Types d’√©nergie

L’√©nergie est la capacit√© de travailler et en tant que telle, elle se manifeste de diff√©rentes mani√®res. En ce sens, il existe deux types fondamentaux d’√©nergie: l’√©nergie de position ou de condition, √©galement appel√©e √©nergie de stockage ou √©nergie potentielle , et l’autre est l’√©nergie en action ou en mouvement et est appel√©e √©nergie cin√©tique .

Les deux types d’√©nergie peuvent se transformer l’un en l’autre et font partie d’autres formes d’√©nergie. Selon la source dont ils proviennent, on peut parler d’√©nergie √©lectrique, nucl√©aire, chimique, radiante ou magn√©tique.

√Čnergie cin√©tique

bowling à énergie cinétique

L’√©nergie cin√©tique de la boule de bowling fait tomber les quilles.

L’√©nergie cin√©tique est l’ √©nergie en action, l’√©nergie du mouvement . Cela d√©pend de la quantit√© de masse du corps et aussi de la vitesse. Ainsi, une boule de bowling abatra plus de quilles qu’une bille parce qu’elle a plus de masse; une boule de bowling plus rapide sera plus efficace qu’une boule lente.

Les √™tres humains peuvent exploiter l’√©nergie cin√©tique de nombreuses ressources naturelles √† leur avantage. Par exemple, le vent est de l’air en mouvement, et les √©oliennes en profitent pour produire de l’√©lectricit√©.

Voir aussi √Čnergie cin√©tique.

√Čnergie potentielle

L’√©nergie potentielle est l’autre type d’√©nergie de base et est li√©e √† la position ou √† l’√©tat d’un objet par rapport √† un autre .

L’√©nergie potentielle augmente lorsque les corps attirants sont s√©par√©s ou lorsque les corps rejeteurs ou r√©pulsifs se rassemblent. La zone o√Ļ les objets s’attirent ou se repoussent est connue sous le nom de champ de force. Des exemples de champs de force seraient le champ de force gravitationnelle de la Terre ou le champ de force magn√©tique, entre autres.

L’√©nergie potentielle est transform√©e en √©nergie cin√©tique et peut √©galement √™tre trouv√©e dans d’autres types d’√©nergie, comme l’√©nergie potentielle gravitationnelle ou l’√©nergie potentielle √©lastique.

√Čnergie potentielle gravitationnelle

énergie potentielle

Au moment o√Ļ l’athl√®te atteint la position la plus √©lev√©e, elle a une plus grande √©nergie potentielle.

Lorsque l’√©nergie potentielle est associ√©e √† la force gravitationnelle, elle est appel√©e √©nergie potentielle gravitationnelle . Le champ de force gravitationnelle autour de notre plan√®te attire les objets vers le centre de celle-ci. Lorsque nous √©loignons des objets de la Terre, nous augmentons leur √©nergie potentielle gravitationnelle.

Il y a une √©nergie potentielle gravitationnelle entre le Soleil et les plan√®tes, ainsi qu’entre la Lune et la Terre. En fait, les mar√©es sont le r√©sultat de l’attraction que la Lune produit sur les plans d’eau terrestres.

√Čnergie potentielle √©lastique

énergie potentielle élastique

Lorsque nous √©tirons un √©lastique ou un ressort, l’√©nergie pour revenir √† sa forme d’origine est stock√©e sous forme d’√©nergie potentielle.

Une autre forme d’√©nergie potentielle est l’√©nergie qu’un ressort ou un √©lastique contient lorsque nous l’√©tirons ou le compressons. Cette √©nergie est appel√©e √©nergie potentielle √©lastique : c’est l’√©nergie des mat√©riaux lorsqu’ils sont √©tir√©s ou tordus. Lorsque nous compressons un ressort, nous augmentons son √©nergie potentielle.

L’√©nergie potentielle √©lastique est ce qui entra√ģne le marbre dans une fronde. Toujours dans le saut √† la perche en athl√©tisme, nous avons un exemple de la fa√ßon dont l’√©nergie potentielle √©lastique est transform√©e en √©nergie potentielle gravitationnelle.

√Čnergie m√©canique

énergie mécanique

L’√©nergie m√©canique est la somme de l’√©nergie de la position et du mouvement.

L’√©nergie m√©canique englobe le mouvement et la position d’un objet, c’est-√†-dire la somme de l’√©nergie cin√©tique et potentielle de cet objet.

Lorsque nous nous balan√ßons, nous transformons l’√©nergie cin√©tique en potentiel et vice versa, ainsi nous pouvons nous d√©placer plus vite et plus haut.

Par exemple, le gar√ßon sur la planche √† roulettes dans l’image ci-dessus est dot√© d’une √©nergie cin√©tique qui lui permet de rouler sur le mur en gagnant de l’√©nergie potentielle. Lorsqu’elle commence √† descendre, l’√©nergie potentielle se transforme en √©nergie cin√©tique et prend de la vitesse.

Voir aussi √Čnergie m√©canique.

√Čnergie chimique

L’√©nergie chimique est une forme d’ √©nergie potentielle stock√©e dans les liaisons entre les atomes, en raison des forces d’attraction entre eux.

Lors d’une r√©action chimique, un ou plusieurs compos√©s appel√©s r√©actifs se transforment en d’autres compos√©s, appel√©s produits. Ces transformations sont dues √† la rupture ou √† la formation de liaisons chimiques, provoquant des changements d’√©nergie chimique.

De l’√©nergie est lib√©r√©e lorsque les liaisons sont rompues lors de r√©actions chimiques. Ceci est connu comme une r√©action exothermique . Par exemple, les automobiles utilisent l’√©nergie chimique de l’essence pour g√©n√©rer de l’√©nergie thermique qui est utilis√©e pour d√©placer la voiture. De m√™me, la nourriture stocke l’√©nergie chimique que les √™tres vivants utilisent pour fonctionner.

Lorsque des compos√©s se forment, de l’√©nergie est n√©cessaire; cette r√©action est de type endothermique . La photosynth√®se est une r√©action endothermique dont l’√©nergie provient du Soleil.

L’√©n√©rgie thermique

l'énérgie thermique

L’√©nergie thermique du feu est transf√©r√©e √† l’√©nergie thermique du pot par la chaleur.

L’√©nergie thermique (√©nergie interne) est un type d’√©nergie cin√©tique produit du mouvement interne ou de la vibration des particules dans les corps. Lorsque nous mesurons la temp√©rature avec le thermom√®tre, nous mesurons le mouvement des atomes et des mol√©cules qui composent un corps. Plus la temp√©rature est √©lev√©e, plus le mouvement est √©lev√© et donc plus l’√©nergie thermique est √©lev√©e.

En outre, l’√©nergie thermique se d√©place entre les corps gr√Ęce √† la chaleur. Lorsque vous placez un objet chaud √† c√īt√© d’un objet froid, il y a un transfert d’√©nergie du plus chaud vers le plus froid, au point o√Ļ ils ont la m√™me temp√©rature. Ce processus s’appelle la conduction. La chaleur est √©galement transf√©r√©e par rayonnement infrarouge ou par le mouvement de liquides ou de gaz chauds.

√Čnergie √©lectrique

énergie électrique

Les batteries √©lectriques transforment l’√©nergie chimique en √©nergie √©lectrique.

L’√©lectricit√© est un type d’√©nergie qui d√©pend de l’ attraction ou de la r√©pulsion des charges √©lectriques . Il existe deux types d’√©lectricit√©: statique et actuelle. L’ √©lectricit√© statique est due √† la pr√©sence de charges statiques, c’est-√†-dire de charges qui ne bougent pas. Le courant √©lectrique est d√Ľ aux charges mobiles.

Un exemple d’√©lectricit√© statique est lorsque nous frottons un ballon contre les cheveux. Le ballon emprisonne les √©lectrons des cheveux en √©tant charg√©s n√©gativement, tandis que les cheveux restent charg√©s positivement. Si vous portez le ballon √† votre t√™te sans le toucher, vous verrez comment les m√®ches de cheveux sont attir√©es vers le ballon.

Le courant √©lectrique est le flux de charges d√Ľ au mouvement d’√©lectrons libres dans un conducteur. Ce mouvement se produit dans le champ √©lectrique, c’est-√†-dire la zone autour de la charge o√Ļ agit la force. Les charges √©lectriques sont facilement conduites par des mat√©riaux tels que les m√©taux, en particulier l’argent, le cuivre et l’aluminium.

Dans les batteries ou les cellules √©lectriques, il y a un passage de l’√©nergie chimique √† l’√©nergie √©lectrique. L’√©nergie chimique provient de la r√©action entre les √©lectrodes et l’√©lectrolyte lorsqu’elles connectent le p√īle positif avec le p√īle n√©gatif de la batterie. Le volt est l’unit√© de mesure de l’√©nergie potentielle par charge dans une batterie.

Voir également:

  • Courant √©lectrique.
  • √Člectricit√©.

√Čnergie nucl√©aire

énergie nucléaire

Lorsque le noyau d’un atome se brise, l’√©nergie nucl√©aire est lib√©r√©e.

L’√©nergie nucl√©aire est une forme d’ √©nergie potentielle qui est stock√©e dans le noyau de l’atome , provenant des forces qui maintiennent les particules subatomiques ensemble. Une r√©action nucl√©aire est similaire √† une r√©action chimique en ce que les r√©actifs se transforment en produits. Ils diff√®rent en ce que, dans la r√©action nucl√©aire, un atome est transform√© en un autre.

Il existe trois types de r√©action nucl√©aire: la d√©sint√©gration radioactive, la fusion et la fission. Lors de la d√©sint√©gration radioactive, le noyau d’un atome radioactif lib√®re de l’√©nergie spontan√©ment. Dans la fission nucl√©aire, un noyau est bombard√© par un neutron, provoquant la formation de deux nouveaux atomes. Dans la fusion nucl√©aire, les noyaux l√©gers se combinent pour former un noyau lourd.

Les r√©actions de fission nucl√©aire sont utilis√©es dans les r√©acteurs nucl√©aires, o√Ļ l’√©nergie nucl√©aire est convertie en √©nergie thermique, qui est ensuite convertie en √©nergie √©lectrique. L’√©nergie du Soleil est le produit de la fusion nucl√©aire.

Voir aussi Atom

√Čnergie magn√©tique

énergie magnétique

Les aimants sont utilisés pour saisir les matériaux magnétiques tels que les écrous et les boulons.

La capacit√© d’un objet √† travailler en raison de sa position dans un champ magn√©tique est l’√©nergie potentielle magn√©tique. Les aimants ont un champ magn√©tique et deux r√©gions appel√©es p√īles magn√©tiques. Comme les p√īles se rejettent et les diff√©rents p√īles s’attirent. Les mat√©riaux magn√©tiques les plus utilis√©s sont le fer et ses alliages.

Par exemple, une vis de fer qui est amen√©e pr√®s d’un aimant sans le toucher a une √©nergie potentielle magn√©tique. Les objets se d√©placent dans la direction qui r√©duit leur √©nergie potentielle magn√©tique.

Les microphones, par exemple, fonctionnent dans une large mesure, gr√Ęce √† l’√©nergie magn√©tique. Le fonctionnement est le suivant: un microphone a une membrane qui vibre avec le son. Cette vibration est transmise √† un fil enroul√© autour d’un aimant, qui envoie un signal √©lectrique √† un amplificateur rendant le son plus fort. Dans ce cas, nous avons la transformation de l’√©nergie sonore en √©nergie magn√©tique, puis en √©nergie √©lectrique, puis en √©nergie sonore.

Les voies ferr√©es √† suspension √©lectromagn√©tique sont un autre exemple illustratif de la fa√ßon dont nous pouvons utiliser l’√©nergie magn√©tique pour travailler. Le chemin de fer se d√©place √† travers un champ magn√©tique qui se d√©place le long de la voie ferr√©e.

Voir aussi Electromagnétisme.

√Čnergie sonore

cloche d'énergie sonore

L

a cloche vibre du coup et produit des ondes sonores qui voyagent dans l’air.

L’√©nergie sonore est l’ √©nergie m√©canique des particules qui vibrent sous forme d’ondes √† travers un milieu de transmission . Le milieu par lequel les ondes sonores voyagent peut √™tre l’air, l’eau ou d’autres mat√©riaux. Tout ce qui cause du bruit g√©n√®re de l’√©nergie sonore.

Le son se propage plus rapidement dans les solides que dans les liquides, et plus vite dans les liquides que dans les gaz. Pour cette raison, les peuples autochtones ont pos√© leur oreille sur le sol et ont pu entendre l’arriv√©e de quelque chose ou de quelqu’un √† l’avance, car la vitesse du son sur terre est quatre fois plus √©lev√©e que dans l’air.

C’est gr√Ęce √† l’√©nergie sonore que l’on peut entendre. Lorsque les ondes sonores dans l’air p√©n√®trent dans vos oreilles, elles stimulent des cellules sp√©ciales qui envoient des informations au cerveau. Plus une onde sonore a d’√©nergie, plus le son sera fort.

Les cartes des fonds marins sont r√©alis√©es par l’interm√©diaire du syst√®me de sonar ( si und n avigation un e r anging, qui de navigation et la gamme sonore ¬Ľsignifie). Le sonar envoie des ondes sonores et calcule la distance parcourue en utilisant la vitesse du son dans l’eau.

En m√©decine, l’√©chographie est utilis√©e pour √©liminer les calculs r√©naux. L’√©chosonogramme est une autre technologie qui utilise des ondes sonores pour visualiser le fŇďtus chez la femme enceinte.

Energie radiante

Energie radiante

La lumière est une énergie radiante qui se déplace par vagues.

L’√©nergie sous forme de lumi√®re ou de chaleur est une √©nergie radiante, mieux connue sous le nom de rayonnement. Les radiations sont des ondes √©lectromagn√©tiques qui n’ont pas besoin d’un moyen pour se d√©placer comme les ondes sonores, afin qu’elles puissent voyager dans l’espace extra-atmosph√©rique. La source des ondes √©lectromagn√©tiques sont des √©lectrons qui vibrent en cr√©ant un champ √©lectrique et un champ magn√©tique.

Les diff√©rents types d’√©nergie radiante ou de rayonnement sont ordonn√©s par leur niveau d’√©nergie sur le spectre √©lectromagn√©tique. Ils voyagent dans l’espace √† une vitesse de 300 millions de m√®tres par seconde, qui est la vitesse de la lumi√®re.

Les rayons X et gamma sont des rayonnements invisibles avec beaucoup d’√©nergie. Les deux ont des applications importantes en m√©decine. Les rayons X sont utilis√©s pour diagnostiquer les fractures, tandis que les rayons gamma sont utilis√©s pour diagnostiquer les maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, ou les maladies cardiaques.

Les rayons ultraviolets (UV) sont un type de rayonnement invisible produit par le soleil et certaines lampes sp√©ciales. Ces rayons sont responsables du bronzage que nous acqu√©rons lorsque nous nous exposons au soleil. Cependant, une exposition excessive aux rayons UV peut provoquer des br√Ľlures et des cancers cutan√©s. C’est pourquoi vous devez prot√©ger votre corps lorsque vous √™tes au soleil pendant une longue p√©riode, en particulier la peau et les yeux.

Le rayonnement lumineux visible est celui que l’Ňďil humain peut percevoir. Nous voyons normalement de la lumi√®re blanche, qui n’est rien de plus qu’un m√©lange de lumi√®res de diff√©rentes couleurs. La lumi√®re est en paquets d’√©nergie appel√©s photons.

Le rayonnement infrarouge, les micro-ondes et les ondes radio sont moins d’√©nergie de rayonnement du spectre √©lectromagn√©tique. Les ondes radio et les micro-ondes sont des ondes utilis√©es dans les communications pour transmettre le son et les images.

√Čnergie solaire

énergie solaire

Le Soleil est la source d’√©nergie la plus importante pour la vie sur Terre.

L’√©nergie solaire provient de l’√©nergie radiante du soleil . Il voyage √† travers l’espace vers la Terre sous forme d’ondes √©lectromagn√©tiques. La plupart du rayonnement solaire qui atteint l’atmosph√®re terrestre est le rayonnement UV, la lumi√®re visible et les rayons infrarouges.

Le Soleil est compos√© d’hydrog√®ne et d’h√©lium. Dans ce cas, l’√©nergie provient du processus de fusion nucl√©aire: les noyaux d’hydrog√®ne se combinent pour former de l’h√©lium et de l’√©nergie radiante.

L’√©nergie solaire est utilis√©e pour chauffer les maisons et les b√Ętiments, augmentant ainsi leur √©nergie thermique. La lumi√®re visible du soleil passe √† travers les vitres et est absorb√©e par les mat√©riaux de la pi√®ce. Cela fait chauffer les mat√©riaux.

L’√©nergie radiante du Soleil est responsable de l’existence de la vie sur Terre. Les plantes captent cette √©nergie pour produire de la nourriture, la transformant en √©nergie chimique. L’√©nergie solaire entra√ģne le mouvement de l’air dans l’atmosph√®re, provoquant les vents.

Voir aussi √Čnergie.

Sources d’√©nergie renouvelables et non renouvelables

énergie renouvelable

Les ressources comme le soleil et le vent sont des sources d’√©nergie renouvelables.

La loi de conservation de l’√©nergie dit que l’√©nergie ne peut pas √™tre cr√©√©e ou d√©truite, elle ne peut √™tre que transform√©e. Cela signifie que lors du calcul de la quantit√© d’√©nergie dans un syst√®me, cette quantit√© sera toujours la m√™me, bien que de diff√©rentes mani√®res.

Lorsque nous parlons d’√©nergies renouvelables ou non renouvelables, nous nous r√©f√©rons en fait aux sources ou aux ressources dont les √™tres humains extraient de l’√©nergie.

Le charbon et le p√©trole sont des combustibles fossiles dans lesquels l’√©nergie chimique est stock√©e dans les liaisons entre les atomes de carbone. Les combustibles fossiles ne sont pas renouvelables car ils ont √©t√© form√©s il y a des millions d’ann√©es √† partir d’organismes pr√©historiques. Ces sources d’√©nergie, en plus d’avoir une existence limit√©e, causent de graves dommages environnementaux.

Notre objectif devrait √™tre de profiter d’autres sources d’√©nergie comme le soleil, le vent, la chaleur terrestre interne et les vagues oc√©aniques qui sont renouvelables et non polluantes. L’eau peut √™tre utilis√©e encore et encore en raison du processus naturel du cycle de l’eau.

Un autre aspect dont nous devons tenir compte est de ne pas gaspiller d‚Äô√©nergie. L’√©nergie √©lectrique de votre maison a un co√Ľt. Si vous avez le r√©frig√©rateur ouvert pendant longtemps, ou si vous laissez les ampoules allum√©es dans votre chambre, surtout si vous n’√™tes pas l√†, vous augmentez la consommation d’√©lectricit√© de votre maison, et cela devra √™tre pay√© par vos parents. √Čconomiser de l’√©nergie, c’est en faire un usage raisonnable et conscient.

 

√Čtiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *