă©tait en parfait Ă©tat.

Système nerveux autonome

Le système nerveux autonome est constituĂ© de voies effĂ©rentes qui atteignent le muscle cardiaque et le muscle lisse d’autres organes internes. Ce système rĂ©gule le fonctionnement du cĹ“ur, des poumons, du tube digestif et du système excrĂ©teur.

Comme son nom l’indique, le système autonome se gouverne lui-mĂŞme et est indĂ©pendant du contrĂ´le conscient. Il est divisĂ© en deux systèmes antagonistes ou opposĂ©s: le sympathique et le parasympathique.

Système autonome sympathique

Le système autonome sympathique est responsable des effets que nous ressentons lorsque nous sommes dans une situation stressante. L’activation de ce système est essentielle pour se dĂ©fendre contre les dangers ou pour s’en Ă©chapper.

La noradrĂ©naline et l’adrĂ©naline sont les neurotransmetteurs qui stimulent ces rĂ©ponses, c’est pourquoi il est Ă©galement connu sous le nom de système adrĂ©nergique.

Système parasympathique autonome

Le système parasympathique autonome coordonne les fonctions rĂ©gulières du corps lorsque nous sommes calmes et dĂ©tendus. Dans ce système, le neurotransmetteur en charge est l’acĂ©tylcholine, c’est pourquoi il est Ă©galement connu sous le nom de système cholinergique.

Comparaison des systèmes autonomes sympathique et parasympathiqueEffets sympathiques Effets parasympathiques

RĂ©pondez “combattez ou courez”RĂ©ponse au repos
Dilatation de la pupilleContraction de la pupille
Inhibition de la salivationStimulation de la salivation
Relaxation des bronchesContraction des bronches
Fréquence cardiaque accéléréeDiminution de la fréquence cardiaque
Inhibition de la digestionStimulation de la digestion
Peau pâleRougeur de la peau
Relaxation de la vessieContraction de la vessie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *