Types d’entretiens

Les types d’entretiens sont les diffĂ©rentes techniques ou approches dans lesquelles un entretien peut ĂȘtre menĂ©. Ongle entrevue Il s’agit d’une conversation contrĂŽlĂ©e oĂč une personne – l’intervieweur – pose une sĂ©rie de questions Ă  une autre personne, l’interviewĂ©. La fonction principale de ceci est d’obtenir des informations ou des donnĂ©es qui peuvent ĂȘtre utilisĂ©es dans une enquĂȘte.

En gĂ©nĂ©ral, les entretiens sont le meilleur moyen d’obtenir des donnĂ©es dans le cadre d’une recherche qualitative.

Types d’entretiens selon leur structure

Entretien non structuré

L’entretien non structurĂ©, ou l’entretien approfondi, peut en fait ĂȘtre davantage considĂ©rĂ© comme une conversation dirigĂ©e. Ce type d’interview est issu d’Ă©tudes ethnographiques en anthropologie et est gĂ©nĂ©ralement appliquĂ©:

  • comme technique initiale pour dĂ©terminer un sujet de plus grand intĂ©rĂȘt qui peut ĂȘtre abordĂ© de maniĂšre plus structurĂ©e.
  • Lorsque la personne peut se sentir inhibĂ©e dans un contexte plus structurĂ©.
  • Lorsque vous ĂȘtes intĂ©ressĂ© par l’expĂ©rience de vie d’un individu.

L’entretien non structurĂ© se caractĂ©rise par:

  • Le participant ou l’interviewĂ© peut s’exprimer librement.
  • L’enquĂȘteur ou le chercheur pose le moins de questions possible.
  • Une certaine empathie s’instaure entre l’enquĂȘtĂ© et l’enquĂȘteur.

Entretien semi-structuré

C’est le type d’interview le plus utilisĂ© en recherche sociale. Le chercheur ou l’enquĂȘteur cherche Ă  connaĂźtre des informations spĂ©cifiques, et pour cela il peut recourir Ă  plusieurs interviewĂ©s. En gĂ©nĂ©ral, les mĂȘmes questions sont posĂ©es Ă  diffĂ©rentes personnes interrogĂ©es.

Elles sont gĂ©nĂ©ralement organisĂ©es autour d’un ensemble de questions ouvertes (questions commençant par les mots «quoi», «comment», «pourquoi»), avec quelques autres questions Ă©mergeant du moment du dialogue entre l’enquĂȘtĂ© et l’intervieweur.

Entretien structuré

La entretien structurĂ© il est frĂ©quemment utilisĂ© dans la publicitĂ© et le marketing. Le chercheur pose une sĂ©rie de questions avec des rĂ©ponses possibles qu’il enregistre. Par exemple, lorsqu’on demande Ă  quelqu’un son opinion sur une certaine marque de chaussures ou de savon.

L’entretien structurĂ© peut ĂȘtre utilisĂ© dans la recherche quantitative. Il est Ă©galement possible de le faire par tĂ©lĂ©phone ou par ordinateur, plutĂŽt qu’en face Ă  face.

Types d’entretien selon leur fonction

Entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est un entretien structurĂ© rĂ©alisĂ© par un agent de recrutement pour dĂ©tecter le meilleur candidat pour un certain poste dans une organisation. Les entretiens d’embauche peuvent ĂȘtre:

  • Entretien de tension: la maniĂšre dont un candidat rĂ©agit Ă  une situation spĂ©cifique est recherchĂ©e.
  • Entretien avec l’animateur: il cherche Ă  connaĂźtre les capacitĂ©s du candidat dans un environnement dĂ©tendu.

Entretien clinique

L’entretien clinique est une conversation entre un professionnel du domaine de la santĂ© avec l’intention d’Ă©tablir une Ă©valuation de l’Ă©tat de santĂ© d’un patient, et ainsi de conseiller et / ou de mettre en Ɠuvre une thĂ©rapie. CaractĂ©risĂ© par:

  • Une relation professionnelle respectueuse et positive entre thĂ©rapeute et client.
  • Collaboration mutuelle pour se concentrer sur les objectifs de conseil et / ou de traitement du client.
  • Interaction verbale et non verbale au cours de laquelle le thĂ©rapeute applique des techniques psychologiques et des compĂ©tences d’Ă©coute active pour Ă©valuer, comprendre et aider le client.

Entretien journalistique

L’interview journalistique est probablement la plus connue du grand public, en raison de sa meilleure visualisation dans les mĂ©dias. Dans ce cas, les personnes interrogĂ©es ont un lien ou une participation aux Ă©vĂ©nements du moment et l’enquĂȘteur est un professionnel du domaine du journalisme ou de la communication sociale.

Entretiens de groupe

La entretien de groupe il est souvent prĂ©sentĂ© sous forme de groupes de discussion, avec plusieurs participants partageant leurs connaissances ou leur expĂ©rience sur un sujet spĂ©cifique. Cela permet au chercheur d’avoir une vision plus large de l’objet d’Ă©tude; cependant, cela empĂȘche en quelque sorte de plonger dans l’expĂ©rience individuelle des participants. D’autre part, il permet Ă  l’enquĂȘteur d’Ă©tablir la dynamique prĂ©sente au sein du groupe.

Voir Ă©galement:

  • Entrevue.
  • MĂ©thodes de recherche.
Les références

Dawson, C. (2002). MĂ©thodes de recherche pratiques. Comment livres. Royaume-Uni.

Gillham, B. (2005). Entretien de recherche: l’Ă©ventail des techniques. Ouvrez University Press. Royaume-Uni.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *