Types de langues

La langue est un syst√®me de communication utilis√© √† la fois par les √™tres humains et les animaux, qui nous permet d’exprimer des sentiments, des √©motions ou des id√©es afin de satisfaire nos besoins expressifs.

Par conséquent, la langue utilise diverses ressources telles que les signes, les significations et les éléments de base de la communication (expéditeur, destinataire et message).

L’√™tre humain fait un usage complexe du langage, et ceci est d√Ľ √† l’utilisation de signes linguistiques et graphiques, y compris des expressions corporelles, pour mener √† bien tout un processus de communication et d’√©change d’informations.

Pour sa part, les animaux utilisent leurs sens olfactif, visuel, auditif et tactile, ainsi que des signaux sonores pour communiquer.

Ainsi, différents types de langage peuvent être présentés en fonction des éléments et des codes utilisés, ainsi que de leur objectif, entre autres.

Langue verbale

La langue verbale est celle que les gens utilisent à tout moment pour communiquer avec les autres, ce sont donc les langues classées comme: oral et écrit.

Langage oral

Langage oral

Le langage oral est celui utilisé dans les réunions de travail, les rencontres entre amis et dans une grande partie de nos communications quotidiennes.

La langue orale est celle qui utilise le mot parl√©, dans n’importe quelle langue, et se fait par l’articulation d’un son ou d’un groupe de sons avec diff√©rents types d’intonation, ce qui peut donner une charge plus ou moins lourde √† ce qui est exprim√©, que ce soit un sentiment, une opinion, un ordre, entre autres.

C’est l’une des langues les plus utilis√©es par les √™tres humains, elle est dynamique et s’apprend d√®s l’enfance, m√™me quand on ne sait ni √©crire ni lire.

Par exemple, une r√©union de travail, une conversation entre amis ou connaissances, une pr√©sentation, un appel t√©l√©phonique, la pr√©sentation d’un travail acad√©mique, une conf√©rence sur l’entrepreneuriat, entre autres.

Langue écrite

Langue écrite

La langue √©crite doit √™tre r√©alis√©e de mani√®re coh√©rente, en respectant les r√®gles de grammaire et d’orthographe de chaque langue.

La langue √©crite est celle qui utilise la repr√©sentation graphique des mots parl√©s et, que contrairement au langage oral, ils sont refl√©t√©s sur papier ou dans les divers programmes num√©riques par l’√©criture. Ainsi, la langue √©crite dure plus longtemps, r√©ussissant ainsi √† transmettre une plus grande quantit√© de connaissances entre les g√©n√©rations.

De même, comme dans la langue orale, les mots écrits contiennent des lettres qui sont organisées de manière cohérente pour leur écriture correcte, leur compréhension et leur lecture ultérieure. Cependant, la langue écrite est déterminée par une série de règles de grammaire, qui doivent être connues pour pouvoir écrire correctement.

Par exemple, vous pouvez mentionner une lettre, un article de journal, un paragraphe d’un texte, un po√®me, une histoire, entre autres.

Langage non verbal

Le langage non verbal est celui qui n’utilise pas le mot parl√© ou √©crit, mais plut√īt des symboles, des ic√īnes, des gestes du visage ou du corps, entre autres, afin de communiquer un message.

Langage iconique

C’est un type de langage non verbal dans lequel utilise des images ou des ic√īnes pour transmettre un message, qui sont combin√©es de diff√©rentes mani√®res pour repr√©senter les principales caract√©ristiques de quelque chose. Il existe m√™me des cas o√Ļ ces ic√īnes font partie du savoir collectif, elles sont donc tr√®s faciles √† identifier.

Par conséquent, le langage iconique utilise des images pour faire une représentation graphique de la réalité à travers son interprétation linguistique et visuelle.

Par exemple, les feux de signalisation, les feux de signalisation, le symbole de recyclage, entre autres.

Langue faciale

Langue faciale

Le langage du visage est généralement très expressif en termes de ce que nous pensons ou ressentons à un moment donné.

Le langage du visage est celui qui est directement lié aux mouvements du visage que les gens effectuent, consciemment ou inconsciemment, quand ils souhaitent communiquer sans utiliser la parole.

Chaque geste a un sens, parfois plus clair que d’autres, cependant, en g√©n√©ral, le message est facilement identifi√© par le destinataire car le visage est tr√®s expressif. De plus, bon nombre de ces gestes faciaux sont accompagn√©s d’autres gestes corporels.

Par exemple, sourire en guise de remerciement, froncer les sourcils pour exprimer un mécontentement ou un malentendu, un regard fixe qui exprime la colère, avoir les yeux grands ouverts comme une peur ou une peur, avoir un regard tombant et des sourcils qui expriment la tristesse, entre autres.

Langage kinésique

Langage kinésique

Il existe des expressions corporelles qui √©mettent un message tr√®s clair sans qu’il soit n√©cessaire d’utiliser le mot parl√©.

Le langage kin√©sique est celui qui s’exprime √† travers les mouvements du corps, y compris les gestes du visage et les odeurs corporelles.

Par exemple, la fa√ßon dont nous marchons, b√Ęillant dans un r√™ve ou sans int√©r√™t, rougir de honte, lever les bras de bonheur, croiser les bras dans l’inconfort, placer nos mains ensemble sous le menton en supplication, nous positionner les mains sur la t√™te comme une angoisse , entre autres.

Langage proxémique

D√©signe le type de langage qui part de la proximit√© ou de la distance qui existe entre l’exp√©diteur et le destinataire pendant le processus de communication. Ce type de communication peut √™tre affect√© selon diff√©rentes cultures ou contextes, car la proximit√© entre les personnes, plus les gestes corporels, transmettent un message particulier.

Par exemple, selon la proximité qui existe entre deux personnes qui se parlent, on peut indiquer à quel point elles se connaissent ou quel est le niveau de confiance ou de relation qui existe entre elles.

Langage artificiel

Le langage artificiel est appel√© ces langages qui se caract√©risent par leur objectivit√© et par le fait qu’ils ont √©t√© pr√©alablement construits et organis√©s dans le but de satisfaire un type de besoin communicatif, ils diff√®rent donc du langage naturel parce qu’il ne s’agit pas d’un langage exprim√© spontan√©ment.

Par exemple, langage formel, langages de programmation, langage mathématique, entre autres.

Langue littéraire

Langue littéraire

La langue litt√©raire consiste √† embellir, mettre en valeur ou exposer des id√©es, des pens√©es ou des caract√©ristiques d’un objet, d’une personne ou d’un espace en utilisant les ressources linguistiques utilis√©es par la langue.

La langue litt√©raire est appel√©e celle qui est utilis√©e avec plus de soin et de d√©licatesse que le reste des langues, et c’est parce que utilise largement les ressources litt√©raires afin d’embellir et d’enrichir les id√©es, pens√©es et sensations expos√©es √† travers l’√©crit.

Les √©crivains utilisent le langage litt√©raire pour recr√©er leurs histoires, qu’il s’agisse d’histoires, de romans, de drames, de po√®mes, de pi√®ces de th√©√Ętre, entre autres, et c’est parce qu’ils accordent une grande importance √† la mani√®re dont les personnages, les √©v√©nements, les espaces sont d√©crits., Objets, moments , entre autres.

Par exemple, “Il se sentait oubli√©, non pas avec l’oubli r√©parable du cŇďur, mais avec un autre oubli plus cruel et irr√©vocable qu’il savait tr√®s bien, parce que c’√©tait l’oubli de la mort.” Cent ans de solitude, Gabriel Garc√≠a M√°rquez.

Langage scientifique ou technique

Langage technique

Le langage technique est utilis√© pour d√©velopper et appliquer des connaissances dans un domaine professionnel ou d’√©tude.

Le langage scientifique ou technique est celui qui utilise un groupe de personnes qui se sp√©cialisent dans un domaine d’√©tude des sciences naturelles ou sociales, afin de faire conna√ģtre une s√©rie de connaissances et d’informations, il n’est donc pas facile √† comprendre pour des sujets qui ne connaissent pas un sujet ou un domaine particulier.

C’est un langage qui se caract√©rise par √™tre objectif (clair et direct) et normatif (c’est un langage d’un domaine), par cons√©quent il peut transmettre des informations dans un but th√©orique ou pratique.

Par exemple, le langage et les termes avec lesquels un groupe de cardiologues communique sont diff√©rents de ceux utilis√©s par les ing√©nieurs civils, les programmeurs, les math√©maticiens, les juges et les avocats, entre autres. Dans les deux cas, chaque groupe utilise un langage scientifique ou technique pour pr√©senter des id√©es et des connaissances d’int√©r√™t commun.

Par exemple, les langages de programmation Java ou le langage mathématique.

Langue formelle

Le langage formel est celui qui Il est utilis√© dans ces circonstances de nature professionnelle, acad√©mique ou formelle en g√©n√©ral, comme une activit√© diplomatique, entre autres. C’est un langage qui exprime des id√©es de mani√®re coh√©rente et organis√©e.

Il se caract√©rise par l’utilisation d’un langage impersonnel et respectueux, n’utilisant pas de vocabulaire familier ou de contractions de mots, il n’utilise pas de charges et la r√©p√©tition des mots est √©vit√©e. En g√©n√©ral, le langage formel utilise les pronoms ¬ęvotre¬Ľ, ¬ęvous¬Ľ ou ¬ęvous¬Ľ et des termes techniques ou des termes sp√©cifiques √† un certain domaine.

Par exemple, “Les sp√©cialistes en √©conomie sugg√®rent que vous √©vitiez d’investir avec vos actions dans le domaine de l’automobile √©tant donn√© l’instabilit√© constante des prix du carburant.”

Langage naturel

Langage naturel C’est celui que les gens utilisent quotidiennement et spontan√©ment pour accomplir l’acte de communication dans n’importe quelle langue. De m√™me, il se caract√©rise par le fait qu’il s’agit d’une langue apprise √† mesure que les gens grandissent, et qui est typique d’une culture et d’un environnement social.

C’est un langage qui a √©volu√© au fil du temps et qui s’oppose au langage artificiel, qui a √©t√© cr√©√© dans un but pr√©cis.

Un exemple de langage naturel est langue vernaculaire qui est celui qui d√©rive d’une langue maternelle d’un endroit, comme l’espagnol en Espagne.

Langage informel

Le langage informel est appelé celui que les gens utilisent au quotidien pour communiquer avec notre famille, nos amis ou des personnes de confiance avec qui nous pouvons utiliser des expressions familières, des charges ou des contractions de mots.

C’est un langage qui est li√© au contexte dans lequel il est utilis√©. Dans ce type de langage, l’utilisation de technicit√© et d’autres ressources utilis√©es dans un langage formel est √©vit√©e.

Par cons√©quent, il est courant d’exprimer des phrases charg√©es √©motionnellement en fonction de la situation, dans lesquelles les interlocuteurs se sentent en confiance pour dire ce qu’ils ressentent sans avoir besoin d’utiliser un dispositif litt√©raire sp√©cifique, entre autres.

Par exemple, ¬ęAna, aujourd’hui a √©t√© une journ√©e fantastique √† l’universit√©, nous nous sommes beaucoup amus√©s¬Ľ.

Langue culte

La langue cultiv√©e est celle qui s’appuie sur la richesse linguistique du langage naturelPar cons√©quent, les locuteurs n’ont pas besoin de recourir √† un langage formel ou technique pour d√©velopper un discours fluide et correct du point de vue grammatical. C’est parce que les gens, soit parce qu’ils ont l’habitude de lire, soit parce qu’ils ont une connaissance approfondie de la culture g√©n√©rale, peuvent √©viter de s’exprimer de mani√®re incorrecte ou avec des vulgarismes.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *